• ...

     

    ...

     

     

    "Dans des lignes dédiées à ma mère, je lui avais un jour écrit qu’en sortant de son ventre, je ne l’avais pas laissée vide. Parce que le vide, s’il y en a eu un, je l’ai emmené avec moi à ma naissance." Erri de Luca

     

    Erri-Luca-Le-confinement-nous-ouvre-yeux-printemps-precoce-2020-03-28-1201086580

     

    Je suis sortie du ventre de ma mère, emportant un vide abyssal que j’ai légué involontairement à l’enfant sorti de moi, sans que ce vide ne quitte mon âme…

    Me pardonnera-t-il ?  (eva)

    « Gianmaria...4 ans déjà...Rocco et ses frères... »

  • Commentaires

    2
    Vendredi 3 Avril à 17:52

    Beau

      • Vendredi 3 Avril à 18:26

        Je lis peu à présent, mais ce que je lis d'Erri de Luca me touche toujours, et ces quelques lignes de lui m'ont bouleversée, vraiment... Même sortie de son contexte, cette citation est poignante...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :