• A Ninon (Alfred de Musset)

     

    c

     

    J'aime, et je sais répondre avec indifférence ;

    J'aime, et rien ne le dit ; j'aime, et seul je le sais ;

    Et mon secret m'est cher, et chère ma souffrance ;

    Et j'ai fait le serment d'aimer sans espérance,

    Mais non pas sans bonheur ; - je vous vois, c'est assez.

     

    Non, je n'étais pas né pour ce bonheur suprême,

    De mourir dans vos bras, et de vivre à vos pieds.

    Tout me le prouve, hélas ! jusqu'à ma douleur même...

    Si je vous le disais pourtant, que je vous aime...

     

    Alfred de Musset.

    « Galatea aux sphères (Dali)L'amant (Marguerite Duras) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    11
    Vendredi 10 Mai 2013 à 08:19

    "...vivre à vos pieds..." je suis bien aise d'avoir au moins les mots du poète, faute de mieux ! 

    10
    Jeudi 9 Mai 2013 à 16:23
    Danser la déclaration d'amour sur des ballerines écarlates, légères et éclatantes.
    9
    Dimanche 5 Mai 2013 à 20:54
    héhé bien oui, ressentir la souffrance de cet être éperdu d'amour, c'est pas léger !!! :-D bonne soirée !!
    8
    Dimanche 5 Mai 2013 à 20:32
    Tes petits souliers rouges et tes petits pieds , aimés par le poète du coeur !

    Bonne soirée Eva bises
    7
    Dimanche 5 Mai 2013 à 14:25
    Qui n'a pas connu cela ? Mais ces tourments sont tellement bien exprimés
    6
    Dimanche 5 Mai 2013 à 10:28

    n'est-ce-pas qu'ils sont jolis mes petits souliers rouges ?... bisous ma Danae 

    5
    Dimanche 5 Mai 2013 à 10:27

    ben, au moins, ton commentaire est comique ! Lire un beau dimanche matin que Musset est "pénible à lire au fond"... ça me met en joie ! Bon dimanche à toi aussi !

    4
    Dimanche 5 Mai 2013 à 09:59
    La poésie est triste mais tes souliers sont gais ! Bises et bon dimanche ma chère Eva
    3
    Dimanche 5 Mai 2013 à 08:38
    une déclaration pleine de souffrance, ouf, un peu pénible à lire au fond !! :-)
    bon dimanche !
    2
    Samedi 4 Mai 2013 à 08:51

    L'application classique de la prosodie est toujours extrêmement séduisante !

    Bonne journée Dan !

    1
    DAN
    Samedi 4 Mai 2013 à 07:31
    Les grands talent se reconnaissent à la simplicité des écrits où les choses sont exprimées clairement et poétiquement, Musset en est une illustration !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :