• Amour (Omar Khayyâm)

     

     

     

     

    Grande cascade (Tamerza)

     

     

     

    "Un peu de pain, un peu d'eau fraîche

    l'ombre  d'un arbre, et tes yeux !

    Aucun sultan n'est plus heureux que moi.

    Aucun mendiant n'est plus triste"

     

    (Robaiyat LXXII)

     

    "Pourquoi tant de douceur, de tendresse, au début de notre amour ?

    Pourquoi tant de caresses, tant de délices, après ?

    Maintenant, ton seul plaisir est de déchirer mon coeur...

    Pourquoi ?" 

     

    (Robaiyat LXXIII)

     

                                                         Omar Khayyâm (1048-1131)

                                                         Mathématicien, astronome, poète et philosophe persan

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Omar_Khayyam

     

     

     

     

     

    « Omar Khayyâm (Robaiyat LXXV)L'enlèvement d'Hylas »

  • Commentaires

    15
    Jeudi 20 Septembre 2012 à 16:03

    des trésors à découvrir... Bises Noëlle

    14
    Jeudi 20 Septembre 2012 à 13:06
    Eva

    Erutite ! non! mais j'aime Amin Maalouf, une écriture toute en poésie...

    Dans ce beau livre, on découvre la vie d'Omar khayyâm, et ses poèmes
    L'histoire de L'Orient et ses conflits...
    13
    Mercredi 19 Septembre 2012 à 14:59

    toi Noëlle, tu es une grande érudite... moi j'ai découvert Omar Khayyâm depuis peu...

    12
    Mercredi 19 Septembre 2012 à 14:15
    Un peu de tendresse....très beau !

    Samarcande,j'ai adoré !

    Bises Eva, merci
    11
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 00:13

    oh magnifique, Bernard ! Merci mille fois pour cette belle citation... Je sens que j'aime de plus en plus Omar Khayyam !...

    10
    Mercredi 18 Janvier 2012 à 21:13
    Quel homme n'a jamais transgressé Ta loi, dis?
    Une vie sans péché, quel goût a-telle, dis?
    Si Tu punis le mal que j'ai fait par le mal,
    Quelle est la différence entre Toi et moi, dis?

    Omar Khayyam

    Si tu aimes Khayyam je te conseille de lire Samarcande d'Amin Maalouf.

    Bonne soirée.
    9
    Mardi 17 Janvier 2012 à 19:35

    le langage de la musique, et la musique des mots... en messages familiers n'est-ce-pas Henri-Pierre ?

    8
    Mardi 17 Janvier 2012 à 12:45
    Fascination des mots et de la musique.
    Et bruissement de l'eau qui, comme le temps, suit son cours d'inexorable indifférence.
    7
    Lundi 16 Janvier 2012 à 22:48

    le vin... je ne sais pas... Peut-être faisait-il allusion à une autre ivresse...

    Mais sa poésie, c'est sûr, j'adore !

    6
    Lundi 16 Janvier 2012 à 18:30
    C'était un libre penseur, très en avance sur son temps : un agnostique qui aimait bien la bouteille et qui osait le dire ! Sa poésie est délicieuse !
    5
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 22:00
    Beau mariage des images et des mots!
    Bonne semaine.
    4
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 18:34

    Pour tout te dire Dan, je découvre aussi ce poète merveilleux qui me va comme un gant ! Et c'est une source inépuisable d'émerveillement...

    3
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 18:33

    Ce n'est pas parce que le quotidien tue la passion qu'il faut renoncer à la passion... Bonne fin de dimanche Dominique. Je vous embrasse.

    2
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 09:15
    Vous ne saviez pas Eva que le quotidien tue les plus belles amours ? Bises à vous et bon dimanche tout de même. Dominique
    1
    DAN
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 09:10
    C'est très bien de continuer à nous faire découvrir ce personnage !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :