• April love (Arthur Hughes)






























    Glisse mauve l’écharpe sur la robe,

    Crisse bleue la soie sous les doigts,

    Amour d’avril s’accroche comme lierre !

    Hier l’amour violet palpitait dans le bois,

    Et brûlait violent dans l’attente de l’autre…

     

    eva baila, le 16 août 2009 ©


    Arthur Hughes est un peintre préraphaélite (1832-1915).
    Cette huile sur toile (89x49.5) est son oeuvre la plus connue, et se trouve exposée à la Tate Gallery de Londres . 

    « Pallas et le Centaure (Botticelli)La douceur... parfois »

  • Commentaires

    12
    el duende
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:06
    Moi aussi j'ai une tendresse pour le mauve et j'aime tout particulièrement dans ce tableau les jeu d' ombres et de lumière sur les tissus, sur le visage et sur le lierre. J'appelle cela un clair obscur tout en finesse!
    Quant à ton texte... sensuel et si étincelant : l'attente, le désir ascendant n'est-il pas le meilleur moment de l'amour ? Bises lointaines.J.
    11
    Mercredi 19 Août 2009 à 08:20

    Je crains fort de n'avoir ni le génie ni la patience... juste la complicité du hasard parfois !
    A bientôt Dominique. eva.

    10
    Mardi 18 Août 2009 à 17:24
    Je découvre grâce à toi Eva. C'est un peu sombre pour moi, mais j'aime l'expression du visage et la gestuelle de la belle.

    Caroline
    9
    Mardi 18 Août 2009 à 11:48
    Même si l'on dit que le génie n'est qu'une longue aptitude à la patience (je ne sais plus qui l'a dit)il arrive parfois que très vite on trouve les bons mots. Bravo. Dominique
    8
    Mardi 18 Août 2009 à 11:44

    Je suis contente que cela vous plaise... je l'ai écrit comme un exercice autour des sonorités.
    Je vous embrasse. eva.

    7
    Mardi 18 Août 2009 à 11:41
    Et bien dites donc ! encore quelques magnifiques lignes... Merci. Dominique.
    6
    Mardi 18 Août 2009 à 05:16
    Eva, joueuse de mots...jolie cette couleur mauve sur cette toile...bise Eva, bonne journée...
    5
    Mardi 18 Août 2009 à 00:12

    Jeanine, tes mots me manquaient...

    4
    Mardi 18 Août 2009 à 00:11

    Et bien Michel, vous me gâtez en mots gourmands : "alcool de prune, sucrerie épicée, couleurs fruitées"... l'eau m'en vient à la bouche...
    Dites-moi ce que cette femme qui semble tout retenir, dites-moi ce qu'elle a vu et ne veut rien partager...
    Merci de votre visite. eva.

    3
    Lundi 17 Août 2009 à 21:50
    Et voici le tableau qui me renverse... comme un alcool de prune.
    J'ai toujours eu une faiblesse pour le mauve de cette robe ; cette savante verticalité du lierre et du tissu opposant leurs couleurs fruitées me fascine.
    Ce tableau est une sucrerie épicée, mystérieuse malgré son académisme absolu.
    Cette femme semble tout retenir, tout voir, mais surtout ne rien vouloir partager de ses secrets…

    Votre poésie a su effilocher la soie.

    @ bientôt Eva,

    Michel
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 17 Août 2009 à 19:56

    Oui, je l'ai posté pour un ami qui aimait cette écharpe...
    et le texte est un exercice pour jouer avec les mots...
    merci Clem. Bisous. eva.

    1
    Lundi 17 Août 2009 à 19:52
    J'adore la robe et l'écharpe. Sais tu pourquoi ?
    la couleur est sublime..
    et le petit texte à côté est un délice.
    bonne soirée
    clem
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :