• Au bord...

     

    Au bord...

     

    huile sur toile "la Noche" Ricardo Fernàndez Ortega

     

    Elle allait au bord de la mort, comme les autres vont au bord de la mer : pour se retrouver, pour se ressourcer, pour oublier le rejet originel, irrépressible et fort qui l’avait jetée sur le rivage, sans défense et sans recours. Elle allait pieds-nus, sans plaisir, sans désir et sans joie… 

    « "Par dessus tous les temps..."Habemus papam »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Mardi 25 Juillet 2017 à 20:10
    Henri-Pierre

    Quelle impressionnante illustration. Les cheveux ennuagés...

      • Mardi 25 Juillet 2017 à 22:55

        ...les cheveux de la Nuit sont souvent ennuagés... c'est pour cela qu'elle a des idées noires et brumeuses...  :-))

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :