• au début...


    Au début, l’Homme était seul avec sa grande peur de tout.

    Il y eut un soir, et l’Homme eut peur que le Soleil ne revînt pas.

    Il y eut un soir, il y eut un matin, et l’Homme se réfugia dans les cavernes.

    L’Homme craignait les animaux féroces, le grand froid, et la faim qui lui tenaillait les entrailles.

    Il inventa l’idée de la religion pour conjurer la mort, et l’Art Sacré pour que le Soleil revînt chaque matin.

     

    Plus tard, sur l’Ile de Minos, Il apprivoisa le Taureau pour que la Terre cessât de trembler, il jouait avec lui avec bravoure et respect pour signer le pacte mystérieux avec les forces telluriques. Il dansait avec lui sur le fil du Merveilleux comme un funambule, et sautait par-dessus ses cornes redoutables comme un acrobate dédié à l’au-delà.

     

    Longtemps les joutes furent ordaliques, l’Homme arrachait au péril même de sa vie, son droit à vivre et survivre. Cela même est fascinant, et subsiste aujourd’hui encore : cette revendication affirmée et insistante à se mesurer aux forces mystérieuses de la nature.

     

    Quand l’Homme commença à dessiner sur les parois des cavernes, il invita l’esprit des dieux pour inspirer son Art, et imagina des rites sacrés pour honorer les dieux. Le caractère religieux de l’Art subsistera encore longtemps, longtemps jusqu’après le Moyen Age. L’Art pictural ne devint profane qu’à la Renaissance. L’Art devint profane, mais quelque chose de céleste rayonne encore mystérieusement dans la peinture de Botticelli : lui seul, plus qu’aucun autre, s’est attaché à rendre le Beau aussi proche du Divin.

    à suivre. eva baila © 2008



    « Aubépine (Charles Van Lerberghe)Tres morillas... »

  • Commentaires

    39
    Mercredi 26 Décembre 2012 à 00:45

    La définition que vous donnez de l'ordalie sur votre site, Nathanaël, est vraiment très belle, très lumineuse. Quant à l'évocation du palimpseste, ça rejoint tout à fait l'art paléolythique... 

    38
    Mardi 25 Décembre 2012 à 18:28
    Ah ah ah 2008 ici 2009 chez moi ! Sourire...
    L'ordalie je la vis depuis ma naissance, nous partageons cela aussi!
    http://paturages-du-ciel.overblog.com/ordalie ou http://paturages-du-ciel.overblog.com/palimpseste ...
    Forces telluriques dites vous: c'est de cela dont nous parlons.
    37
    Mardi 12 Avril 2011 à 21:11

    oh Alain... la suite, tu le sais, est dans ta "Mouche polychrome"... et ta réponse à mon com chez toi l'indique clairement : ceux qui s'arrêteront quelques instants, ceux qui accepteront de s'extraire un moment de ce monde de bruit et de fureur pour "regarder autrement", ceux-là retrouveront une parcelle du sacré... 

    36
    Mardi 12 Avril 2011 à 20:58

    tu en as des idées toi ! 

    35
    Mardi 12 Avril 2011 à 10:21
    J'attends "la suite", tes propos sont passionnants et je ne sais que te rajouter en commentaire suivant que je me place en artiste, amateur d'art, explorateur du monde souterrain et de la préhistoire ou en simple "penseur"...
    Je te réponds un peu dans le suivi de ton propre commentaire à propos de l'article de Jade au festival du désert...
    Amitiés et à bientôt Eva,
    Alain MARC
    34
    Mardi 12 Avril 2011 à 09:30
    ça doit être très sympa de participer à ses stages. J'aurais bien aimé mais maintenant je ne voyage plus trop, à cause de ma santé. Toi tu devrais y aller, laisser quelques jours ton gentil mari et après tu aurais encore plus de plaisir à le retrouver !!!
    33
    Mardi 12 Avril 2011 à 08:39

    Ah si je pouvais faire un stage avec un groupe d'Alain !... Si je ne faisais pas de progrès en peinture, au moins je pourrais faire de belles photos ! Bisous Danae !

    32
    Mardi 12 Avril 2011 à 08:34
    J'ai toujours grand plaisir à visiter le blog d'Alain Marc car nous avons plein de goûts communs, spéléo, montagne, pays ! Et c'est un homme dont le charisme est certain. Bisous Eva
    31
    Lundi 11 Avril 2011 à 22:55

    Bon Danae, je vais aller voir tes articles "Algérie"... Alain Marc a fait un stage aquarelle à Djanet, et a composé après une très belle chanson...

    30
    Lundi 11 Avril 2011 à 09:00
    Tu focalises sur le Hoggar mais c'est au Tassili n'Ajjer qu'il y a les plus belles peintures. Le Hoggar n'est intéressant que pour l'assekrem lieu où était Charles de Foucauld et aussi pour de belles formes rocheuses volcaniques. Le Tassili, c'est Djanet. Ce n'est plus le moment d'y aller avec toutes ces prises d'otages, hélas.
    Tu as toutes les descriptions sur mon blog dans la catégorie "algérie". Bises Eva
    29
    Dimanche 10 Avril 2011 à 23:36

    Il y a en chacun d'entre nous un artiste qui sommeille... N'as-tu pas remarqué que tous les jeunes enfants sont extrêmement doués, et que ce don se perd parfois vers 6/7ans comme si on étouffait en eux la spontanéité... 

    28
    Dimanche 10 Avril 2011 à 23:34

    Oui, on peut tout imaginer ! et on a tant écrit là-dessus... Finalement, ce sont les traces abstraites (ou définies comme telles) qui sont les plus mystérieuses parce qu'elles se rapprochent le plus des écritures anciennes.

    27
    Dimanche 10 Avril 2011 à 23:23

    Tu as de la chance Dan pour Lascaut ! Moi je n'ai vu que la copie, mais j'ai adoré ça quand même... C'est fascinant

    26
    Dimanche 10 Avril 2011 à 23:02

    Ce sont des photos que j'ai trouvées sur Wikipedia (il me semble, si je ne mélange pas mes souvenirs) car effectivement, à l'époque je n'avais pas d'APN et les photos au flash ne sont pas autorisées. Ta région regorge de merveilles comme celles-ci. Bonne semaine Christian

    25
    Dimanche 10 Avril 2011 à 23:00

    Il a été dit que toutes ces peintures rupestres avaient un sens religieux, puis magique (incantatoire avant la chasse par ex). On a beaucoup écrit là-dessus, mais ce qui est certain, c'est bien que les décors sont tout de même peints par des spécialistes, de grands artistes (peut-être itinérants) et on a constaté qu'on retrouve parfois des signes semblables et de même style dans des endroits un peu éloignés les uns des autres). C'est vraiment passionnant et fascinant. 

    24
    Dimanche 10 Avril 2011 à 22:52

    Oui, je sais j'en ai vues beaucoup moins que toi... J'aurais tant aimé allé dans le Hogar pour voir les dessins rupestres sur les falaises...

    23
    Dimanche 10 Avril 2011 à 22:52

    Il y a une suite mais je ne sais plus où elle se trouve dans ce blog !!

    22
    Dimanche 10 Avril 2011 à 22:43

    oui Dominique, la suite, j'ai dû l'écrire... elle doit être quelque part au fin fond de mon blog ! Douce nuit Dominique.

    21
    Dimanche 10 Avril 2011 à 21:41
    Ces traces de mains "en négatif" sont-elles les ancêtres des tags et graffitis de nos villes? était-ce pour prendre possession des lieux que les hommes imposaient ainsi leur "signature"? était-ce une indication pour d'autres qui viendraient après eux, ou des célébrités d'alors qui laissaient leurs empreintes comme les stars d'Hollywood sur Sunset Boulevard?... on peut rêver, n'est-ce pas?
    20
    Dimanche 10 Avril 2011 à 21:31
    L'homme est donc un artiste depuis toujours! Dommage, je n'ai pas hérité de ce don!
    Bonne semaine.
    19
    DAN
    Dimanche 10 Avril 2011 à 20:30
    J'ai visité quasiment toutes les grottes ornées de la Dordogne et du Lot comme ici pech Merle, et c'est la deuxième grotte ornée que je préfère avec Lascaut (la vraie) que j'ai pu visité dans les années 50. Etant un peu peintre je suis absolument fasciné par tous ces dessins, à tel point que j'en ai fait des reproductions de toutes tailles pour certains de mes clients.
    J'aime beaucoup ton approche de l'art vis à vis des hommes, je crois en effet qu'il a peint pour exprimer l'inexprimable, mais en mieux !
    Bonne soirée Eva !
    18
    Dimanche 10 Avril 2011 à 19:48
    Très beau et délicat. Au début de tout... Je t'embrasse, mon amie.
    17
    Dimanche 10 Avril 2011 à 17:15
    Ce sont tes photos ? car je pense qu'il doit être interdit d'en faire .
    C'est magnifique l'histoire
    A bientôt
    16
    Dimanche 10 Avril 2011 à 17:14
    Je pense souvent que la création procède du divin.
    L'analyse du parcours psychologique de l'homme que tu viens d'établir ma parait très juste;
    15
    Dimanche 10 Avril 2011 à 13:19
    J'ajoute que ta description est merveilleuse et que j'attends la suite.
    14
    Dimanche 10 Avril 2011 à 13:18
    Comme tu le sais j'aime les grottes, les grottes à peintures comme Lascaux et autres m'ont véritablement passionnées. Même dans les pyrénées j'ai marché sur les traces de Norbert Casteret et découvert des parois peintes avec des chevaux. Je partais à l'aventure avec mes filles, son livre à la main décrivant les cavernes !!! Bisous Eva, la vie de ces hommes d'autrefois me fascine ainsi que leur art.
    13
    Dimanche 10 Avril 2011 à 13:11
    ne réveillons pas eva qui rêve dans ses textes, j'adore !
    bisous
    Nelly
    12
    Dimanche 10 Avril 2011 à 11:34
    Très heureux de relire ce texte Eva. Et on attend la suite avec impatience. (je ne comprends plus très bien ce que je voulais dire dans mon précédent commentaire !). Bises à vous et bon dimanche. Dominique
    11
    Dimanche 10 Avril 2011 à 11:31
    Très beau texte et belles photos d'illustration.
    bon Dimanche
    Paul
    10
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 13:18
    Quand Cocole dit "Chevaliers du dessin" j'aimerais comprendre "Chevaliers du Destin", "Chevaliers du Divin" ? Bien à vous Eva qui alimentez notre reflexion. Dominique
    9
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 23:40

    Ce sont les chevaux pommelés de Pech Merle ainsi que les mains en négatif...
    Tu n'imagines pas comme ces petits chevaux gris-bleutés m'ont fait rêver, accrochés dans la classe de mon mari, toutes ces années où il était instit'. Je ne les ai vus en réalité que bien plus tard...

    8
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 23:13
    Est-ce Lascaux. je ne connaissais p)as ces dessins aux formes si précises, si pleines. Ces coloris naturels qui on traversé le temps...et par dessus tout ce qui m'émeut ce sont ces mains de nos ancêtres, tellement semblables aux nôtres. Elles semblent nous dire: "Ne nous oubliez pas. Nous étions vos frères"... Quant à ton discours j'ai eu l'occasion de te dire ce que j'en pensais: une éloquence visionnaire...
    7
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 20:30
    Bonsoir Eva, Un joli texte, instructif, au début de l'histoire humaine, il y avait l'homme et l'animal, mais maintenant on sait plus différencier entre l'homme et l'animal, tant que je vois l'atrocité des guerres entre les hommes, le taux de criminalité dans le monde... Je lirais la suite, j'y reviendrais demain comme tous les jours sauf si le temps me manque. Ta fidèle amie, Samia
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 19:19
    C'est magnifique ces peintures des cavernes .
    5
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 18:32
    Jolie texte.Belles photos en général.Alors ce café?
    4
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 16:45

    Ils ont été les pionniers de toutes choses...
    Amitiés à toi Cocole,
    eva.

    3
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 13:40
    j'ai toujours été admirative de ses pionniers du dessin ! ils ont tout inventé! bonne journée
    2
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 09:18

    Sébastien ! Je ne suis ni écrivain, ni novelliste, ni journaliste, ni poète... Tout au plus une rêveuse qui parle en dormant...
    Mes amitiés. eva.

    1
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 02:05
    Le titre suppose une suite à cette Histoire narrée sous un angle on ne peut plus original. j'espère que ce n'est pas trompeur! Merci Eva et bonne nuit. Sébastien
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :