• Barcelone (1/2)

     

                

    Barcelone


     
             Barcelone la belle, la bruyante, la fantasque, l’extravagante !

             Que dire de la Sagrada Familia, l’inachevée, imaginée par le mystique Gaudi qui a fini son existence terrestre dans le plus grand dénuement, vivant reclus dans une baraque de chantier ? La Sagrada Familia dont la façade de la Nativité ressemble étrangement à une grotte… La Sagrada Familia, non pas inachevée, mais « en construction », en chantier effervescent…

            Barcelone aux multiples visages, et encore toute frémissante de la présence de Gaudi, le dernier bâtisseur de cathédrale, mais aussi Architecte génial de la Casa Batllò, de la Casa Milà, du Parc Güell échappés d’un livre de contes de fée.

    L’Eixample (Art Moderniste), le Quartier Gothique, le port, la mer, mais aussi ... la Tour Agbar, énorme, insolente, brillante,   rougeoyante et bleutée, dressée dans le ciel catalan… Si contestée et cependant tellement  à l’image même de Barcelone : provocante, démesurée, orgueilleuse… La Tour Agbar que l’on doit à Jean Nouvel, Jean Nouvel  qui a l’étonnante élégance, la rare courtoisie de laisser croire à ceux qui l’écoutent, que son art est à leur portée… Quand Jean Nouvel parle de la Lumière, on entre dans la lumière ! 

     

     

     

    texte, photo et video eva ©

    « Rouen : la cathédrale de Monet aux pixelsLa petite Venise »

  • Commentaires

    8
    Lundi 24 Novembre 2014 à 13:58

    Francesco, j'ai été émerveillée par le Musée Picasso, qui conserve beaucoup de ses oeuvres de jeunesse, des photos, et aussi des céramiques de Vallauris (don de Jacqueline Roque) qui gardent le souvenir chaud et vivant de ses mains (l'empreinte de ses pouces par ex.)... toutes les séries des Ménines (étonnantes !)... La Boqueria qui est une sorte de souk européen, un marché central (comme celui de Tunis smile ) Je ne suis restée qu'une semaine à Barcelone, je n'ai pas pu tout voir bien sûr.... Mais j'ai tout embrassé ! Un regret : je n'ai pas visité la Fondacio Tapiès.... et la sculpture "Nuage et chaise" sur le toit du très bel immeuble est très mal photographiée... Mais je ferai mieux la prochaine fois, je te le promets !

    7
    Lundi 24 Novembre 2014 à 12:41

    Barcelone, que de merveilleux moments dans cette ville qui est selon moi une des plus belles du monde… pleine d'énergie créative 24h su 24 comme dit Benissa… La vie, l'Art, l'Amour, la Passion, la Mort… tout est là… Merveilleux le musée Picasso, Gaudì, Tapies…. Le marché de la Boqueria…. une explosion de vie… de beauté… de lumière, d'ombres et de couleurs….. Merci Eva….

    6
    Lundi 24 Novembre 2014 à 11:40

    Barcelone, que de bons souvenirs dans cette ville si belle, riche d'art et d'histoire, indépendante et vivante, de jour comme de nuit...
    Merci Eva de cette série. Bises.

    5
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 20:35

    J'ai visité Barcelone. Je ne suis pas entré dans la Sagrada. Souvent l'extérieur m'inspire plus que l'intérieur.

    Passe une bonne semaine. 

    4
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 23:35

    Barcelone est comme l'Espagne dans son ensemble, "vivante" c'est ce qui caractérise ce pays par rapport à la France! Je ne me sens jamais aussi "vivante" qu'en Espagne. On y vit 24/24H! 

    Ayant visité le Palais du Facteur Cheval il n'y a que quelques semaines, j'ai été frappée par la similitude entre les créations de ces deux personnages qu'étaient ce facteur et Gaudi, contemporains qui ne se sont pas croisés mais se ressemblaient tellement.. Mystère magnifique!

    3
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 19:46

    Cela me fait soupirer car je ne suis jamais allée à Barcelone et j'aurais bien aimé ! Voir cette cathédrale en perpétuellse innovations ! Bises chère Eva

    2
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 08:21

    Il faudra bien que je revienne à Madrid, au moins une fois (avant d'être dans un fauteuil roulant !...) Il faut que je vois une fois le terrible Guernica...

    1
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 06:49
    Henri-Pierre

    Saisir l'esprit d'une ville ; et peut-être même d'une nation, car depuis le baiser du Prince Movida libéré par l'agonie de l'Ogre-caudillo, Madrid temple de la tradition, madrid la bourgeoise est à son tour devenue fébrile, frémissante et intelligente...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :