• bondissant sur les montagnes...


    "J'entends mon bien-aimé ! Voici qu'il vient,
    bondissant sur les montagnes, sautant sur les collines.
    Mon bien-aimé est semblable à la gazelle, ou au faon des biches.
    Le voici qui s'arrête, derrière notre mur, il regarde par la fenêtre, il épie par le treillis.
    Mon bien-aimé a pris la parole,
    il m'a dit : "Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens !"
    Car voici que l'hiver est fini ; la pluie a cessé, elle a disparu.
    Les fleurs au pays sont apparues, le temps des chants est arrivé ;
    et la voix de la tourterelle s'est fait entendre dans nos campagnes ;
    le figuier a formé ses fruits naissants ;
    la vigne en fleur a donné son parfum,
    Lève-toi mon amie, ma belle, et viens !
    Ma colombe, qui te tiens dans la fente du rocher, dans l'abri des parois escarpées,
    montre-moi ton visage, fais-moi entendre ta voix ;
    car ta voix est douce, et ton visage charmant...
    ...Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui ;
    il fait paître son troupeau parmi les lis.
    Avant que souffle la brise du jour, et que l'ombre fuie,
    reviens !...
    Sois semblable, mon bien-aimé à la gazelle
    ou au faon des biches, sur les montagnes ravinées.

                                                         Le Cantique des Cantiques (Poème II L'épouse)


    (Gorges de l'Ardèche et bleuets sauvages) photos eva baila ©

    « Quand la pensée (Umberto Saba)Dieu fait des questions (Victor Hugo) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    13
    Samedi 12 Octobre 2013 à 16:21
    Hier soir j'avais aperçu ces belles photos !et superbe poème!
    un rayon de soleil ! aujourd'hui, tout gris, tout triste, la pluie , le froid ...
    Bises Eva
    12
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 23:44

    Mais non Dan ! je ne me souvenais même plus avoir fait cette photo à cet endroit... Il y a si longtemps ! Maintenant que j'y pense, les garçons étaient petits, et ils râlaient tout le temps parce qu'on s'arrêtait à chaque mini-parking aménagé, pour faire des photos ! Ils en avaient marre de ces arrêts successifs ! C'est un bon souvenir ! Ils étaient petits, et moi aussi !

    11
    DAN
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 23:34
    Mince alors, je n'avais pas vu cette légende, j'ai l'air d'un c.. comme ça
    10
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 23:19

    Gorges de l'Ardèche en effet Dan (c'est écrit sous les bleuets !)

    9
    DAN
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 22:55
    Je ne vais pas commenter ce texte car j'en ai pas les compétences nécessaires, par contre la première photo me semble avoir été prise dans la vallée de l'Ardèche non ?
    8
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 16:03
    Il fut un temps très lointain, où je connaissais des passages de la Bible (lue et relue, bien que ma mère nous ait avertis que le Livre était à l'index) presque par coeur, dont celui-ci, superbe, la Poésie !
    7
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 13:41
    Eva ma belle, je t'avais parlé du cantique de cantiques et toi tu me l'offres aujourd'hui
    je le connais et l'aime comme un hymne à la joie, une ode à l'Amour
    pas du tout paroles d'évangile cucu la praline
    ce cantique des cantique et la première poésie de notre histoire.
    cherche, il y a encore des passages plus beaux que celui là.
    merci pour tout Eva.
    (une petite confidence ce passage, c'est ce que j'ai demandé a une de mes soeurs de lire à notre mariage: j'avais une robe blanche acheté dans un magasin de frippe indienne, j'étais ravie et mon pote m'a ravi à mon père!...c'était il y a bien longtemps...)
    6
    Dimanche 19 Octobre 2008 à 19:55

    Dominique, dans un autre genre, j'aime aussi l'Ecclésiaste... qui est comme une mélopée...

    5
    Dimanche 19 Octobre 2008 à 12:01
    Merci chère Eva de nous (re)faire partager un extrait du cantique des cantiques, ce chef-d'oeuvre de la pôsédie érotique. Bien à vous. Dominique
    4
    Dimanche 19 Octobre 2008 à 10:48

    Mais qu'est-ce que tu racontes Jeanine ?..
    Bises à toi.
    eva.

    3
    Samedi 18 Octobre 2008 à 16:02
    Après ça tu me diras que tu n'est pas cultivée. Il ne doit pas y en avoir beaucoup qui ont lu l'ancien testament, ni le nouveau d'ailleurs!
    2
    Samedi 18 Octobre 2008 à 09:11

    Pour qui sait le lire, l'Ancien Testament est avant tout un immense poème, d'un bout à l'autre... avec des pages extraordinaires de violence, d'effroi, d'érotisme sacré...

    1
    Samedi 18 Octobre 2008 à 08:21
    Quelle beauté cette nature et ce poème qui danse sur la vie! Les bleuets son aussi sublimes et d'un relief... EVa, tu es une alchimiste!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :