• Boris Vian aurait cent ans...

     

    Boris Vian aurait cent ans...

     

     

    - Qu'est-ce qu'il y a ici ? dit Alise pensive.
    - Oh ! dit Nicolas. C'est cette maladie, ça nous bouleverse tous, ça s'arrangera et je rajeunirai.
    Chloé était allongée sur son lit, vêtue d'un pyjama de soie mauve et d'une longue robe de chambre de satin piqué, d'un léger beige orange. Autour d'elle, il y avait beaucoup de fleurs et, surtout, des orchidées et des roses. Il y avait aussi des hortensias, des oeillets, des camélias, de longues branches de fleurs de pêcher et d'amandier et des brassées de jasmin. Sa poitrine était découverte et une grosse corolle bleue tranchait sur l'ambre de son sein droit. Ses pommettes étaient un peu roses et ses yeux brillants, mais secs et ses cheveux légers et électrisés comme des fils de soie.

    Extrait de "L'écume des jours" (Boris Vian)

    Boris disait : "Les morts sont parfaits !" et j'ajoute : ils sont parfaits, ils sont fidèles, ils ne déçoivent jamais, sur un claquement de doigts, ils arrivent, ils reviennent, ils t'enveloppent de leur tendresse, de leur amour, de leur gaieté, de leur silencieuse sérénité... bref, ils sont parfaits ! comme les livres qui sont là, et qu'on peut relire à n'importe quel moment, en ouvrant à n'importe quelle page, sans souci de la chronologie...

    Bon anniversaire mon Boris !... tu es jeune à jamais... pour toujours...

     

     

     

    « Autoportrait.Confinement... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    9
    Samedi 14 Mars à 18:01

    Il restera toujours en nos cœurs d'adolescence, les nénuphars dans la poitrine des jolies femmes, les pensionnats sur la route des chats et des souris, les lurettes fourrées et l'herbe rouge.
    Tant qu'il nous restera des émois de jeunesse, Monsieur Vian sera immoertel

      • Dimanche 15 Mars à 10:32

        Les vrais poètes sont toujours immortels...

    8
    Jeudi 12 Mars à 10:58

    Bonjour Eva

    Si pour guérir Chloé, il faut l'entourer de fleurs, ta profusion est superbe !

    Moi j'ai apprécié aussi l'humour de Boris Vian (Jean-Sol Partre qui se prenait un peu trop au sérieux..) et peut-être moins connu, l'humour très grinçant du théâtre de Boris Vian (Les bâtisseurs d'Empire avec le personnage du Schmurz). Bonne journée Eva, bises.

      • Jeudi 12 Mars à 17:26

        Bonjour Nicole, le personnage de Chloé, c'est sa première épouse, la mère de ses deux enfants. Elle a guéri, et beaucoup plus tard, elle est tombée amoureuse de Jean-Sol Parte !... (là, je ne comprends pas trop... Boris était bien plus beau que Jean-Sol !... sarcastic  Les mystères de l'amour ! Bises Nicole, prends soin de toi... 

    7
    Mercredi 11 Mars à 19:21

    Tu m'as fait pleurer : c'est dire la beauté de ton film ; merci♥

      • Mercredi 11 Mars à 23:17

        Ton com me touche Nikole... Je t'embrasse fort.

    6
    Dan
    Mercredi 11 Mars à 15:23

    Le grand Boris ! Un artiste à mon goût trop vite oublié !

      • Dan
        Mercredi 11 Mars à 16:21

        Sans conteste un homme engagé contre la guerre d’Algérie avec sa chanson « le déserteur » !

      • Mercredi 11 Mars à 15:35

        Oublié probablement pour les mêmes raisons qui font qu'il m'est très cher et très présent... Un hommage hier sur une radio publique (et que je n'ai pas entendu) l'a présenté comme un musicien et un chanteur... Il parait qu'on n'y a signalé que "J'irai cracher sur vos tombes". Il est vrai que ce roman a été adapté au cinéma, et que Vian est décédé dans la salle au début de sa première projection.

        Boris était plus qu'un chanteur et un trompettiste, il était un grand poète et un homme engagé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :