• Botticelli



     


    Botticelli m'enchante, me fascine. Il agit sur moi comme un charme. Au musée du Louvre, il y a une sorte de fresque dans un passage du grand hall, et avant même de lire l'étiquette, on SAIT que c'est un Botticelli. Il s'agit d'une fresque découverte en 1873 dans une villa située près de Florence, et dissimulée pendant des siècles sous d'autres couches de peintures. Elle fut endommagée lorsqu'on l'ôta des murs pour la transférer sur toile (dim.211x284cm). Vendue plus tard au Musée du Louvre, c'est le Botticelli le plus beau qu'il m'ait été donné de contempler. Le craquelé rend plus émouvante encore la grâce divine des visages de ces jeunes filles. Pendant plus de quarante ans, j'ai rêvé de connaître "La Naissance de Vénus" et "Le Printemps", et lorsque j'ai pu enfin les voir à la Galerie des Offices à Florence, j'ai été déconcertée par les reflets de la protection de verre qui arrête le regard du visiteur. Alors, je me suis souvenue de cette fresque au Louvre, si proche, et si attendrissante par sa fragilité...

                                                  eva baila ©

      

    « Villeréal (Lot et Garonne)Joyeux Noël ! »

  • Commentaires

    23
    Je me souviens bien
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:16
    Nous partageons cette admiration pour ce "primitif italien" -l'un des derniers, quand même-
    Je ne me souviens pas avoir vu cette merveille de Botticelli au Louvre... Je me dois donc d'y retourner, avec ton billet et la musique que tu as choisie, bien en tête.
    Merci, Eva.
    22
    Lundi 6 Août 2012 à 19:06

    Cette merveille, je l'ai vue de loin ! je l'ai reconnue tout de suite comme étant un Botticelli ! c'est toujours comme un appel ! Bises Laura

    21
    Jeudi 25 Décembre 2008 à 23:25
    j'ai pas le son sur cet ordi.. mais j'aime beaucoup la photo.. superbe.. clem
    20
    Jeudi 25 Décembre 2008 à 19:37

    Sur le circuit obligé de "La Joconde", on peut admirer le tableau de Léonard de Vinci nommé "La Vierge, l'enfant Jésus et Sainte Anne" (qui est bien plus émouvant que la célèbre Joconde) qui n'est pas protégé par une vitre et qui donne un exemple parfait du célèbre "sfumato". Devant ce tableau, je n'ai trouvé personne bouche bée... Tous étaient agglutinés autour de "La Joconde"... avec des appareils photos numériques ! 
    A propos des tableaux de petits formats, j'ai été surprise par "la Dentellière" de Ver Meer que je n'imaginais pas aussi petit ! Ce qui m'émeut le plus devant une  oeuvre picturale (toile, ou panneau de bois, ou fresque), c'est l'idée que le peintre a laissé une parcelle de lui-même, un "quelque-chose" de lui qui traverse le temps jusqu'à nous, quelque-chose de lui-même sauvé du néant d'où l'on vient, et où il est retourné... 

    19
    Jeudi 25 Décembre 2008 à 18:58
    J'ai lu aussi "Le rêve de Botticelli" tout comme "La passion Lippi" mais je n'ai pas trop accroché. Lorsqu'on évoque la peinture de la Renaissance on se doit, à mon avis, d'avoir une prose un peu raffinée et esthétisante... ce n'était pas le cas, hélas même si le côté bio est toujours intéressant... Mais cela fait un peu penser à ces docus drama vus à la télé, c'est une façon de découvrir l'histoire qui est intéressante et divertissante, mais cela n'a pas la qualité esthétique d'une oeuvre à part entière ni la profondeur d'un essai... Enfin, je suis un peu mauvaise langue car je travaille à un projet très proche de ce qu'elle fait... Sur ce qu'Eva dit des visiteurs du Louvre, j'ai pu le voir... C'est assez incroyable car vous avez des peintures de très petits formats, des Raphael complètement ignorés car les gens ne semblent que faire le parcours obligatoire (La Victoire, la Vénus, la Joconde...)...
    18
    Mercredi 24 Décembre 2008 à 08:55

    A bientôt Bernard, et joyeux Noël. eva.

    17
    Mercredi 24 Décembre 2008 à 08:55

    c'est cela même : le frisson, tu l'as dit Sébastien !

    16
    Mercredi 24 Décembre 2008 à 08:53

    Il y a parfois des musées en province qui recèlent des merveilles... A Rouen, ma ville de prédilection, il y a une collection formidable de maîtres impressionistes, ainsi que plusieurs Modigliani (dont un portrait de Cocteau). J'ai attendu si longtemps avant de me trouver devant Botticelli "vivant" ! Tanger a été le lieu de passage de nombreux peintres...
    eva.

    15
    Mercredi 24 Décembre 2008 à 08:49

    Voilà qui est fait Marc. Bonne chance avec Botticelli !
    eva.

    14
    Mercredi 24 Décembre 2008 à 04:05
    Il y a peu, je me suis plongé dans la lecture de "le rêve Boticelli" de Chauveau et j'avoue que je suis sorti encore plus fasciné par ce peintre d'une puissance exceptionnelle, par ses contemporains et par cette Florence d'une beauté et d'une richesse incomparable! J'en frissonne encore! Je te souhaite un excellent Noël Eva. Feliz navidad y hasta prontito. Sébastien
    13
    Mardi 23 Décembre 2008 à 21:13
    C'est vraiment trés beau. Bonnes fêtes. A+
    12
    Mardi 23 Décembre 2008 à 18:31
    Tu as raison, Eva, un Botticelli, ça se reconnaît, ça se sent, ça se laisse admirer... Je n'ai pas eu le bonheur d'aller au Louvre, moi la provinciale exilée, mais je comprends ce que tu veux dire...
    11
    Mardi 23 Décembre 2008 à 18:19
    encore un point commun, botticelle m'émeut par son art !!
    10
    Mardi 23 Décembre 2008 à 12:59
    Je suis aussi fasciné par Botticelli! C'est d'ailleurs l'objet de mon dernier roman: Le Botticelli code... J'ai beaucoup aimé votre article et cela va très certainement m'en inspirer un du même genre... J'aime aussi beaucoup ces fresques. Passez de joyeuses fêtes Marc ps: Pourriez-vous me mettre dans vos liens?
    9
    Mardi 23 Décembre 2008 à 12:27
    Le thème de Vénus et des trois grâces est récurent en peinture mais je suis d'accord avec toi, mes préférées sont celles de Botticelli.
    8
    Mardi 23 Décembre 2008 à 11:31

    Quand j'ai vu cette merveille au Louvre, des visiteurs passaient devant sans même s'arrêter, des japonais photographiaient les étiquettes, et moi, je serais tombée à genoux quand les autres passaient sans VOIR. Avec Botticelli et la viole de gambe, la terre peut bien s'ouvrir, rien n'a plus d'importance pour moi...

    7
    Mardi 23 Décembre 2008 à 11:06
    Quelle beauté divine que ces visages diaphanes et d'une douceur extrême, sans parler des couleurs et du mouvement! Et par là dessus la viole de Jordi Savall, un pur délice. J'aurais dû me douter que tu aimais ce couple mythique. Un de mes disques préférés: Monserrat Figueras dans le chant de la Sybille en deux versions. Je les ai écoutés (les quatre!) dans une chapelle Catalane il y a un an. C 'était divin! J.
    6
    Mardi 23 Décembre 2008 à 09:28

    Oui, Vivaldi conviendrait aussi ! Bonne journée Xavier.

    5
    Mardi 23 Décembre 2008 à 09:27

    Merci Philippe.

    4
    Mardi 23 Décembre 2008 à 09:11

    Bonjour Hafsa, j'ai désiré Botticelli bien avant de le rencontrer réellement, et mon attente a été comblée bien au-delà de tout ce que j'espérais... Je vais te lire tout de suite.
    eva.

    3
    Mardi 23 Décembre 2008 à 08:59
    Douces et magnifiques ces oeuvres qu'on a toujours besoin de revoir ....cette magie et la musique qu'on imagine, celle de Vivaldi par exemple.....bises Xavier
    2
    Mardi 23 Décembre 2008 à 05:28
    n petit plaisir le matin en se levant(musique)bonne journèe.
    1
    Mardi 23 Décembre 2008 à 00:37
    Bonsoir Je voudrai decouvrir tout ça, j'avoue que c'est mon rêve même! je vais juste te donner la réponse au commentaire que tu m'as posté en me disant que le jeune homme pouvait les aimer toutes les deux (l'histore la trahison): "Ben pour aimer deux personnes à la fois, il faut avoir deux coeurs." Gros bisous Nb: j'ai mis la 3eme partie, elle est un peu triste je pense. bonne lecture Allez bonne nuit
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :