• C'est (Guillaume Apollinaire)

     

    5799.jpg

     

    C'est la réalité des photos qui sont sur mon coeur que je veux

    Cette réalité seule elle seule et rien d'autre

    Mon coeur le répète sans cesse comme une bouche d'orateur et le redit

    A chaque battement

    Toutes les autres images du monde sont fausses

    Elles n'ont pas d'autre apparence que celle des fantômes

    Le monde singulier qui m'entoure métallique végétal

    Souterrain

    ô vie qui aspire le soleil matinal

    Cet univers singulièrement orné d'artifices

    N'est-ce point quelque oeuvre de sorcellerie

    Comme on pouvait l'étudier autrefois 

    A Tolède

    Où fut l'école diabolique la plus illustre

    Et moi j'ai sur moi un univers plus précis plus certain

    Fait à ton image

     

    Guillaume Apollinaire (Poèmes à Lou)

     

    tumblr_lw4u5woibd1qc6wuio1_400.jpg

    « MélancolieSuzanne (Graeme Allwright) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    13
    jamadrou
    Vendredi 8 Août 2014 à 17:57
    silhouette exquise de mots pour dire que le souvenir d'un visage bat au coeur de ses mots : le poète a parlé.
    12
    Samedi 25 Janvier 2014 à 14:27

    coucou Danae, oui, c'est une jolie façon de faire de la poésie ! Bises et bon week-end !

    11
    Samedi 25 Janvier 2014 à 12:47
    Coucou Eva, j'adore le portrait écriture, une belle idée ! Gros bisous et bon week end
    10
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 23:40

    si tu ne te souviens ni du nom de l'auteur, ni du début du texte, on ne peut pas faire grand chose pour t'aider ! 

    9
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 14:05
    Voir le monde avec le coeur: toute une ascèse! J'aime ce portrait calli-gramme aux traits homéo-sym-pathiques!
    Bonne fin de semaine!
    8
    DAN
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 11:19
    Bien sûr que je n'ai pas peur de la poésie, par contre je recherche une poétesse (dont j'ai oublié le nom) qui a écrit des vers sublimes, mais impossible de remettre les yeux dessus, j'espère qu'un jour je "tomberai" sur ces vers chez toi, qui sait ...?
    Bon week-end Eva !
    7
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 10:23

    "le mirage de ton buste doré vu comme à travers un nuage" ... On ne s'en lasse pas !

    Bonne journée Colette  

    6
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 10:18

    Une photo, c'est important quand on est dans les tranchées...

    « Vous ayant dit ce matin que je vous aimais, ma voisine d'hier soir, j'éprouve maintenant moins de gêne à vous l'écrire. Je l'avais déjà senti dès ce déjeuner dans le vieux Nice où vos grands et beaux yeux de biche m'avaient tant troublé que je m'en étais allé aussi tôt que possible afin d'éviter le vertige qu'ils me donnaient. »

    La belle Louise de Coligny-Chatillon ne l'aimera jamais autant qu'il l'aurait souhaité...

    Bonne journée Jamadrou

    5
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 10:11

    Je vois... Tu es un irréductible ! Aruais-tu peur de succomber, pour te méfier autant de la poésie ? 

    4
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 10:10

    J'adore les "Poèmes à Lou"... Il en est de très beaux et de délicieusement érotiques. 

    C'est Apollinaire qui est l'inventeur du mot "calligramme" mais c'est (parait-il) le poète grec Simias de Rhodes (IVe siècle av. JC) qui a inventé le poème-dessin. 

    La belle Lou n'était pas très fidèle... 

    Bises Henri-Pierre

    3
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 09:35
    Etre aimée comme le fut Lou ! (et quelques autres...) "Chères lèvres fleuries" ! Délicieux calligramme pour une journée maussade ! Merci Eva.
    2
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 09:23
    Quel sourire.
    Quel style.
    Et que j'aime la calligraphie-dessin à l'instar d'une manière musulmane.
    1
    DAN
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 00:12
    En voila un, Apollinaire, avec lequel j'aurais pu parler photos, car moi aussi je "travaille" une certaine réalité des photos, mais ça s'arrête là je te rassure...;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :