• Catane, Sicile (1)

     

      Catane, entre la mer Ionienne et l'Etna

     

     

    Catane, entre la Mer Ionienne et l'Etna... Catane, la deuxième ville de Sicile a toujours entretenu des liens étroits avec le volcan, et la plupart de ses édifices sont en pierre volcanique. L'historien Thucyclide raconte que la ville fut fondée en 729 av. J.C. par des colons grecs de Chalcis. Depuis, elle a subi les éruptions de l'Etna et les tremblements de terre, en particulier celui de 1693 qui la rasa entièrement. L'actuelle Catane avec ses larges artères rectilignes et ses grandes places aux formes hétérogènes date du XVIIe siècle.

     

     

    Catane 2

     

     

    "Voici Catane, une vaste et belle ville, construite entièrement sur la lave" écrivait Maupassant...
    Chef-d'oeuvre de l'art baroque, la majestueuse Piazza del Duomo, est bordée d'immeubles aux façades chargées, aux fenêtres élégantes, et aux imposants pilastres. Le Duomo construit par le Comte Roger en 1092, détruit par le tremblement de terre de 1693, fut rebâti à partir de 1730 par Vaccarini. Au centre de la Piazza, s'élève la fontaine emblèmatique de la ville, oeuvre de Vaccarini : un éléphant en basalte noir supporte un obélisque égyptien provenant du cirque romain. Les Catanesi appellent cet animal fétiche "Diotru"

     

     

    Catane 3

     

     

    Catane 4a

     

     

    Catane 1

     

     

    catane 4

     

     

    Catane 5

     

     

    Catane 6

     

     

    Catane 7

     

     

    Catane 8

      

    ... et toujours en toile de fond, l'Etna, omniprésent...

      

    L'Etna vu de Catane

     

     

    photos eva, juin 2011

      

    « Syracuse, l'oreille de Denys.Catane, (2) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    21
    Boyer chris
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:33
    Imaginez, un instant, à quel point j'ai aimé ces images et cette musique. Mes arrières grands parents étant originaires de " Pantelleria " Toutes mes cellules sont remplies de " ce mystère ". Un jour, je le souhaite du plus profond de mon âme faire ce voyage, ce retour à la source de mes racines..........Amicalement Eva. Khrystalle
    20
    Jeudi 11 Août 2011 à 19:24

    Je n'ai pas visité le cimetière, mais je connais le limoncello !

    19
    Jeudi 11 Août 2011 à 09:34
    belles photos ! le cimetière est aussi à voir ! des immeubles funéraires hauts de plusieurs étages avec des échelles pour y accéder ! un restaurateur nous avait conseillé la visite ! et ns ne fumes pas déçus ! il nous avait en plus régalé d'un digestif au citron et papoté à notre table pendant des heures ! un bon souvenir qui me revient à travers vos photos anne marie
    18
    Mercredi 10 Août 2011 à 23:48

    Merci Renée, bises à toi aussi...

    17
    Mercredi 10 Août 2011 à 23:07

    Alors je te souhaite de bonnes vacances, repose-toi bien... A bientôt Philippe...

    16
    Mercredi 10 Août 2011 à 18:41
    Magnifique reportage comme toujours. Bisoussssssss
    15
    Mercredi 10 Août 2011 à 08:02
    Je ne connaissais pas (je n'ai pas lu Maupassant).
    Je passe te dire au revoir; c'est enfin à mon tour de mettre les voiles.
    Je n'aurai sans doute pas un ciel bleu comme celui que tu nous montres mais j'espère avoir un peu de soleil quand même.
    A bientôt.
    14
    Mardi 9 Août 2011 à 21:39

    Votre commentaire me touche beaucoup... J'ai été éblouie par la Sicile... Le guide que nous avions était un vrai Sicilien et adorait son pays... Il a su nous le faire aimer, il nous a parlé de son pays et des gens qui l'habitent de façon telle que je ne pourrai pas oublier ce voyage... Il nous a parlé des Siciliens de telle façon que je saisis parfaitement ce que vous exprimez. Ce guide a vécu en Suisse, puis en Allemagne, et il nous a raconté combien on ne peut remplacer ces paysages, ce climat, et aussi tout ce qui fait "l'âme sicilienne"... Il nous a tout dit de ce qui l'attache à la Sicile... et j'ai été conquise ! Elle est si belle ! et elle est le creuset d'une tel brassage de populations et de civilisations qu'elle ne peut que m'émouvoir au delà de tout.... Si vous y revenez, ce que je vous souhaite vivement, ce sera un grand déchirement de vous en revenir... A bientôt Khrystalle... 

    13
    Mardi 9 Août 2011 à 19:42

    Je parlerai bientôt de l'Etna (qui s'est mis en colère depuis !!) Bonne soirée Nelly, bises...

    12
    Mardi 9 Août 2011 à 19:41

    oui, tu as raison Benissa... j'ai vu tant de photos de Duomo chez toi, que j'ai dû confondre (la preuve, c'est que je ne l'ai pas retrouvée !). En revanche je crois que j'ai vu l'éléphant ! et là-bas bien sûr, j'ai pensé à toi en faisant la photo !

    11
    Mardi 9 Août 2011 à 19:10
    L'Etna, la glace et .... l'éléphant ! tu me fais rêver eva !
    Merci et bisous du soir
    Nelly
    10
    Mardi 9 Août 2011 à 17:49
    Un beau voyage,babsy.
    9
    Mardi 9 Août 2011 à 15:39
    Bonjour Eva, je n'ai vu Catane que de nuit (fin d'après-midi en hiver...) et on n'apercevait donc pas l'Etna que j'avais vu en descendant le long de la côte depuis Messine. Je n'ai donc que des photos de nuit. Tu me parlais de lien avec "ma" cathédrale de Catane, mais... je ne crois pas en avoir déjà parlé? j'ai si peu de photos. Je les mettrai néanmoins à l'occasion. C'est bien ennuyeux ces bugs d'OB, on n'est pas prévenus de TOUT!!! Tu penses combien j'ai été intéressée par le "Diotru": j'ai acheté un éléphant dans un magasin de cette place.
    8
    Mardi 9 Août 2011 à 11:17

    ça oui, et pas seulement avec les glaces ! Tout a été délicieux pendant une semaine....

    7
    Mardi 9 Août 2011 à 11:17

    Dans la vie, on n'a pas souvent le choix...

    6
    Mardi 9 Août 2011 à 11:11

    bof... les vacances... les stagiaires... Bisous Dominique.

    5
    Mardi 9 Août 2011 à 11:05

    Les pentes des volcans sont extrêmement fertiles, les abords également. Les gens sont habitués à vivre sous la menace de Mongibello, (nom donné à l'Etna en dialecte sicilien, qui vient de l'arabe "djebel " qui veut dire montagne). Les peuples de l'Antiquité qui vivaient à proximité de l'Etna vénéraient ce volcan. L'Etna suscite encore un respect supersititieux. Nous étions en visite à l'Etna en juin, et ces derniers jours, on l'a vu se réveiller... 

    4
    Mardi 9 Août 2011 à 10:18
    Vivre au pied d'un volcan je n'aimerais pas ! Les japonais le font mais ils n'ont pas le choix ! Bisous Eva
    3
    DAN
    Mardi 9 Août 2011 à 09:03
    Tu t'es rempli les yeux des merveilles de cette ville, et l'estomac des gourmandises qu'elle propose......;-)
    2
    Mardi 9 Août 2011 à 08:43
    Si je n'étais pas venu sur votre blog, je ne saurais pas que vous aviez publié ce beau post: je n'ai reçu aucun mail d'avertissement ! Bisous et bonne journée à vous. Dominique
    1
    Lundi 8 Août 2011 à 22:55
    Comment peut-on bâtir à nouveau une ville si près de ce volcan qui est souvent en éveil ? Il me semble que je ne pourrais pas vivre si près avec cette menace constante. Ceci dit la ville a l'air bien agréable et proprette sous le soleil de juin...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :