• Cesaria Evora, Petit Pays, je t'aime beaucoup !

     

     

    « Travaux du regard (Al Berto)La vague de pierre... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    7
    Vendredi 28 Février 2014 à 23:13

    Tu as bien raison Colette ! Je suis venue un peu contrainte sur facebook pour favoriser la visibilité de ce blog qui faiblissait un peu à un moment, et puis j'ai été happée par la révolution tunisienne : tout s'est fait alors sous mes yeux, et j'avais quelques contacts dans ce pays, ça m'aidait à essayer de comprendre alors que la presse française se désintéressait de la chose. J'avais l'impression d'être au coeur de la mouvance. Ce fut une expérience enrichissante, j'ai senti combien le mot "révolution" pouvait avoir un sens différent selon les couches de la société et comment les enjeux étaient opposés pour des personnes pourtant issues d'un même milieu ou adhérant aux mêmes idées politiques. Je ne regrette pas cet épisode, il a été un révélateur de quantités de choses que j'ignorais... 

    6
    Vendredi 28 Février 2014 à 22:58

    Joliiiiii ! Je n'y avais jamais pensé ! Tu es très en forme !

    5
    Vendredi 28 Février 2014 à 22:58

    J'ai hésité entre les deux pour ce post !

    4
    Vendredi 28 Février 2014 à 19:48
    Quelques problèmes avec les vidéos (pas que "chez toi") en ce moment mais j'en profite pour te faire un coucou. Bises Eva.
    3
    Vendredi 28 Février 2014 à 14:40
    Une belle personne indissociable de son petit pays et sa musique, un frisson triste, au même effet que le fado !
    P.S. Ils ont du talent tes commentateurs, c'est joli "Eva en or" !
    Je viens de lire tous vos commentaires suite au billet sur la photo de Nadar et je me dis qu'ignorante et non pratiquante, je ne sais des réseaux sociaux que ce qui se colporte aux infos mais je crois que cela ne me manque pas.
    2
    DAN
    Vendredi 28 Février 2014 à 09:25
    Une chanteuse à la voix chaude, son interprétation de "Besamé mucho" reste un "standard !
    1
    Vendredi 28 Février 2014 à 09:09
    Petit pays je t'aime beaucoup, petit petit je l'aime beaucoup, Evora chante la présence de l'absence.
    Plus de deux ans qu'elle est étoile dans le ciel.
    Evora...presque Eva, Eva en or.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :