• Chagall (Ferrat chante Aragon)

     

    Chagall

     

           (copie EVB)

    « Alda Merini (1931-2009)Giuseppe Ungaretti (1888-1970) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    29
    Jeudi 24 Décembre 2015 à 18:24

    Bonsoir Eva

    Quel décalage avec le présent, cette "orange de Noël" et pourtant dans le souvenir de bons nombre de nos parents !

    Ce soir je suis partie à reculons, non pas "parce que c'était mieux avant..." , je ne suis pas ainsi,  je suis d'un naturel heureux (il vaut mieux, l'an prochain me verra changer de .xx..génaire). Vieillir, je tente d'en rire mais j'ai du mal !

    Je suis venue sur ce billet parce que le tableau de Chagall me plait beaucoup. Que d'amour dans ce couple, ils en sont transportés, et puis il y a tous ces petits symboles autour qu'on interprête comme on veut. Par contre je n'ai pas accès à la chanson.

    Et puis je n'aime pas beaucoup cette période de fêtes à répétition. Une année avec des amies de solitude, on avait décidé de se réunir et de faire une sorte d'anti-Noël, sans enfants et petits-enfants mais en fait d'anticonformisme, on était quand même dans la consommation !

    Pour ne pas risquer de me tromper, je ne te souhaiterai rien d'autre qu' un Noël de douceur, amie.

     

      • Samedi 26 Décembre 2015 à 10:10

        Bonjour Nicole ! deux jours sans avoir vraiment accès au web faute de temps ! Ces "mariés de la Tour Eiffel" je les ai tant aimés que je les ai copiés (je ne sais rien faire d'autre en peinture que copier !)... oui, je les adore, ils représentent tout ce que les mariés d'aujourd'hui ont perdu puisqu'ils n'ont gardé dans la cérémonie du mariage que la mise en scène... Oui les mariés de Chagall sont seuls au monde, avec leur amour tout neuf, et tous les symboles qui font leur appartenance au monde réel (y compris le goût irrépressible du rêve). Dommage que tu ne puisses pas écouter la chanson de Ferrat inspirée d'Aragon (il suffit de s'inscrire sur Deezer - c'est gratuit- et de commencer une play list)... 

        Je suis allée voir tes billets, ils sont très beaux : j'aime beaucoup Jean Nouvel : il a une capacité d'invention en matière d'architecture qui m'époustoufle, Jean Nouvel ne fait pas du Jean-Nouvel, il se re-Nouvel sans cesse, et puis il est du Sud-Ouest ! Il est natif de Fumel et a passé toute son enfance à Sarlat. http://maia-blog.eklablog.com/l-institut-du-monde-arabe-paris-a108901248

        J'aime le choix des poèmes sur tes pages de ces derniers jours ainsi que les illustrations. "Le poème nain"...ce pourrait être une définition de ce que je gribouille parfois... j'aime la rareté des mots, lorsque je trace quelque chose, je n'ai de cesse de le réduire, réduire, et réduire encore (sauf dans les commentaires où je suis bavarde !! Enfin, le poème de Luc Bérimont est bien entendu une sorte de miroir... Le miroir de ce que je refuse de reconnaître en moi... dans le miroir... Ce Noël a été joyeux, doux et insouciant...contrairement à ce que je redoute toujours... toujours...

         

    28
    Mardi 30 Décembre 2014 à 11:21

    Chagall ,Ferrat , Aragon et ...Eva ! le bonheur de te lire ! ici et sur les blogs amis , toujours de jolis mots !


    Je t'embrasse , merci


    Eva , heureuses fêtes !

    27
    Lundi 29 Décembre 2014 à 19:50

    Une découverte pour moi

    A bientôt

    26
    Lundi 29 Décembre 2014 à 19:27

    Quelle tendresse dans les mariés de Chagall… et quelle joie légère dans la voix de Jean Ferrat… Merci Eva!

    25
    Lundi 29 Décembre 2014 à 17:51

    Bonjour Eva, tendre complicité du couple sur la toile ! J'aime beaucoup ce peintre. Je te souhaite une bonne fin d'année et bon début de la nouvelle. Bises belle "amateur d'arts" merci pour tes posts talentueux

    24
    jibie
    Lundi 29 Décembre 2014 à 07:19

    excellente fêtes de fin d'année Eva


    je ne connaissais pas la chanson, elle est aussi colorée que le tableau.

    23
    Dimanche 28 Décembre 2014 à 23:50

    Merci Eva. C'est vraiment agréable de pouvoir mettre en correspondance le tableau et le poème. Et je n'avais jamais remarqué à quel point le tableau peut évoquer Noël en effet

    22
    Dimanche 28 Décembre 2014 à 22:30

    Bonsoir, le tableau je le trouve magnifique, je te souhaite une bonne soirée !

    21
    Dimanche 28 Décembre 2014 à 13:45

    je crois que mon homme a un livre sur quelques tableaux...

    20
    Samedi 27 Décembre 2014 à 21:14

    Une place particulière dans mon coeur pour ce grand peintre!

    Que la lumière baigne tes pas, tes mots, la prunelle de ton coeur et ta chambre noire...

    19
    Samedi 27 Décembre 2014 à 13:37

    Merci cher Henri-Pierre, tu as bien compris, tout ce que tu énonces est mon "pain de vie"... depuis toujours ! Belle fin d'année mon ami...

    18
    Samedi 27 Décembre 2014 à 05:17
    Henri-Pierre

    Que la beauté de l'art, son et paroles, représentations peintes ou sculptées ou même celles immanentes de la Nature, te soient le viatique pour les jours à venir, chère Éva 

    17
    Dimanche 21 Novembre 2010 à 16:11
    S'envoler dans l'imaginaire, prendre de la hauteur sur l'ordinaire, voguer dans les airs et faire le lunaire en buvant ces paroles musicales, quel beau mariage !
    Bonne fin de journée eva;
    Amitiés
    16
    Mercredi 17 Novembre 2010 à 18:41

    Moi aussi, j'adore Chagall

    15
    Mercredi 17 Novembre 2010 à 09:11
    je suis toujours fascinée par ces toiles débordantes de visions, d'imagination....
    14
    Mardi 16 Novembre 2010 à 23:02

    Moi non plus ! C'est El Duende qui me l'a fait connaître, et quand je l'ai entendue, j'ai tout de suite pensé à cette toile de Chagall...

    13
    Mardi 16 Novembre 2010 à 23:01

    Je connais le tableau depuis longtemps (il a été le sujet d'un timbre poste ! une petite merveille !) mais je ne connaissais pas du tout le poème d'Aragon chanté par Ferrat : c'est El Duende qui me l'a fait connaître, et je lui en suis très reconnaissante. Parlons du mariage : un mariage ne peut pas tenir longtemps sans un amour profond. C'est pourquoi j'attache plus d'importance à l'amour qu'au mariage... Autrefois, on se mariait "par amour", aujourd'hui, on se marie "pour la maison" (j'ai entendu ça de mes propres oreilles !) c'est quand même un peu choquant... Je suis de ton avis, il ne faut pas généraliser, et je connais des couples qui ne sont pas mariés, qui ont eu des enfants ensemble, et qui s'aiment profondément... et j'en connais aussi qui sont mariés, qui ont fondé une famille, et qui s'aiment profondément aussi...

    PS : j'aime beaucoup ton blog, et je comprends très bien que tu sois occupée à d'autres activités (heureusement pour toi !). Avec toutes mes amitiés.

    12
    Mardi 16 Novembre 2010 à 22:34
    Bonsoir Eva. Lorsque je pense à Chagall, lorsque j'entends son nom, c'est inmanquablement à ce tableau que je pense. Je l'aime beaucoup aussi et tu l'as musicalement très bien accompagné. Heureusement que tous les mariages ne se défont pas aussi vite que tu le dis... le miens dure depuis 38 ans et ce tableau illustre parfaitement ce que je vis avec l'homme que j'aime et qui ne pense qu'à me rendre heureuse. Mais aujourd'hui c'est vrai on réfléchit mpoins, tout est jetable et on pense qu'il en va de même dans les relations. Ce n'est plus une décision aussi grave et importante qu'avant. Les temps ont changé... Excuse mon manque d'assiduité, je suis toujours absente de la maison depuis un bon mois et je ne dispose que d'une connexion internet capricieuse. Bonne soirée. Amicalement.
    11
    Mardi 16 Novembre 2010 à 21:43
    Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas cette chanson.
    Bonne nuit.
    10
    Mardi 16 Novembre 2010 à 20:45

    ah oui ? moi je ne le l'interprétais pas ainsi (et pourtant je suis à fond contre le mariage...) Pour moi, c'est un tableau symbole d'amour, d'Amour, d'AMOUR !...

    Mais peut-être as-tu raison et je vais t'expliquer pourquoi je suis contre le mariage, cette institution bourgeoise qui n'est qu'une association de convenance : les mariages, moi, je les fais, et quelques années plus tard, souvent je les défais... Et quand on les marie c'est vrai, les gens n'écoutent même pas la lecture des articles du Code civil qui énoncent les devoirs et obligations des époux, ils n'écoutent pas quand on leur lit l'acte qui est censé les lier toute une vie.... On se demande à quoi ils pensent, sûrement pas à la nuit de noces (puisque maintenant personne n'arrive plus vierge au mariage)... Ils pensent... à rien, à la bouffe et aux grivoiseries qu'ils vont débiter tout au long du repas... Non ce tableau est pur, il ne décrit pas les mariages que je fais... Il peint l'Amour, celui qui te transporte par dessus le toit, par dessus le toit (La mariée représente Vava, la 2ème épouse de Chagall)...

    9
    Mardi 16 Novembre 2010 à 20:37
    C'est un tableau qui reflète bien cette journée très particulière où règne l'allégresse et l'illusion généralisée...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Mardi 16 Novembre 2010 à 19:36

    oui, il faut bien espérer, et compter aussi avec un peu de chance (en plus de la réussite et du travail...) Je t'embrasse Danae.

    7
    Mardi 16 Novembre 2010 à 12:58
    J'aime ces peintures modernes, celle-ci est gaie au-dessus de ton lit ! Mon petit fils a fait deux ans de prépa et maintenant il est dans une école nationale d'ingénieurs à Poitiers, c'est gratuit et il a choisi le génie des eaux, je crois que cela lui donnera une situation, enfin j'espère.
    Bises Eva
    6
    Mardi 16 Novembre 2010 à 11:07
    j'adore cette chanson que je retrouve ici...Merci Eva !
    5
    Lundi 15 Novembre 2010 à 23:13

    Mais... que sont des MM ?

    4
    DAN
    Lundi 15 Novembre 2010 à 23:02
    Tu es en bonne compagnie dis moi Eva, je n'ose venir avec ces MM pour faire une valse à trois temps !
    3
    Lundi 15 Novembre 2010 à 22:18

    Oui la musique est gaie, le tableau est merveilleusement et gaiement naïf ! Il est accroché dans ma chambre, au-dessus de notre lit... Et quand rien ne va plus dans l'air du temps, je regarde ce joyeux poulet qui me fait un clin d'oeil, et c'est Chagall lui-même qui me prend par la main... Désormais, Ferrat me prendra l'autre main, et nous ferons la ronde sur la carpette ! Tu n'imagines pas combien j'ai besoin de tous ces amis dans mon quotidien, j'ai besoin de Modigliani, de Chagall, de Balthus, de Henri Rousseau, de Canaletto, de tous ceux-là qui ensoleillent ma vie... Oui je suis dans un cocon, oui je fuis sans cesse la réalité parce que je ne pourrais pas vivre sans cela... 

    2
    Lundi 15 Novembre 2010 à 21:58
    C'est une découverte car je connais très bien la chanson qui était énigmatique pour moi... Le bouc bouquet par exemple... Jamais je ne suis allée voir de quoi il s'agissait. Peut-être parce que cette musique est trop gaie pour moi... Mes yeux se son décillés grâce à toi et mon regard aussi...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :