• Chambord (1)

     

    Chambord 2

     

    Le jeune roi François 1er a 25 ans lorsqu'il lance, en 1519, l'immense chantier du château de Chambord. A cette même époque, cinq grandes puissances se disputent alors la suprématie européenne et les jeux d'alliances se font et se défont entre la France, les états du pape en Italie, l'Angleterre, l'empire Ottoman et l'empire de Charles Quint.

     

    Chambord 1

     

    Dès son accession au trône en 1515, François 1er part conquérir la province du Milanais en Italie que son prédécesseur Louis XII n'avait su conserver. De retour en France, marqué par sa victoire de Marignan et influencé par l'architecture italienne de la Renaissance, le jeune roi ambitieux et passionné de chasse entreprend la construction du château de Chambord. Tout en conservant, dans sa conception, l'apparence d'une forteresse médiévale (un donjon central flanqué de quatre grosses tours, deux ailes et une enceinte clôturant le tout) Chambord est la synthèse surprenante entre des formes héritées des siècles passés et l'architecture novatrice de la Renaissance italienne (des loggias, une terrasse, des pilastres et des moulures horizontales rythmant les façades).

     

    Chambord 3

     

    François 1er ne séjourne à Chambord que 72 jours en 32 ans de règne. Il ne voit pas l'achèvement de son oeuvre. A sa mort en 1547 seuls le donjon et l'aile royale sont terminés. Henri II son fils, et Louis XIV, également passionnés de chasse donneront à Chambord l'allure que nous lui connaissons aujourd'hui.

     

    Chambord 4

     

    Chambord 5

     

    Chambord 6

     

    Chambord 7

     

    Bien entendu, les femmes ne chassaient pas... Elles attendaient le retour de ces messieurs, en les guettant depuis les terrasses...

     

    Chambord 8

     

    Chmbord 9

     

    photos eva, septembre 2011

     

    Chambord 9

    « Les nympheas de Monet.Chambord (2) »

  • Commentaires

    14
    Samedi 8 Octobre 2011 à 14:05

    oh ouiiiii... venir, revenir... (salut ou bienvenue ? et j'ai vu sur un site qu'il y a différente calligraphie pour Marhaba... Quand je suis venue au Maroc, j'ai aimé photographier ces inscriptions dans les frises ornant les medersa... Comme j'ai aimé le Maroc...)

    13
    Samedi 8 Octobre 2011 à 11:31
    Mais qu'attends-tu Éva pour venir à Marrakech ? Il y a tant à voir pour qui connaît ses secrets...
    Marhaba
    12
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 22:48

    C'est décidé, nous les ferons tous ! Et je débusquerai les dames sur les tapisseries... faucon au poing !!

     

    11
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 22:19
    J'ai la chance que ma marraine habite Saumur et je connais le Val de Loire et la multitude de châteaux éparpillés tout le long du fleuve et de ses affluents. C'est vrai que les femmes allaient à la chasse! toute la cour se déplaçait pour la chasse à courre que François 1° a élevé en art de vivre. Toute la noblesse en fut séduite. L'une des plus grandes chasseresses n'est autre que Diane de Poitiers!
    10
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 21:45

    Peu de temps avant cette visite, j'avais vu l'excellente émission "des racines et des ailes"... 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 21:43

    ah mais j'ignorais cela ! et je n'ai point vu de Dames représentées sur les tapisseries, faucon au poing... Ce n'est pas possible d'évoquer autre chose que Marrakech à Marrakech ! A Marrakech, on est sur une autre planète... Dire que je n'ai pas pu voir le Bassin de la Menara... Mais j'ai adoré le jardin des tombeaux saadiens... oui, j'ai tant aimé cela...

    8
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 20:26
    Beau voyage autour d'un château au charme si particulier, si unique ; comme une illustration de conte de fées.
    Il y avait cependant des dames qui chassaient faucon au poing.
    Étrange cette évocation sous le ciel de Marrakech.
    7
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 17:34
    Une époque de conflits et d'échanges que celle de François I
    6
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 15:49
    Evidemment que les femmes ne chassent pas, quelle idée ! Nous attendre, fébriles, transies d'amour est le plus beau des cadeaux que nous puissions faire non ? Je savais aussi que François 1er avait très très peu habité cette belle demeure. Bisous Eva et bonne fin de journée. Dominique
    5
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 14:53

    C'était un type magnifique : 1.95m ! un géant pour son époque (où la taille normale des hommes ne dépassait pas 1.70m) ! Chambord est fascinant, vas-y !

    4
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 14:51

    Pour tout te dire, je n'aime pas les châteaux qui sont pour moi les dépenses de prestige de la royauté, la manifestation de leur pouvoir tout-puissant... Mais... j'avais l'occasion, et dans celui-ci, ce qui m'a fascinée le plus, c'est l'idée qu'il a certainement été inspiré d'une ou plusieurs idées de Léonard de Vinci que François 1er admirait beaucoup. Si tu vas à Chambord, n'oublie pas de passer un moment (ça doit durer 1/4 d'h, 20mn tout au plus) dans la salle de video : on y montre en trois dimensions, sur un écran géant, le jeu de construction extraordinaire qu'est l'architecture du château... J'ai été subjuguée !

    3
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 14:38
    Quelle merveille ! Je l'ai visité il y a quelques années, et ton article me donne envie de retourner en vallée de Loire, une région que j'aime particulièrement pour la douceur de son climat et bien sur sa beauté.
    2
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 11:40
    On s'instruit avec toi Eva ! Je suis étonnée par ces tourelles qui font comme tu l'expliques style moyen âge . Merci pour cette visite. Passe un bon vendredi , bisous Eva
    1
    DAN
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 08:00
    1515 : Marignan, 1519 : Chambord 1517 : le Havre. Ce roi n'est pas comme les autres pour nous Havrais qui devons notre vile à ce roi épris de chasse de femmes et de beauté. Un roi qui a changé et sorti la France du moyen âge, bref un de mes "préférés" si, toutefois, on peut utiliser ce terme pour un monarque !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :