• Chambord (2)

     

    Chambord, l'escalier à double révolution

     

    Au centre du donjon s'élève le célèbre escalier à double révolutions desservant les trois étages du château. Celui-ci est constitué de l'imbrication de deux escaliers en vis évoluant autour du noyau creux central.

     

    Chambord 9a

     

    Cet ensemble supporte la tour lanterne surmontée de la fleur de lys. Deux personnes empruntant chacune une volée d'escalier peuvent s'apercevoir par les ouvertures pratiquées dans le noyau mais ne se rencontrent jamais ! Son décor sculpté est l'un des chefs d'oeuvre de la Renaissance française. 

     

    Chambord, l'escalier à double révolution.1jpg

     

    Chambord, l'escalier à double révolution.2

     

    Chambord, l'escalier à double révolution.3

     Chambord, l'escalier à double révolution.4

     

    A chaque étage autour de l'escalier se déploient quatre vestibules formant une croix. Ces salles distribuent quatre quartiers d'habitation tous parfaitement identiques. Ce plan très novateur en France et l'ingéniosité de l'escalier central suggèrent que Léonard de Vinci, venu en France à la demande de François 1er dès 1516, pourrait être l'un des inspirateurs du projet...

     

    Chambord, salles du second étage 1

     

    Chambord, salles du second étage 3

     

    Les sculptures des voûtes des grandes salles du second étage associent le F, monogramme de François 1er, à son emblème la salamandre, l'animal mythique capable de vivre dans les flammes. Les salamandres de Chambord illustrent la devise du souverain "nutrisco et extinguo" qui peut se traduire par "je me nourris (du bon feu) et j'éteins (le mauvais feu)".

     

    Chambord, salles du second étage 4

     

    Chambord, salles du second étage, les voûtes

     

    Chambord, salles du second étage, les voûtes.1jpg

     

    Les boiseries des portes n'échappent pas non plus au décor de salamandre...

     

    Chambord, la salamandre

     

    photos eva, septembre 2011

    « Chambord (1)Ernesto Guevara »

  • Commentaires

    23
    Mardi 11 Octobre 2011 à 23:41

    oui, c'est bien ce qu'on laisse entendre sur place... Et François 1er avait une admiration sans bornes pour Léonard de Vinci...

     

    22
    Mardi 11 Octobre 2011 à 22:26
    Profusion de détails de même nature, à la gloire de François 1er. Beaucoup affirment que Léonard de Vinci EST le concepteur de l'escalier. Quelle ingéniosité !
    21
    Lundi 10 Octobre 2011 à 06:02
    Je me souviens de cet escalier conçu par L de Vinci. Impressionnant!
    20
    Dimanche 9 Octobre 2011 à 13:10

    je sais, je devine... j'imagine... Et je vois très bien ton visage d'ange... (tu n'ignores pas que le diable aussi était un ange -au début   :-o))

    19
    Dimanche 9 Octobre 2011 à 11:36
    Vi, j'arrachais les ailes des mouches, et parfois les pattes, j'étais devenu expert dans l'art de les capturer d'un mouvement de main et, Pschouiuiuit, les jeter sur la plaque brûlante de la cuisinière à feu continu.
    Mais rassure-toi, je gardais toujours un visage d'ange...
    18
    Samedi 8 Octobre 2011 à 23:21

    c'est du joli ! Arrachais-tu les ailes des mouches aussi ? Tu es à moitié pardonné, c'était une expérience "scientifique"... Il faut toujours vérifier les légendes... 

    17
    Samedi 8 Octobre 2011 à 23:10
    Absolument superbe cet escalier, merci Eva encore de nous faire partager ces belles demeures, bonne soirée.
    16
    Samedi 8 Octobre 2011 à 20:34
    coucou
    j'habite à 3 kms de Chambord et tes photos sont superbes
    elles rendent hommage à e beau chateau
    bravo
    bisous
    15
    Samedi 8 Octobre 2011 à 20:07
    Merci pour cet hymne a un des plus baux escaliers qui aient jamais été.
    Une anecdote : enfant je capturai une salamandre, la mis dans une tasse à thé, y versai de l'alcool à brûler et boutai le feu pour vérifier la légende. Les soubresauts de l'animal qui mourut dans des convulsions pathétiques, et la punition de maman qui n'entendait pas qu'un tel usage de ses services à thé soit fait me sont restés en mémoire. Un sentiment de culpabilité aussi.
    14
    Samedi 8 Octobre 2011 à 17:22
    merci pour cette superbe et enrichissante visite.

    et bon w end
    arielle
    13
    Samedi 8 Octobre 2011 à 15:37
    Une visite complète qui me fait tourner doublement la tête . Merci Eva !
    12
    Samedi 8 Octobre 2011 à 14:51
    somptueux
    11
    DAN
    Samedi 8 Octobre 2011 à 14:36
    Il y avaient DES châteaux au Havre à graville et à Sainte Adresse, et ce bien avant la fondation du Havre lui-même ;-)
    10
    Samedi 8 Octobre 2011 à 14:14

    Il y a un château au Havre ? Il a résisté à la fièvre de la démolition ?  ;-)))

     

    9
    Samedi 8 Octobre 2011 à 14:14

    Mais oui, c'est vraiment étrange... C'était fait aussi pour se montrer : dans un escalier classique, on ne regarde pas les gens qu'on croise... On fait surtout attention où l'on pose les pieds... Mais là, je vous jure que c'en devient un jeu : se montrer et regarder ! Génial !

    8
    Samedi 8 Octobre 2011 à 14:12

    Je suis allée voir ton billet... Je ne connais pas Michèle Desbordes (je lis moins qu'autrefois), mais ça paraît bien tentant.. Merci Nadine

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Samedi 8 Octobre 2011 à 14:08

    prof certainement pas, mais j'aurais adoré être guide... oui, j'aurais aimé communiquer mon enthousiasme à des visiteurs... 

    6
    Samedi 8 Octobre 2011 à 14:07

    ah bon, tu crois que c'est en rapport ? A Chambord, j'ai photographié un immense poêle qui trônait dans une salle du 2e étage... un poêle en faïence... je le montrerai...)

    5
    Samedi 8 Octobre 2011 à 11:14
    C'est pourquoi maintenant on appelle "salamandre" un poêle à bois ! Les sculptures du plafond sont impressionnantes. Bises chère Eva et merci pour toutes tes explications. Je visite sans me fatiguer !
    4
    Samedi 8 Octobre 2011 à 11:10
    Impressionnant, superbement entretenu. C'est une vraie forteresse qui allie la force la grâce du décor...Décidément, tu m'apprends plein de choses. Tu aurais dû être prof d'histoire de l'art...
    3
    Samedi 8 Octobre 2011 à 10:48
    j'apprécie hautement cette visite, sur les pas de Léonard de Vinci, ce grand maître italien, d'autant qu'elle me rappelle un livre inoubliable que j'associe étrangement au livre de Michèle Desbordes, La Demande.

    http://www.balladine.net/article-vers-et-prose-57130433.html
    2
    Samedi 8 Octobre 2011 à 08:34
    Incroyable escalier dont il est sans doute juste d'y voir la patte de Léonard de Vinci. Bisous Eva et bonne journée. Dominique
    1
    DAN
    Samedi 8 Octobre 2011 à 00:31
    Et l'on retrouve cette salamandre dans les armoiries du Havre, CQFD !
    Un château à visiter absolument !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :