• Château Chambert (Vignoble de Cahors)

     

    Château Chambert

       

    «  Boire du vin, c’est boire du génie » (Charles Baudelaire)

     

    Châateau Chambert 5

     

    Dès 1690 le Château de Chambert occupe les grands terroirs sur les hauts coteaux du Quercy. Son vin de Malbec fait les délices des rois, des papes en Avignon, des tsars de Russie et des officiers de Bordeaux.

     

    Château Chambert 00

     

     

     

    Chambert est situé au plus haut du vignoble de Cahors, à 300m d’altitude. Le sol formé de sédiments calcaires marins de l’ère secondaire (kimméridgien : on retrouve ce même terroir chez les grands crus de Chablis) est également composé d’argiles et d’oxydes de fer rouges, parfaits pour élaborer des vins raffinés de grande minéralité et de longue garde.

     

    Château Chambert 10

     

    Situé à équidistance de la Méditerranée et de l’Océan Atlantique, Chambert bénéficie d’un micro-climat particulier. Fin septembre, le vent chaud venu d’Afrique vient caresser le raisin juste avant les vendanges.

     

    Château Chambert 11

     

     Château Chambert 9

     

     

     

    Château Chambert 3

     

    Château Chambert 7

     

     Château Chambert 8

       

    photos eva, juin 2010

      

    « A très bientôt...Quercy, Pays du chêne... »

  • Commentaires

    21
    Mercredi 16 Juin 2010 à 20:07

    ça n'empêche pas ! ça s'appelle joindre l'utile à l'agréable, ou joindre la poésie à l'utile si tu préfères...

    20
    Mercredi 16 Juin 2010 à 19:45
    Fallait me laisser avec mes rêves...
    19
    Mercredi 16 Juin 2010 à 18:30

    c'est un très bon Cahors, très réputé...

    18
    Mercredi 16 Juin 2010 à 14:33
    De belles photos de vignes, qui donnent envie de partager un petit verre de vin entre amis...
    17
    Mardi 15 Juin 2010 à 20:55

    oui, trinquons ! trinquons à ces deux-là !.. et au Sud-ouest !

    16
    Mardi 15 Juin 2010 à 20:16
    trinquons à ton retour, à Baudelaire et à la verte nature!
    15
    Mardi 15 Juin 2010 à 18:44

    Un petit verre de vin au repas combat le cholestérol ! C'est une prescription médicale ! Mais le Docteur a dit UN petit verre (pas 75cl) ! Bises Danae.

    14
    Mardi 15 Juin 2010 à 14:40
    Quelle belle région tu as visitée!!! la citation de Beaudelaire est très adéquate. J'ai passé mon enfance au milieu des vignes au Maroc... Papa était courtier en vins là-bas. J'aime ces alignements bien taillés avec les rosiers au début des rangs. Très belles photos.
    13
    Mardi 15 Juin 2010 à 14:36
    Je suis admirative de la régularité de la plantation des pieds de vigne. Merci pour tes jolies photos Eva, et l'explication pour le rosier qui est comme les serviteurs du roi qui goûtaient aux plats avant le seigneur pour voir s'ils n'étaient pas empoisonnés ! Bises chère Eva et ne tombe pas dans les vignes du seigneur !
    12
    Lundi 14 Juin 2010 à 23:40
    • Bonne nuit Jean-Luc !
    11
    Lundi 14 Juin 2010 à 23:36

    Bonsoir Dan, j'ai trouvé ce renseignement sur la plaquette distribuée par le vigneron... Je suis très contente de constater une parenté de ce terroir avec Le Havre ! La France est si petite ! et l'Angleterre est sa cousine n'est-ce-pas ? A notre santé donc ! En tout cas, j'ai adoré ces pieds de vigne qui font des vagues à perte de vue...

    10
    DAN
    Lundi 14 Juin 2010 à 23:18
    Bonjour Eva. Tu es comme moi à ce que j'ai pu lire dans une de tes réponses, tu aimes tout sauf la bière et bien pour moi c'est exactement pareil.
    Dans ton texte il est mentionné le nom de la couche géologique de cet endroit, c'est à dire le Kimmeridigien, nom issu à partir de la ville anglaise de Kimmeridge. Mais sais-tu que cette couche géologique aurait dû s'appeler "Havraisien" ? Elle a été étudier en premier sous le cap de la Hève au Havre, et cette couche géologique se prolonge jusqu'à cette fameuse ville anglaise, où le nom lui a été donné par "défaut". Mais c'est quand même dommage pour l'amateur de géologie que je suis également, car j'aurais bien vu ça dans les livre sur ce sujet. Et tiens, pour me "consoler", sert moi donc un verre de cet excellent breuvage qu'est le château Chambert, que je dégusterai en regardant tes excellentes photos !
    9
    Lundi 14 Juin 2010 à 22:38
    quelles magnifiques photos que voici , bravo , paysages merveilleux, suis un peu tard ce soir pour mes visites , alors je te souhaite bonne nuit , bisous
    8
    Lundi 14 Juin 2010 à 22:24
    magnifiques clichés.
    bonne soirée
    7
    Lundi 14 Juin 2010 à 21:13
    toujours de belles photos. Un beau voyage.
    bises
    clem
    6
    Lundi 14 Juin 2010 à 21:01

    Philippe !! tu n'aimes pas le vin ? aucune sorte de vin ? pas même le champagne ?

    Aimes-tu le cidre ?

    Tu sais, j'aime le thé aussi, et le café, et l'eau minérale...J'aime tout sauf la bière !

    5
    Lundi 14 Juin 2010 à 20:56
    Je n'aime pas le vin mais j'aime me balader dans les vignobles!
    Je connais Cahors, j'ai passé 15 jours dans la région.
    4
    Lundi 14 Juin 2010 à 20:34

    Je ne serai pas aussi bonne que Baudelaire, loin de là, mais comme lui, j'aime l'ivresse ! (légère bien entendu !) Quant aux articles... ma foi, les photos feront le reste ! Bises Dominique. eva.

    3
    Lundi 14 Juin 2010 à 20:32

    Ah ma chère ! J'adore le vin ! surtout le bon vin ! et de toute les couleurs, et de toutes les saveurs ! et de tous les pays ! Au risque de te décevoir, je crois que les rosiers ne sont pas plantés là pour la poésie... mais je crois avoir entendu dire, il y a déjà plusieurs dizaines d'années, que le rosier est une sorte de vigie : il est le premier à attraper les maladies ennemies des vignes... et on peut traiter la vigne contre ces maladies avant qu'il ne soit trop tard ! (Mais rien n'empêche la poésie...) 

    2
    Lundi 14 Juin 2010 à 19:37
    Ah, je t'attendais avec impatience...Et je savais que le résultat serait à la hauteur de cette attente...Tu vas faire concurrence à Georges Souche et je vois avec plaisir que tu m'as devancée pour un thème que je comptais traiter très prochainement... Le thème du rosier planté en bout d'une rangée de ceps. Je trouve que ce geste du vigneron est un geste de poète! Avoir l'idée de planter un rosier en bout d'une rangée de ceps, c'est ressentir et encenser la beauté du terroir viticole, c'est aimer la vigne, pour la mettre ainsi en valeur... C'est avoir une âme de poète qui se reflète aussi dans les noms des crus. Car le vin est plus qu'une boisson, c'est un nectar digne des dieux n'est-ce pas la belle ?
    1
    Lundi 14 Juin 2010 à 19:05
    Je vois, je vois. Madame s'est légèrement acoolisée pendant ses vacances ! Heureusement que l'alibi Baudelaire vient à votre secours et les articles qui vont suivre nous dirons si le génie est bien là. Bonne soirée à vous Eva. Dominique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :