• Chats de peintres...

     

    Klimt-et-son-chat-devant-l-atelier-de-Vienne.jpg

     

    Klimt et son chat devant l'atelier de Vienne

     

    le-peintre-pierre-bonnard-et-son-chat_123992_w460.jpg

     

    Le peintre Pierre Bonnard et son chat

     

    Bonnard a fait, lui aussi, le portrait de Vollard et son chat :

     

    Ambroise-Vollard-et-son-chat-peint-par-Bonnard.jpg

     

    chat-Kandinsky

     

    Kandinsky et son chat

    « Vollard et son chatEros (Michelangelo Antonioni) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    8
    Mercredi 4 Juin 2014 à 19:53

    Ce portrait de Vollard est émouvant parce qu'il est le portrait d'un homme vieillissant, un homme cultivé, un artiste et un écrivain, et surtout, un grand découvreur d'immenses talents. Malgré tout ça, il est là, comme un paysan, assis dans un coin, dans un fauteuil de paysan, avec son chat roulé en boule sur ses genoux... Le chat dort, en confiance, au milieu d'oeuvres magnifiques ! c'est tout cela qui est émouvant Francesco...  

    7
    Mercredi 4 Juin 2014 à 18:50
    je trouve le portrait de Vollard émouvant Eva...
    6
    Mercredi 4 Juin 2014 à 18:20

    oui, Kandinsky... j'adore Kandinski ! et Klimt !... oh que je les aime, que je les aime !

    5
    Mercredi 4 Juin 2014 à 17:00
    L'expression des peintres en dit long sur leur perception de l'animal au moment où l'objectif s'invite.
    Klimt en osmose d'attention.
    Bonnard volontaire malgré le refus jaloux du chat de saluer le photographe intrus.
    Vollard indifférent, son chat aussi.
    Kandinsky, lui, oublie le monde dans son tête à tête amusé avec son matou.
    4
    Mercredi 4 Juin 2014 à 11:53

    je le savais ! bonne journée Dan !

    3
    DAN
    Mercredi 4 Juin 2014 à 10:33
    C'est tout à fait ça concernant les "zommes" politiques et les chiens ! (rire)
    J'ai vu ce portrait qui, tu ne seras pas surprise, emporte mon adhésion...
    2
    Mercredi 4 Juin 2014 à 10:00

    Il n'y a pas d'erreur ! Les artistes aiment les chats parce qu'ils aiment la Beauté mystérieuse, silencieuse, un peu distante. Ils aiment aussi le caractère libre et indépendant du chat, sans concession aucune. Les hommes politiques aiment qu'on les suive partout, qu'on leur obéisse sans réflêchir, au doigt et à l'oeil....qu'on se couche à leurs pieds !

    (tu vois sur cette page un autre portrait de Vollard par un autre peintre...)

    1
    DAN
    Mercredi 4 Juin 2014 à 08:05
    Le caractère indépendant des chats s'accommode parfaitement avec le caractère des artistes, les (gros) chiens, eux, s'accommodent avec le caractère des hommes politique, chercher l'erreur...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :