• Comme les avions dans le ciel...

     

    Comme les avions dans le ciel...

     

     

    Et si jamais tu essaies d’autres mains, d’autres mains dessinant d’autres empreintes sur toi, comme les avions dans le ciel, et comme les années sur moi,

    Et si d’autres voix t’appellent, d’autres voix se confondant avec ma voix en toi, comme l’eau dans l’eau des souvenirs, 

    Alors, cette nuit ne chanterait pas, cette nuit passerait juste comme les avions dans le ciel, seulement comme tous les rêves que je n’ai pas…

     

     

     

    « Chanson du temps qui passe...Niches votives »

  • Commentaires

    4
    Mardi 1er Août à 11:58

    Merci pour le lien qui élimine une grande partie des pubs ! Ne restent que Alzheimer et l.Aide à domicile

      • Mardi 1er Août à 23:23

        happy  happy  très drôle ! C'est curieux, parce que ce block-pub fonctionne tout à fait bien habituellement (excepté sur les tél mobiles et les tablettes qui sont réfractaires ! 

    3
    Lundi 31 Juillet à 15:29

    Bonjour Eva,

    Je trouve l'image de l'avion qui traverse l'écran géniale et formant un support idéal au joli texte de Gianmaria Testa, permettant à l'imagination de s'évader, de s'envoler avec lui. Par contre - et c'est bien sûr une opinion toute personnelle - je ne partage pas ton choix d'une illustration avec des oeuvres d'Egon Schiele - que j'aime beaucoup par ailleurs - mais qui ne me semble pas du tout adapté en l'occurrence. Trop sombre, trop anguleux, trop dramatique, même dans sa représentation des villes de Bohême. Il me semble que tu as parfois tendance à trop voir la face sombre des choses... Il y a - à mon avis - de la légèreté dans ce texte, bien loin d'un Egon Schiele se représentant en Saint Sébastien dans une période noire de sa vie et de l'histoire.

    Incidemment, le titre de ton billet m'a fait penser à un drôle de grand tableau d'Alighiero Boetti de 1969, 'Aerei' où une multitude d'avions de tous types se croisent dans un ciel d'un bleu éclatant.

    Quant à la pub chez Eklablog. Accablant ! Les pubs de tous types couvrent près des deux tiers de la page. Difficile de goûter la poésie des textes dans ces conditions :-))

    Bonne après-midi estivale.

      • Lundi 31 Juillet à 16:17

        Bonjour Jean-François, merci de ton commentaire. Le video-clip de Gianmaria pour cette chanson ici https://youtu.be/HxTDxEtPFS4 est nettement plus tendre que le choix de mes illustrations. Il est plein de mélancolie mais aussi plein de tendresse enfantine. Mon choix personnel si pessimiste, est probablement dû à mon grand âge : avec la jeunesse, les illusions s'en sont allées. L'amour absolu est forcément crucifiant (cf le St Sébastian) et le portrait de Klimt par Egon est vraiment bouleversant : les rêves (poissons) qui s'échappent des mains du personnage, ce sont bien "les rêves que je n'aurais pas eu" (au cas où ma voix serait confondue avec les autres voix, au cas où mon amour ne laisserait pas plus de trace que la trace évanescente d'un avion dans le ciel...) 

        En ce qui concerne la pub d'Ekla je conseille  ce lien-là

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :