• Correspondances...

     

    Correspondances...

     

    La nature est un temple où de vivants piliers
    Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
    L'homme y passe à travers des forêts de symboles
    Qui l'observent avec des regards familiers.

    Comme de longs échos qui de loin se confondent
    Dans une ténébreuse et profonde unité,
    Vaste comme la nuit et comme la clarté,
    Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

    Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
    Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
    - Et d'autres corrompus, riches et triomphants,

    Ayant l'expansion des choses infinies,
    Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
    Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

                                                                                                                                   Charles Baudelaire (Spleen et Idéal)

     

     

     

    « Bonheurs de mai...L'image volée... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    5
    Mercredi 8 Mai à 22:35

    "Chut" tu as raison Eva , on écoute, on regarde, on écoute de nouveau....et on reste sur ta page....

    Bisous, merci !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Dan
    Mardi 7 Mai à 23:17

    De quelle manière commenter du Baudelaire ?  Ce n’est pas possible, quant un chanteur d’opéra chante on n’aurait l’idée de chanter avec lui, alors quand Baudelaire écrit on n’aura pas l’idée de faire de même !

      • Mardi 7 Mai à 23:56

        Mais... chut ! on ne commente pas Baudelaire (sauf au lycée) 

        Baudelaire, ça s'écoute comme de la Grande Musique !... Religieusement... Bonne nuit Dan !

    3
    Jean-François
    Mardi 7 Mai à 19:48

    Bonsoir Eva,

    Je vois que nous avons tous un peu la fibre écolo ces derniers temps ! J'ai habité un temps près de Lyons-la-Forêt, une bien belle région. Les arbres sont nos amis. S'ils disparaissaient nous ne pourrions survivre. Alors protégeons les pendant qu'il en est encore temps.

    Bonne soirée en lisière des bois !

      • Mardi 7 Mai à 23:33

        La forêt de Lyons a toujours été pour moi une "forêt cathédrale"... dont les troncs fiers et droits s'élancent haut vers le ciel... Et les nefs des cathédrales gothiques étaient jadis pour moi, également, LA forêt de Lyons !... Et puis j'ai vu La Sagrada Familia de Gaudi, il y a plusieurs années, encore en chantier, mais déjà une vraie "forêt cathédrale" telle que l'avait imaginée et voulue Gaudi, avec ses piliers-arbres... ses piliers-troncs dans l'exubérance extraordinaire de son amour de la Nature !... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :