• Désert

     

    4367621652_2ddf8c3ba7.jpg


    (photo flickr)

     

    Je voudrais être brindille qui danse au vent du Désert

    De celles qui vibrent sous le Bleu du Désert…

    J’aimerais être brindille et brûler dans le feu du Désert,

    Sécher dans le froid de sa nuit, trembler dans son infini…

    Boire la belle lumière primordiale, vivre l’essentiel,

    Célébrant les noces de l’absolu et du néant,

    La fusion du torride et du transi,  

    L’alliance du transitoire et de l’irrévocable…

     

    Un éclair sec de rien du tout sur le sable orangé du tout ou rien

     

    eva, le 21 février 2010

     

     

    link

    « La route de Puy l'Evêque...Le Dorat (Limousin) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    60
    laura
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:31
    La photo est très belle, certes.
    Mais ton petit poème est un véritable joyau.
    Chaque mot, choisi, renvoie comme le diamant d'éclatantes images.
    Tes vers sont la clé de notre imaginaire.
    Quel bonheur!
    59
    laura
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:31
    PS: Tu vois que j'ai eu raison de ne pas venir en vitesse, à la sauvette: je n'aurais peut-être pas ressenti tes mots avec autant d'intensité.

    Merci Eva.
    58
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 18:45
    Oui, en quelque sorte, un moment où rien plus n'est à désirer, une approche de l'ataraxie, un sentiment de plénitude, d'accomplissement, de sérénité.
    Que de mots pour tenter d'en traduire un seul, et encore mal, mais enfin c'est cela le génie des langues, qu'un mot recouvre un concept ou une idée seulement inhérent à sa culture.
    57
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 17:44

    alors ? une sorte d'apaisement que l'on obtiendrait en lévitation ? la paix en s'oubliant soi-même ?.. dis-moi... je suis nulle en español...

    56
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 16:45
    Parfaite harmonie entre la photo et le texte ; encore une fois, mais pourquoi le mot "sosiego" n'a pas son exact pendant en français ?
    55
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 15:26

    Cette citation de Pierre Reverdy est magnifique. Le sable du désert est extrêmement doux et fluide, il coule et glisse entre les doigts comme la poésie coule et glisse sur l'imaginaire... Le sable du désert que je connais est orangé, il est beaucoup plus sensuel que le sable de la plage qui lui, est mouillé, froid et collant... Oui, le sable du désert, "cette hallucinante profusion de ciel et de sable" est propre à étancher notre soif d'absolu... Tous ceux qui ont eu une expérience du désert ont entr'aperçu cette troublante vérité...

    54
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 12:41
    "Car ce n'est au fond, que ça la poésie, du sable. Un sable, il est vrai, transmuable en cristal. Et le désert, ce n'est aussi que du sable - du ciel et du sable. Et ce ne sont pas les plus médiocres vocations qui se contentent, pour aller étancher leur soif d'absolu, de cette hallucinante profusion de ciel et de sable." Pierre Reverdy dans "Cette émotion appelée poésie"1935.
    53
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 09:15
    Superbe la photo
    Bon week-end
    52
    Mardi 6 Septembre 2011 à 21:33

    Je reviens bientôt Dan... et je n'étais pas dans le désert...

    51
    Mardi 6 Septembre 2011 à 14:26
    waoouuuhhhhh !!! qué la bella !!!! magnifique photo soutenue par de jolis mots équilibrés !!!
    50
    Mardi 6 Septembre 2011 à 12:52
    J'ai toujours été étonnée de voir des fleurs pousser dans le sable du désert ! un vrai miracle de la nature. Bisous va, es-tu revenue
    49
    Mardi 6 Septembre 2011 à 12:52
    J'ai toujours été étonnée de voir des fleurs pousser dans le sable du désert ! un vrai miracle de la nature. Bisous Eva, es-tu revenue
    48
    Mardi 6 Septembre 2011 à 09:45
    Photos et textes magnifiques!Bonne journée,babsy.
    47
    Mardi 6 Septembre 2011 à 09:25
    C'est une très belle série de texte qui continue, encore bravo. Bonne journée.
    46
    Mardi 6 Septembre 2011 à 08:44
    Flickr peut-être, mais belle incitation à la méditation.
    Bisous et bonne journée. Dominique
    45
    Mardi 6 Septembre 2011 à 08:33
    La vue d'une telle brindille ne m'ispire pas autant ! elle me donne la sensation de souffrir de soif et de chaleur ! :-)
    Tes mots sont pourtant joliment inspirés !!! bise
    44
    DAN
    Mardi 6 Septembre 2011 à 08:27
    Serais-tu parti en vacances dans le désert ? Auquel cas c'est dans ce milieu que vont mes paroles ?
    43
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 13:01
    C'est fabuleux , ce soleil et cet fleur , moi j'adore .
    A bientôt
    42
    Dimanche 23 Janvier 2011 à 22:27

    Quand je suis venue chez "Blues de Fès", je ne sais même plus trop comment je suis arrivée sur un album appelé "Finale Pythagore 09" dans un espace intitulé "Thami" (et non pas Graindecel), avec une vignette à ton effigie, j'ai donc pensé que cet album "Finale Pythagore O9" t'appartenait... De toute façon, j'ai laissé aussi un tout petit com sur Pythagore (où les caractères sont hélas limités, et c'est la raison pour laquelle j'ai réitéré le com chez Blues de Fès. Bonne soirée à toi aussi. 

    41
    Dimanche 23 Janvier 2011 à 20:22
    Suis très sensible à la lumière qui caresse l'espace dunaire!
    Je me sens, pour des raisons obscures dans mon élément!
    Je n'ai pas compris dans ton commentaire sur "blues de Fès"à quoi réfère l'album "Finale Pythagore 09" ?! Probablement une confusion avec l'espace de grain de cel ?
    Bonne fin de soirée chaleureuse et que la lumière baigne la semaine à venir...
    40
    Dimanche 23 Janvier 2011 à 19:33

    Merci ma chère Laura, ces mots-là ont été inspirés par une photo (en link) dont l'auteur connait bien le désert pour le fréquenter régulièrement, et pour le photographier sous des angles extraordinaires, près des éléments naturels, le sable, le vent, l'eau, la végétation... toujours avec la plus grande subtilité...

    39
    Samedi 22 Janvier 2011 à 14:28

    Bonne année à toi Odilie... contente de ton retour

    38
    Samedi 22 Janvier 2011 à 14:25

    Merci Grain, tu es vraiment gentille. Pour tout te dire, ces mots-là me sont venus à la contemplation de la belle image que l'on trouve au bout de mon "link"... et dont tu connais bien l'auteur... Ce n'est pas de la flagornerie sois-en certaine... Pour illustrer ces mots, il me fallait bien une image, et j'ai trouvé celle-ci sur Flickr parce que "la belle" je n'ai pas osé la demander à son auteur... (non pas qu'il soit jaloux de ses photos, au contraire, je sais depuis longtemps qu'il considère que les photos postées sur le net sont faites pour être partagées le plus possible... mais je n'ai pas osé, parce que ce qu'il fait toujours est si extra-ordinaire, que ces mots-là n'en étaient pas dignes). En tout cas, merci pour les mots de Mohamed Ghozzi que je ne connais pas encore...

    37
    Samedi 22 Janvier 2011 à 11:42
    Ton poème est magnifique et digne des plus grands! Pour toi ce cadeau:

    La plume

    Prends une plume entre tes doigts tremblants
    Et sois sûr
    Que l'univers est un papillon bleu
    Et que les mots lui sont des filets

    Mohamed GHOZZI, 1949, Kairouan, Tunisie
    36
    Samedi 22 Janvier 2011 à 08:58

    Désir de Désert... ça fait un beau titre ça !

    Nous sommes tous promis à cette heureuse fin bien sûr...

    35
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 19:50
    Désir profond de vivre -enfin- en symbiose avec cette terre quitte à n'être plus qu'un élément dérisoire. Laisser ses vains oripeaux... Ca ne te rappelle rien ?
    34
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 18:55
    C'est là que j'aimerais être en cet instant, devant le soleil couchant, devant les fleurs si bleues du désert.
    Ravie de te retrouver après de belles journées passées auprès de ma petite mère.
    Belle et bonne année à toi.
    33
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 15:01
    j'aime beaucoup la photo et le poème. C'est un petit moment de plaisir.

    merci... arielle
    32
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 13:15
    En lisant ton texte, on se sent brindille du désert. Oui, je voudrais bien l'être aussi.
    31
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 22:10
    bonsoir eva,
    que c'est beau ! la photo, le texte ...
    que dire de plus ?
    bonne nuit, bisous
    30
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 21:42
    Je ne voudrais pas être brindille dans le désert car je dessècherais sur place mais j'aimerais beaucoup m'y balader un peu.
    Bonne nuit.
    29
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 13:26
    Donc en fait assez peu de chose...
    28
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 12:59

    brindille... ou grain de sable... Bises Dominique.

    27
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 12:59

    c'est une belle photo n'est-ce-pas ? Je l'ai trouvée dans la banque de photos Flickr mise à disposition par OB. Bisous Danae.

    26
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 10:41
    Des fleurs dans le désert, c'est ce qu'il y a de plus étonnant, un jour rien et puis une goutte de pluie et les graines semées par le vent il y a des dizaines d'années se mettent à pousser ! Très beau texte, j'adore tes brindilles ! Bisous Eva
    25
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 09:18
    Nous SOMMES, des brindilles au vent du désert Eva. Merci pour ce beau texte. Bonne journée. Dominique
    24
    Lundi 1er Mars 2010 à 16:16
    Oui j'ai vu... c'est superbe !
    Bonne fin de journée
    23
    Lundi 1er Mars 2010 à 15:28

    Si tu as suivi le link, tu as pu voir les brindilles du Désert...
    Bonne fin de journée Jacques.

    22
    Dimanche 28 Février 2010 à 19:56
    Superbe lever du soleil pour éclairer tes mots virevoltant comme des brindilles dans le vent du désert, des brindilles à la fois légères et lourdes d'images poétiques.
    Bonne soirée eva
    Amitiés
    21
    Mardi 23 Février 2010 à 23:56

    Bien sûr, c'est beau une brindille dans le désert... Tu as suivi le link ? (Tham phpotographie superbement les brindilles...)
    Bisous Clem.

    20
    Mardi 23 Février 2010 à 23:21
    te verrais-je si tu étais brindille ?
    bonne nuit
    clem
    19
    Mardi 23 Février 2010 à 21:37
    J'aimerais être grain de sable et me laisser emporter par les vents du désert.
    18
    Mardi 23 Février 2010 à 18:17
    Cette photo est superbe et symbolique,babsy
    17
    Mardi 23 Février 2010 à 13:08
    Cette photo est sublime ! A bientôt
    16
    Lundi 22 Février 2010 à 23:58
    Magnifique!
    Amicalement
    Elisa, Argentine
    15
    Lundi 22 Février 2010 à 22:51

    Merci Claire, la photo n'est pas à moi hélas, elle est issue de la banque de photos mise à disposition par Over Blog en accord avec Flickr, et on peut voir aussi de magnifiques photos de désert faite par Thami Benkirane, en cliquant sur le link (photos qui m'ont inspiré ce petit texte).

    14
    Lundi 22 Février 2010 à 21:33
    Ton texte est magnifique , Eva, et la photo ne l'est pas moins,les deux donnent envie de respirer profondément! Je m'aperçois que je n'ai pas mis ton blog dans mes liens, et je répare cette bêtise illico-presto!
    13
    Lundi 22 Février 2010 à 20:34
    c'est beau, et tu joues sur les extrêmes, pas facile à vivre!
    12
    Lundi 22 Février 2010 à 19:06

    Merci beaucoup Loran... J'ai bien ton blog aussi...

    11
    Lundi 22 Février 2010 à 18:20
    Bonjour :) J'aime beaucoup ce poème ainsi que les couleurs de ce blog ! :)
    10
    Lundi 22 Février 2010 à 18:18

    La photo est belle, je l'ai trouvée dans la banque de photos Flickr mise à disposition par OB. En réalité, ces mots m'ont été inspirés par une photo de Thami Benkirane (en link) qui a une vision très pure et sauvage du Désert et une conception très moderne et expressioniste de la photographie. A bientôt Michel. eva. 

    9
    Lundi 22 Février 2010 à 18:07
    Quelle photo reposante, avec un angle si porteur de vérité...de perspective soyeuse... Magnifique! Elle apporte le cadre idéal à votre si beau texte Eva.
    @ bientôt
    Michel
    8
    Lundi 22 Février 2010 à 17:08

    Promis Pierrot, j'y serai demain...

    7
    Lundi 22 Février 2010 à 17:07

    Tu croâ, tu croâ, tu croâ ?.. Bisous. eva.

    6
    Lundi 22 Février 2010 à 16:57
    Magnifique. Ton ramage ressemble à ton plumage! Bises. J.
    5
    Lundi 22 Février 2010 à 16:32
    C'est bien ce que je disais, vous connaissez le désert...
    4
    Lundi 22 Février 2010 à 16:30

    Vous croyez Dominique ? Alors ce devait être dans une autre vie...

    3
    Lundi 22 Février 2010 à 16:25
    Sont jolis tes mots eva, j'aime bien ce genre de désir que tu as...demain matin, je publie quelques rimes aussi, si tu veux passer...bise, bon après midi...
    2
    Lundi 22 Février 2010 à 15:49
    Pour parler de cette manière et cette sincérité vous devez bien connaître le désert Eva. Bonne journée à vous. Dominique
    1
    Lundi 22 Février 2010 à 14:15
    Belles paroles et belle photo, bravo et bonne soirée Eva.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :