• Eclipse, ou "l'hymne à la vie"

     

      

    Eclipse, ou "l'hymne à la vie"

     

    Aquarelle Francesco Pagni ©

     

    Derrière l'éclipse glisse le ciel, prairie de Lumière où les hommes et les femmes écrivent doucement des mots blancs… Eclipse dans la nuit claire du poète, éclipse inattendue dans le ciel dégagé de son  jardin secret… Derrière les nuages, éclipse-néon de brins d’herbes ourlés de vagues, vagues ourlées d’écume de la mer… Derrière l’éclipse :  Lui, « Le  Peintre » au loin, tout soudain pour le cœur !.. Observez-le, oui, épiez son ombre en train de respirer Klein… et aimez-le !... derrière l’éclipse, il vous chante un hymne à la vie, du fond du cœur, du bout de ses couleurs…

    Un clip-video qui commence avec l'éclipse, et qui se termine en un jaillissement d'espérance : un arbre d'eau, un arbre de vie, un arbre de couleur gardé par une étoile-passion...

     

     

    « L'abbaye royale de Fontevraud.Les garçons sauvages (William S. Burroughs) »

  • Commentaires

    8
    Lundi 8 Août 2016 à 08:24
    Henri-Pierre

    Nous avons aussi tous besoin d'éclipses, pour se régénérer, prendre du recul, reprendre la mesure de soi, de soi par rapport à soi, de soi par rapport aux autres, de soi par rapport à tout.
    Pour moi de 5 longs mois je n'ai pu nourrir mon blog, mais voila j'ai traversé le désert.
    Jusqu'à quand ?
    Les éclipses ont une fin comme tu l'illustres si bien. Et elles reviennent...

      • Lundi 8 Août 2016 à 09:14

        Après une éclipse, une autre, c'est ainsi... Parfois, j'ai bien envie d'éteindre tout... 

    7
    Jeudi 28 Juillet 2016 à 13:53

    De bien beaux traits!

    6
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 19:32

    Bonsoir Eva,

    Oui, moi aussi je m'éclipse et personne ne s'en apercevra, contrairement à Francesco qui me manquerait si tu n'en offrais pas ses créations de temps en temps. Et ce n'est pas la seule raison pour laquelle je continuerai de te rendre visite même si je reste silencieux. J'ai décidé de me taire un peu...

      • Vendredi 22 Juillet 2016 à 21:26

        Bonsoir Pierre, oui, Francesco nous manque, même à ceux qui ne se manifestent pas ici... Mais toi aussi tu nous manqueras... sois-en certain !

    5
    Jeudi 21 Juillet 2016 à 11:44

    Le feu, non d'artifice, mais réel, de la vie, que cette belle verte. Le feu de la beauté, de la créativité, du talent, de l'amour de la VIE qui couve sans cesse sous la peau.

      • Jeudi 21 Juillet 2016 à 17:13

        Merci Nikole, tu as reçu 5/5 le message de Francesco : malgré les éclipses occultant parfois la Lumière, toujours, toujours reviennent l'amour et le désir qui sont Force de Vie... toujours, toujours, jusqu'au dernier instant... (et la magie -en ce qui me concerne- c'est la surprise de voir surgir presque fortuitement l'arbre-aquarelle dans le cri joyeux de la trompette de Paolo Fresu à la fin du clip... C'est tellement symbolique de toute la philosophie de Francesco : cette force irrésistible, cette vigueur impérieuse à toujours vaincre la mélancolie... 

    4
    Mercredi 20 Juillet 2016 à 22:27

    J'aime bien cette aquarelle 3 tons

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :