• Elle...

     

    Danseuse dite Loïe Fuller

     

     

    Elle,

    Palpitait comme une aile,

    Et ses voiles légers tournoyaient autour d’elle,

     

    Comme des oiseaux, ses pieds s’envolaient,

    Légers, légers, posant à peine,

    Effleurant le sol, séduisant la poussière,

    Voletant dans la lumière,                                                                                          

     

    Lui,

    Contemplait fasciné l’esprit même de la Danse,

    Médusé, buvait des yeux cette flamme mouvante,

    Envoûté, étourdi de surprise et tétanisé de plaisir,

    Rivé au Désir…

    Danseuse dite Loïe Fuller

    (texte et photos eva © )

     

     

    Danseuse dite Loïe Fuller

    bronze brut de fonte

    Raymond Duchamp-Villon

    (1876-1918)

    Musée des Beaux Arts de Rouen

     

     

    « Joan Mirò Apollinaire (Alcools) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    51
    Mardi 26 Mai 2015 à 10:09

    @ Georges : je ne connais ni le film ni le roman que tu évoques, mais j'ai lu le synopsis sur le net, et il me semble que la sculpture est plus simple, plus innocente, plus pure que le scenario...  On ne peut pas toucher cette petite danseuse : elle est sous verre, elle est si petite que les mains auraient eu raison d'elle ! (comme le pied de St Pierre à  Rome !!!)... mais on peut tourner autour, et la regarder virevolter... on peut toucher avec les yeux et avec l'imagination.... c'est déjà un grand plaisir non ? Amitiés Georges.

    50
    Mardi 26 Mai 2015 à 09:10

    @ Francesco : je ne connaissais pas Medardo Rosso, mais j'ai vu sur le net qu'il est en bonne place à la Galleria d'Arte Moderna di Milano... Je rêve de Milan, depuis si longtemps, lorsque je viendrai voir la cathédrale, j'irai voir aussi Medardo...promis ! Grazie Francesco, et baci :-)

    49
    Lundi 25 Mai 2015 à 22:52

    J'adore cette petite sculpture de Raymond Duchamp-Villon pour trois raisons: pour son aura primitive, pour la divine légèreté de ses mouvements, et parce qu'elle m'évoque un un sculpteur impressionniste Italien que j'aime infiniment, Medardo Rosso.

    Et puis le texte, merveilleusement aérien et tellement sensuel!  

    48
    Lundi 25 Mai 2015 à 20:01

    Elle et lui me font penser au roman et au film "Lunes de fiel"......................Quel roman!

    Là je vois une sculpture et il y a du volume de la dimension et le toucher est recommandé pour appréhender la matière rugueuse ou polie........comme de la chair!

    Amitiés Eva.

    47
    Lundi 25 Mai 2015 à 18:08

    Un plaisir de tournoyer dans les airs au gré de tes jolis mots qui s'envolent, tout légers, dans un froissement de tulle...Amitiés :)

    46
    el duende
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:19
    Ah le plaisir subtil de la danse ! Comme tu sais bien saisir au bout de ta plume l'instant magique de la grâce incarnée!
    45
    el duende
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:19
    En effet, mais seulement avec la pierre. C'est un magicien, un démiurge qui contemple son oeuvre... et qui est dépassé par le résultat... Car il lui insuffle la vie au delà de la forme. Il est comme Dieu après avoir créé Adam et Eve...
    44
    laura
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:19
    Comme d'habitude, un joli texte met en évidence de belles photos, sûrement choisies.
    Bises.
    43
    Samedi 26 Mai 2012 à 12:42

    Merci Henri-Pierre... 

    42
    Samedi 26 Mai 2012 à 11:04
    Bravo Eva, même ton écriture s'est faite Art Nouveau
    41
    Samedi 19 Mai 2012 à 23:29

    oui, Camille Claudel avait beaucoup de talent, elle l'a payé cher...

    40
    Samedi 19 Mai 2012 à 23:25

    ton "écrasant soleil andalous" est le bienvenu Alain, car ici, le soleil est bien avare de ses rayons !...

    39
    Samedi 19 Mai 2012 à 21:11
    Beaucoup de plaisir à lire tes différents articles depuis le temps où je suis en chemin .
    Mais je ne t'oubliais pas et t'envoie un écrasant soleil andalous !
    AM
    38
    Samedi 19 Mai 2012 à 11:40
    Ton texte décrit bien les mystères de la danse.
    Cette petite danseuse, que je ne connaissais pas, si légère, fait fi des lourdeurs de l'existence.
    Une oeuvre me poursuit également...
    C'est "La valse" de Camille Claudel. Magique aussi.

    http://www.clioetcalliope.com/oeuvres/sculpture/valse/valse.htm
    37
    Dimanche 29 Mai 2011 à 23:27
    Tes mots accompagnent dignement cette oeuvre. Je suis comme toi fascinée par la grâce et la légèreté qui peuvent émaner de sculptures en marbre ou en bronze qui sont si lourdes dans la réalité. La magie de l'art et le talent de l'artiste.
    36
    Dimanche 29 Mai 2011 à 16:19

    Merci chère Laura... Tu prépares ton voyage ? Tu nous ramèneras de belles photos j'espère...

    Je t'embrasse fort.

    35
    Samedi 28 Mai 2011 à 01:20
    Vraiment très belle cette statue, bravo pour le poème aussi, bon we Eva ! bisessss
    34
    Vendredi 27 Mai 2011 à 22:51

    ...la belle danse de l'amour... Bonne nuit Michel. Bises.

    33
    Vendredi 27 Mai 2011 à 22:40

    Oui, tu vois, dans le musée, je l'ai vue tout de suite tournoyer... Je l'ai vue... Je n'ai vu qu'elle... si petite et si légère...

    32
    Vendredi 27 Mai 2011 à 20:46
    Elle est si offerte que Lui ne peut que la désirer.
    31
    Vendredi 27 Mai 2011 à 18:19
    Si je comprends bien votre texte tournoyant et séducteur, Elle, comme Lui étaient faits pour rentrer dans la danse, chère Eva.
    Je vous embrasse
    Michel
    30
    Vendredi 27 Mai 2011 à 07:58
    La musique légère et sautillante émane des pas d'Elle, lui n'est ni visible ni perceptible, il est abîmé en sa fascination.
    29
    Vendredi 27 Mai 2011 à 06:43
    c'est beau
    28
    Lundi 14 Février 2011 à 17:40
    Des mots bien adaptés à l'ordre du jour. Des mots ciselés, tellement précis, tellement évocateurs.

    -
    27
    Dimanche 13 Février 2011 à 14:14

    Moi aussi Nelly, j'ignorais... je n'ai fait que noter le titre de la sculpture...

    26
    Dimanche 13 Février 2011 à 10:33
    j'ignorais (comme beaucoup de choses ...) que la Loie Fuller avait inspiré les sculpteurs.
    C'est irréel ...
    25
    Samedi 12 Février 2011 à 18:14

    c'est vrai, c'est ce que j'aime en elle... la perfection du mouvement de la matière immobile...

    24
    Samedi 12 Février 2011 à 18:13

    C'est vrai Danae, elle semble à la fois extrêmement mobile, et  pétrifiée dans son élan... La matière dont elle est faite la fige durement, mais paradoxalement, le sculpteur lui a rendu le mouvement et la vivacité légère de la vie... 

    23
    Samedi 12 Février 2011 à 18:13

    Je nai pas cherché l'origine du titre de la statue... je vais le faire... merci Margareth

    22
    Samedi 12 Février 2011 à 16:59
    elle n'en finit pas de s'envoler...
    21
    Samedi 12 Février 2011 à 13:10
    La Loïe Fuller (qui, si je ne me trompe était alsacienne) a inspiré et inspire encore. La preuve !
    20
    Samedi 12 Février 2011 à 11:56
    Cette danseuse si légère, je l'aurai bien vue sortie des laves d'un volcan, ou ressuscitée à Pompéi ! Bravo pour tes jolis mots qui l'entourent. Bises Eva
    19
    Samedi 12 Février 2011 à 08:41

    ah ! c'est bien ! tu as récupéré le son sur ton ordi ! bon week-end alors Dan !

    18
    DAN
    Samedi 12 Février 2011 à 08:26
    Ca y est, j'ai pris un triple plaisir avec le texte la photo et...la musique, tout vient à point à qui sait attendre n'est-ce pas ?
    17
    Vendredi 14 Mai 2010 à 21:46
    Bravo pour ton joli texte !
    16
    Jeudi 13 Mai 2010 à 18:54

    Entre 20 et 30cm Michel, c'est vrai, elle est petite, mais elle bouge si bien !

    15
    Jeudi 13 Mai 2010 à 18:37
    Romantique et léger comme l'oeuvre elle-même. Des vers qui dansent, Eva... Quelle est la taille de ce bronze?
    14
    Jeudi 13 Mai 2010 à 18:02

    Moi non plus, je ne la connaissais pas ! Mais ce n'est pas étonnant de ma part, car je m'intéresse beaucoup moins à la sculpture (à tort !) qu'à la peinture. Je n'ai jamais été publiée ! Qui me lirait ? Et... mes petites lignes ont toujours un support pictural (photos ou repro... c'est bien trop difficile déjà de se faire éditer rien qu'avec des mots, alors tu penses, avec des illustrations !! ce sera pour quand mon génie aura franchi le mur du son !!)

    13
    Jeudi 13 Mai 2010 à 17:31
    Je ne connaissais pas cette Loïe Fuller par Duchamp-Villon.
    As-tu quelques-fois publié des recueils de tes poésies ?
    12
    Jeudi 13 Mai 2010 à 14:17
    Bonjour,

    Sublime ce texte qui nous plonge nous aussi dans la fascination pour cette gracieuse danseuse !

    Bisous et bonne journée,
    Sandra
    11
    Jeudi 13 Mai 2010 à 14:08

    Elle n'est pas bien grande, mais elle est si vivante qu'elle a capté mon attention immédiatement... Ce contraste entre la matière et le mouvement m'a fascinée...

    10
    Jeudi 13 Mai 2010 à 14:02
    si vraie cette palpitation qu'on a le sentiment que la danseuse va quitter son socle...
    9
    Jeudi 13 Mai 2010 à 13:56

    C'est la légèreté qui sauve de tout, Chris...

    8
    Jeudi 13 Mai 2010 à 13:55

    Finalement, je trouve qu'Adam et Eve se sont bien débrouillés : ils ont découvert la connaissance et la liberté... (connaissance et liberté, c'est bien connu, sont les plus grands péchés ! tout le reste n'est que punition sévère...)

    7
    Jeudi 13 Mai 2010 à 13:51

    oui, justement, c'est ce qui est étonnant : le contraste entre la matière (du bronze) et ce rendu de légèreté de la danseuse... Bises Danae (pas de long week-end pour moi : demain et après demain, je travaille)

    6
    Jeudi 13 Mai 2010 à 12:39
    Elle est si légère, on croirait qu'elle va s'envoler. Bon week end Eva
    5
    Jeudi 13 Mai 2010 à 09:40
    Un billet gracile en ce jour ! Je t'embrasse mon amie Eva.
    4
    Mercredi 12 Mai 2010 à 23:50

    Je l'ai vue tout de suite... elle bougeait si bien ! C'est ça le talent !

    Je t'embrasse bien fort Alain.

    3
    Mercredi 12 Mai 2010 à 23:44
    Superbe cette danseuse !
    Vraiment ça fait râler de ne pas connaître tous les maîtres qui ne font pas les têtes d'affiches !
    Bises Eva,
    Alain MARC
    2
    Mercredi 12 Mai 2010 à 23:25

    oui, mais...que dire de lui, du sculpteur ? Tu te rends compte, il fait du mouvement avec de l'immobile !

    1
    Mercredi 12 Mai 2010 à 18:33

    ah oui Clem ? Je viens voir ça de suite...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :