• Enigme et douceur

     

     

     

    2014 "Storyboard" Une série de 20 travaux mixed-media, cm 45x55 qui s'inspire du langage cinématographique.

    Peinture acrylique, collage, papier Japon, combustions, cliché original en zinc, élaboration digitale sur papier photo, timbre numérateur, dactylo, papier journal.

     

    "Enigme d'un sourire inconnu, qui raconte une histoire sans début ni sans fin.

    Histoire de lumière, d'amour et de printemps.

    Histoire d'un regard nomade qui s'envole avec la brise vers un océan inconnu.

    Enigme.

    Là et ailleurs. Le temps d'une phrase sans mots."

     

    texte et oeuvre de Francesco Pagni ©

     

    En écoutant la très belle chanson de Gianmaria Testa, j'ai fait le lien avec ce mytérieux visage. J'ai tout de suite pensé à cette femme aimée, cachée dans une poche, tout au long de la journée. Sa présence secrète et obsessionnelle, fantasme de douceur et d'impossible... "Une histoire d'amour et de lumière, là et ailleurs, le temps d'une phrase sans mots"... Une histoire qui flotte comme un parfum... Grand merci à Francesco pour ses photos porteuses de rêves.

     

     

    on peut retrouver Francesco ici : My Blow Up

    et sa play-liste ici : Youtube

    « ExitLe cheval de Turin (A Torinói ló) »

  • Commentaires

    7
    Vendredi 8 Septembre 2017 à 10:23

    Oui, j'ai remarqué ! Et je t'en sais gré !! :-)

    6
    Jeudi 7 Septembre 2017 à 12:34

    J'ai tout de suite reconnu l'art de Francesco, qui, apparemment, a changé de blog, et y'a un moment... Dommage, c'est en italien (ce qui, somme toute, me paraît assez logique, mais n'arrange pas plus que ça mes bidons... :-) ...)

      • Jeudi 7 Septembre 2017 à 15:22

        ben oui  :-((  Il en avait assez de la pub d'eklablog (et il paraît qu'elle est envahissante au-delà de ce qu'on peut imaginer, c'est Thami qui me l'a dit...) j'ai beau leur conseiller le logiciel de blocage de pub que tu m'avais indiqué, ils font la sourde oreille !... Sinon, tu as peut-être remarqué que je me suis donné la peine (le plaisir) de traduire les paroles de la chanson de Gianmaria... 

    5
    Mardi 5 Septembre 2017 à 18:46

    J'aime l'expression "un regard nomade" Elle colle magnifiquement à cette oeuvre énigmatique et quelque part ensorceleuse par ses tons mélangés!

      • Mardi 5 Septembre 2017 à 23:53

        "regard nomade" : la poésie toujours un peu inattendue de Francesco... Chez ce portrait de femme imprécis et anonyme, un regard qui ne se repose jamais, une âme sans racine, une fille du vent... Libre...

    4
    Lundi 4 Septembre 2017 à 15:51
    rony

    Magnifique... Cordialement

     

      • Lundi 4 Septembre 2017 à 17:35

        oh merci Rony ! happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :