• Eu dizia. José Afonso

     

    800

     

     

     

    Zé Mário, l'arrangeur de la chanson dit à ce sujet : « à part Zeca, il n'y a que moi (au piano) et Pedro Wallenstein (à la contrebasse). Malgré la pulsation à la base, la structure est très improvisée, nous avons donc dû enregistrer avec Zeca, c'est-à-dire les trois en même temps. Je pense que c'était la dernière fois que Zeca chantait sur des enregistrements ; Pedro et moi savions que c'était comme ça, et c'est pourquoi nous étions très émus. » Et José Mário Branco poursuit : « C'est un poème que Zeca a dédié à Zélia lors de son voyage à travers l'Espagne. [...] On sent qu'il manque de force, même s'il est toujours aussi bien chanté, qu’il l'est.»

     

    Zeca a eu la maladie de Charcot pendant cinq ans, jusqu’à sa mort en 1987. Très affaibli à l’époque de l’enregistrement de la chanson « Eu dizia » dédiée à son épouse Zélia, il savait qu’il ne pourrait bientôt plus chanter… émotion… surtout  pas pleurer…

     

    Mon ami Carlos Matos a choisi cet enregistrement où l'on entend l'aiguille tourner en silence, sereinement, le long des sillons de ce vinyle rayé, comme si elle suivait la route de Zeca et de tant de compatriotes... Je pleure...

     

     

                                 

    « Grândola Vila Morena"Natal dos simples" José Afonso »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 13 Décembre 2021 à 10:37

    Tout simplement superbe ce clip qui rappelle bien des souffrances.Quelle voix et quels souvenirs évoqués.Un homme qui a laissé une trace évidente de sa vie.On n'a pas à pleurer c'est beau. On a à se souvenir de ces instants uniques...

    Bonne semaine Eva

      • Lundi 13 Décembre 2021 à 18:38

        Un vrai chanteur, un vrai poète, un vrai révolutionnaire ! Une vraie découverte pour moi... Merci Babacmoi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :