• Fabienne Verdier, la force qui va...

     

    Fabienne Verdier, la force qui va...

     

    « Je suis de ces quelques derniers peintres à croire encore avec ferveur, à la transmission de l’esprit en un coup de pinceau » Fabienne Verdier

     

    « Christmas letter..."Tuareg" Gianmaria Testa »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 11 Mars à 19:42

    Voila , Eva, la vie d'une créatrice qui a su forger son style au fur et à mesure ses années. l'Art noble !

      • Mardi 12 Mars à 00:08

        Bonsoir Jerry, ma video est un peu brève, c'est volontaire : quand c'est trop long, le visiteur coupe avant la fin. Je veux surtout évoquer généralement une ambiance. Et donc ce qui m'a fascinée chez Fabienne Verdier, c'est son parcours (ses dix années passées en Chine). Je n'ai pas lu son livre "Passagère du Silence" mais j'ai visionné beaucoup de ses interviews. Elle m'apparaît dans son travail un peu comme l'opposée de Pollock (que j'aime aussi pour la raison inverse). Ce que j'ai aimé précisément c'est son observation des peintres anciens, et enfin (pour moi qui ne suis qu'une vulgaire copieuse et recopieuse) son inventivité, sa créativité, l'idée du pinceau géant manipulé et dirigé avec un guidon de vélo !...  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :