• Gala Dali
































    Gala Eluard assise 

    Attend…

    Attend l’hommage de Dali

    Gala Eluard attend Dali...

    Dali peint Gala,

    Gala Dali tend son dos

    Au pinceau de Dali…

    eva baila le 19 juin 2009


     

    « La moitié du mondeLes poteries de Martincamp (Journées du Patrimoine). »

  • Commentaires

    32
    l'interdite
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:30
    il est vrai que le regard scintillant de l'homme qui vous aime vraiment , rend la femme magnifique se qui rend également , l'homme encore plus beau , moments magiques
    mais pour combien de temps.....
    je lui ai écris quelques lignes ,
    moi et lui ,moi devenue femme indigne
    indigne de lui ,la beauté a disparu
    de la femme tant aimé , femme detestable est apparue
    pour des regards difficiles , je l'ai fais fuire de ma vie
    juste , juste en quelques mots et quelques lignes
    pour des yeux qui jamais , ne scintilleront plus dans la lueur de nos vies
    vos poemes ont tant d'amour , de souvenirs que parfois c'est difficile de ne pas en souffrir , car ils sont tellement " vrai" simples ou compliqués , comme cette vie parfois , un moment pour en parler - amitié
    31
    Samedi 6 Octobre 2012 à 09:06

    Jamais comme hier je n'ai senti ce temps qui passe... il est passé et n'a rien laissé de moi...

    30
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 07:37
    Cette toile est inscrite dans mes souvenirs de jeune peintre. L'oeuvre de Dali en général, du reste. Tout ce que faisait ou disait cet homme me donnait une ouverture sur notre vaste monde, puis, le temps a passé et Gala, et Dali avec... petite amertume matinale devant cette toile qui aujourd'hui au lieu de me parler d'avenir, me parle de passé et il est bien triste de sentir à ce point le temps qui passe, ma chère Eva... je vous embrasse.
    29
    Mercredi 28 Septembre 2011 à 00:02

    Smack... ça aussi c'est un rayon bienvenu... 

    28
    Mardi 27 Septembre 2011 à 23:54
    Smack et tu n'as pas besoin de pardon ;-)
    27
    Mardi 27 Septembre 2011 à 22:20

    Dalienne ? bon, ça me va ! je préfère Dalienne plutôt que Dalidalienne... (ok, c'est mauvais ! je me sauve mais te fais la bise pour me faire pardonner !)

    26
    Mardi 27 Septembre 2011 à 14:11
    Ta prose est en plus très dalienne
    25
    Lundi 19 Septembre 2011 à 12:54

    Rien ne ressemble plus à un regard d'homme qu'un autre regard d'homme... Il suffit de renoncer, et le renoncement (qui est difficile) finit toujours par arriver pour peu que l'on soit convaincu. Eluard a bien dû renoncer à Gala qui était une vraie dévoreuse, et qui les voulait tous ! Amicalement. eva.

     

    24
    Samedi 17 Septembre 2011 à 18:47

      

    23
    Samedi 17 Septembre 2011 à 18:43

    ah ! j'ignorais tout cela ! une vraie dévoreuse cette Gala !

    22
    Samedi 17 Septembre 2011 à 14:35
    Bonjour Eva,,

    Superbe histoire d'amour entre ces deux amants, pauvre Paul abandonné par la belle....

    A bientôt

    Michel
    21
    Samedi 17 Septembre 2011 à 14:28
    Elle en aura fait souffrir des hommes... imposer un ménage à 3 à son mari Paul Eluard en hébergeant son amant Marx Ernst à la maison... faut le faire!
    Je n'aime pas TOUT Dali, mais ce tableau là me plaît bien.
    20
    Samedi 17 Septembre 2011 à 14:09
    Je vais attendre qu'elles s'habillent. Je reviens ! lol
    bises
    clem
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    19
    Samedi 17 Septembre 2011 à 09:07
    Dali a transformé Gala en reine en son palais sous-marin, en déesse de la mer, en Amphitrite. Qui ne voudrait avoir un regard d'artiste amoureux posé sur soi ?
    "Ce que l'on imagine passe dans le regard
    et l'invisible remplace le visible
    Heureusement"
    Bernard Noël: "les yeux dans la couleur"
    Belle journée à toi. :-))
    18
    Samedi 17 Septembre 2011 à 09:03
    J'adore ce peintre dont j'ai visité deux musées parce qu'il sait peindre le réel aussi bien que l'imaginaire ! Je me souviens d'une miche de pain où l'on aurait aimé croquer dedans ! Bises Eva
    17
    Samedi 17 Septembre 2011 à 08:59
    Gala la belle... Bisous et bon samedi Eva. Dominique
    16
    DAN
    Samedi 17 Septembre 2011 à 08:47
    DU grand Dali, du Génial Dali, du formidable Dali, du merveilleux Dali, bref, tu auras compris que je l'aime beaucoup ce peintre !
    15
    Lundi 20 Juillet 2009 à 18:51

    Merci Claude pour ce com très aimable, mais rien ne vaut la contemplation d'un tableau pour éprouver "le syndrome de Stendhal"... Ainsi, vous avez dû vous régaler à Figueras, et le site est grandiose (Port Lligat, théâtre du "Christ de St Jean de la Croix" et Cadaquès me laissent un très bon souvenir). 
    Mes amitiés Claude.
    eva. 

    14
    Lundi 20 Juillet 2009 à 11:36
    J'ai tj bcp aimé ce tableau comme l'ensemble de l'oeuvre de ce facétieux artiste qui comble mon goût prononcé pour le surréalisme.

    Figuéras vaut le détour à l'approche des vacances, avis aux amateurs/trices.

    Cependant, l'art est si bien conté ici qu'il m'est fort agréable d'y venir puiser ma nourriture d'esthète sans avoir à parcourir les autoroutes encombrées en cette chaude saison.

    Merci Eva !
    13
    Dimanche 21 Juin 2009 à 21:11

    les artistes sont tellement imprévisibles !!

    12
    Dimanche 21 Juin 2009 à 20:57
    Et ce qu'il en a fait c'est la peinture du fond? Pauvre femme!
    11
    Vendredi 19 Juin 2009 à 23:25

    Clem ! je t'adore !

    10
    Vendredi 19 Juin 2009 à 23:02

    Je ne savais pas que Gala aimait autant les hommes, je savais juste qu'elle aimait beaucoup les $ de Salvador Dali (dont l'anagramme est Avida Dollars)...

    9
    Vendredi 19 Juin 2009 à 22:58

    Eh bien Dominique, j'ignorais tout cela ! je savais juste que Gala était l'épouse d'Eluard !

    8
    Vendredi 19 Juin 2009 à 22:39
    elle vient de prendre son bain ? Lol...
    bonne soirée
    clem
    7
    Vendredi 19 Juin 2009 à 22:04
    Et le monde tourne... et on tourne la page sans état d'âme... pourvu que notre ego y trouve son compte...
    6
    Vendredi 19 Juin 2009 à 16:58
    Relations tumultueuses s'il en fut.Gala, grande consommatrice d'hommes à fait souffrir Dali.
    Et peut-être que sans cela Dali ne serait pas le Dali que nous connaissons. Joli texte également qui accompagne la peinture. Merci. Bien à vous. Dominique
    5
    Vendredi 19 Juin 2009 à 12:51

    les femmes aimées sont souvent magnifiques... c'est ce qui brille dans le regard des hommes qui rend belles les femmes...

    4
    Vendredi 19 Juin 2009 à 11:15
    Son modèle et son inspiratrice. A+
    3
    Vendredi 19 Juin 2009 à 10:29
    Dieu combien les femmes sont magnifiques ... Superbe tableau.
    2
    Vendredi 19 Juin 2009 à 10:15

    Il y a des tableaux de Dali que j'ai adoré quand j'avais 18 ans, qui me plaisent toujours, mais ce n'est pas mon préféré... Bonne journée dans votre beau Sud Ouest, et bisous à Noé ! eva.

    1
    Vendredi 19 Juin 2009 à 10:13
    Alain mon mari aime beaucoup Dali

    Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :