• J'entends, j'entends... (Aragon)

     

     

    DSC00889aminus.jpg

     

     Vous voudriez au ciel bleu croire

    Je le connais ce sentiment

    J'y crois aussi moi par moments

    Comme l'alouette au miroir

     

    J'y crois parfois je vous l'avoue

    A n'en pas croire mes oreilles 

    Ah je suis bien votre pareil

    Ah je suis bien pareil à vous

     

    A vous comme les grains de sable

    Comme le sang toujours versé

    Comme les doigts toujours blessés

    Ah je suis bien votre semblable

     

    J'aurais tant voulu vous aider

    Vous qui semblez autres moi-même

    Mais les mots qu'au vent noir je sème

    Qui sait si vous les entendez

     

    Tout se perd et rien ne vous touche

    Ni mes paroles ni mes mains

    Et vous passez votre chemin

    Sans savoir ce que dit ma bouche

     

    Votre enfer est pourtant le mien

    Nous vivons sous le même règne

    Et lorsque vous saignez je saigne

    Et je meurs dans vos mêmes liens

     

    Quelle heure est-il quel temps fait-il

    J'aurais tant aimé cependant

    Gagner pour vous pour moi perdant

    Avoir été peut-être utile

     

    C'est un rêve modeste et fou

    Il aurait mieux valu le taire

    Vous me mettrez avec en terre

    Comme une étoile au fond d'un trou

     

    Louis Aragon

     

    Château Gaillard

    photos eva  ©


    « La mort des amants (Charles Baudelaire)La Belle Dame sans merci (J.W.Waterhouse) »

  • Commentaires

    9
    Jeudi 12 Avril 2012 à 08:55

    Ce texte est chanté par Ferrat, mais c'est ainsi que je le préfère, sans la musique qui couvre les mots, qui les masque et les atténue...

    8
    Mercredi 11 Avril 2012 à 21:55
    Comment savoir ?
    Parier, on n'a pas trouvé mieux depuis Pascal.
    7
    Mercredi 11 Avril 2012 à 15:57
    Jolis sourires ! bises
    6
    Mercredi 11 Avril 2012 à 14:26

    Mais non Dan, il faut se laisser bercer... La preuve...

    5
    Mercredi 11 Avril 2012 à 14:26

    Aragon... si... tellement si !

    4
    Mercredi 11 Avril 2012 à 14:20

        

    3
    Mercredi 11 Avril 2012 à 12:08
    Comme ces mots résonnent !
    2
    Mardi 10 Avril 2012 à 09:22
    Lecture du matin, les mots d'Aragon, j'aime...

    Bises Eva
    1
    DAN
    Mardi 10 Avril 2012 à 08:31
    écrire un commentaire
    sur cette littérature
    c'est, comme dirait voltaire,
    parfois vraiment très dur...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :