• Je te raconterai les sources...












































    "Nathanaël, je te raconterai les sources :
    Il y a des sources qui jaillissent des rochers ;
    Il y en a qu'on voit sourdre de sous les glaciers ; Il y en a de si bleues, qu'elles en ont l'air plus profondes...
    ... Source azurée ; vasque abritée ; éclosion d'eau entre des papyrus ; nous nous sommes penchés de la barque ; sur un gravier qui semblait de saphirs, des poissons d'azur naviguaient.
    A Zaghouan, de la Nymphée jaillissent les eaux qui jadis abreuvaient Carthage...



    (Djebel Zaghouan et nymphée)

     
    ...Il y a des sources sulfureuses, dont l'eau verte et chaude paraît d'abord empoisonneée ; mais, Nathanaël, lorsqu'on s'y baigne, la peau devient si suavement douce, qu'après elle est encore plus délicieuse à toucher.
    Il y a des sources d'où essorent des brumes, au soir, brumes qui flottent autour dans la nuit et qui, le matin, lentement se dissipent.
    Petites sources très simples, étiolées entre les mousses et les joncs.
    Sources où viennnent laver les laveuses et qui font tourner des moulins.
    Inépuisable provision ! jaillissement des eaux. Abondance de l'eau sous les sources ; réservoirs cachés ; vases déclos. La roche dure éclatera. La montagne se couvrira d'arbustes ; les pays arides se réjouiront et toute l'amertume du désert fleurira..."

    André Gide (Les nourritures terrestres)































    photos eva baila
    mai 2008 ©

    « Séville.Venise : le Grand Canal. »

  • Commentaires

    6
    Mercredi 27 Août 2008 à 17:25

    Même passion, Maryse !

    5
    Mercredi 27 Août 2008 à 10:35
    je m'enrichis de toutes vos photos et citations - Merci - Maryse
    4
    Dimanche 24 Août 2008 à 11:40

    l'eau vive de l'amitié Jeanine, fera toujours refleurir quelque petite herbe,
    même dans le désert, même sur le goudron...

    3
    Samedi 23 Août 2008 à 19:41
    Je ne sais pas si "l'amertume du désert fleurira" (nous n'en prenons pas le chemin)mais ce qu'il y a de sûr c'est que Gide vivait en communion avec la nature et qu'il avait la faculté, plus que tout autre, de percevoir l'âme des choses. Eva, je l'imaginerais volontiers comme ton père spirituel... Comment ne pas aimer l'eau, notre mère à tous... Tes photos me parlent EVA... il y a une source dans mon enfance...
    2
    Jeudi 21 Août 2008 à 18:21

    Ainsi Alain, vous retournez bientôt dans le ventre de la Terre !
    Merci pour votre extrême gentillesse et... votre grand talent.
    Amitiés à vous. eva.

    1
    Jeudi 21 Août 2008 à 14:04
    Magnifique ce clin d'oeil aux sources ! Quel dommage qu'on ne puisse aller dans ces coins bénis des Dieux pour se ressourcer souvent ... Je me consolerai en fin de semaine en redescendant au fond de l'Aven Noir pour poursuivre cette chimère de la rencontre entre la lumière du ciel et la nuit des profondeurs de la terre à travers le ruissellement souterrain de l'eau ... Amitiés, Alain MARC
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :