• L'abbaye cistercienne de Noirlac

     

    Noirlac, l'abbaye

     

    L'abbaye cistercienne de Noirlac est considérée comme l'un des plus beaux ensembles monastiques de France. Acquise par le Département du Cher en 1909, elle a été depuis 1950 entièrement restaurée dans un esprit qui s'inspire de la vocation primitive des bâtiments : une architecture dépouillée, reflet de l'ascétisme des moines bâtisseurs. 

     

    Noirlac, le cloître

     

    Saint Bernard, le grand maître spirituel cistercien, voyait l'abbaye comme "une prison aux portes ouvertes". Le cloître, (l'enclos ou l'enceinte) était le coeur de cette citadelle strictement réservée aux religieux qui ne pouvaient en sortir sans autorisation de l'abbé. 

     

    Noirlac, le cloître.2

     

    A l'intérieur même de la communauté, moines de choeur et convers ne se mélangeaient pas. C'est pourquoi le cloître de Noirlac s'adossait à l'origine, à une "ruelle", séparation entièrement murée qui fut démolie au XIIIe S. Le jardin du cloître invitait par son silence à la méditation.

    La règle exigeait le silence le plus complet, obligeant les moines à communiquer par geste ou par écrit.

     

    Noirlac, le cloître.4

     

    Les galeries s'ouvrent sur un jardin, dont le puits est décentré. Cette constatation, jointe à d'autres indices matériels, en particulier l'étude des retombées des voûtes primitives, permet d'imaginer un premir cloître carré, dont le puits occupait approximativement  le centre et dont la galerie ouest s'adossait à la ruelle des convers. Ce premier cloître fut redessiné et agrandi après la suppression de la ruelle  dans la seconde moitié du XIIIe S.

     

    Noirlac, le cloître.6

     

    La reconstruction commença par les galeries nord (contre l'église) et ouest (contre le cellier) dont les caractères paraissent assez voisins : voûtes sexpartites , arcades géminées surmontées d'oculi, décor des chapiteaux à crochets permettant d'attribuer ces galeries à la période 1270-1280.

     

    Noirlac, le cloître.7

     

    à suivre...

    « Abbaye de NoirlacL'abbaye de Noirlac (2) »

  • Commentaires

    8
    laura
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:16
    Magnifique document éclairé par de magnifiques photos.
    Merci, Eva.
    7
    Samedi 4 Août 2012 à 08:24
    De superbes photos......pour cette abbaye qui le vaut bien. Bonne journée.
    6
    Samedi 4 Août 2012 à 00:05

    J'aime beaucoup les cloîtres... comme tu le dis, ils magnifient le silence...

    5
    Samedi 4 Août 2012 à 00:02

    il y aura d'autres billets Laura, sur Noirlac, et un tout petit peu d'histoire aussi... Bises

    4
    Samedi 4 Août 2012 à 00:00

    Les douze premiers moines de Noirlac venaient justement de Clairvaux Henri-Pierre, et j'en parlerai dans le billet qui suit...

    3
    Vendredi 3 Août 2012 à 09:20
    Quel bel endroit pour magnifier le silence ! Bonne journée Eva
    2
    Vendredi 3 Août 2012 à 08:46
    Merci Eva

    Elle est très belle !
    1
    Vendredi 3 Août 2012 à 00:22
    Quelle soeur si belle de mon cher Clairvaux...
    les arcades du XIIIe siècle sont une parfaite illustration du gothique rayonnant d'un clacissisme très équilibré.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :