• L'amour véritable...

     

    Mayakovsky 1910

     

     "L'amour véritable n'est pas un choix ni une liberté. Il est l'inévitable et la reconnaissance de l'inévitable. [...] Et lui, vraiment, n'avait jamais aimé de tout son coeur que l'inévitable. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à aimer sa propre mort" Albert Camus.

     

    Photo : Vladimir Maïakovski (1893-1930)

    Poète, dramaturge, acteur, peintre, scénariste... Adhère au parti scialiste démocrate (bolchevique) à 15 ans et participe aux manifestations révolutionnaires de 1905 à Moscou. Il est arrêté trois fois pour conspiration et emprisonné.

    Il devient l'un des meneurs du "mouvement futuriste" et rencontre Lili Brik en 1910 qui est déjà mariée avec Ossip Brik (ami et éditeur). Un ménage complice à trois s'instaure. En 1924 il part pour une tournée à New York où il rencontre Elly Jones, une jeune émigrée russe, et de leur passion brève (3 mois) naît une fille, Patricia Jones Thompson. Il ne la reverra qu'en 1929.

     

    Alors que la famine gronde, le cri torturé du Treizième apôtre plus torturé que jamais résonne : "A bas votre amour, à bas votre art, à bas votre religion". 

     

    Le 14 avril 1930 à 10h15, le poète harassé qui jouait aussi à la roulette russe se tire une balle dans le coeur. Deux jours avant sa mort, il avait rédigé sa propre épitaphe :

    "Le canot de l'amour s'est fracassé contre la vie (courante). Comme on dit, l'incident est clos. Avec vous nous sommes quittes. N'accusez personne de ma mort. Le défunt a horreur des cancans. Au diable les douleurs, les angoisses et les torts réciproques !... Soyez heureux !"

     

    On trouvera aussi ce mot : "Maman, mes soeurs, mes amis, pardonnez-moi - ce n'est pas la voie (je ne la recommande à personne) mais il n'y a pas d'autre chemin possible pour moi. Lili aime-moi."

     

    source wikipedia

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Ma%C3%AFakovski 

       

    « Tendre mauve...Le verrou (Jean Honoré Fragonard) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    4
    Vendredi 24 Août 2012 à 19:35

    oui, intense sincère et bouleversante... Je trouve toujours fascinant que certains êtres ne puissent pas guérir d'un amour... 

    3
    Jeudi 23 Août 2012 à 00:08
    On ne saurait enfermer l'amour dans une seule approche pour aussi belle qu'elle soit.
    Mais celle-ci a le mérite d'être intense, sincère et bouleversante
    2
    Jeudi 2 Août 2012 à 07:50

    Je pense que l'amour n'est pas seul responsable... la roulette russe est un jeu périlleux 

    1
    Mercredi 1er Août 2012 à 10:59
    Jusqu'où mène l'amour quelquefois ! C'est une fin vraiment dramatique. Je te souhaite une bonne journée. J'ai beaucoup aimé ta dernière photo, tu étais "croquignolette" dans ta jupe fleurie ! Je te fais rire, eh bien c'est ce que je voulais.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :