• L'appel du large (Ch.Baudelaire)

     

    Nicolas de Stael

     

     

    Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme,

    Le coeur gros de rancune et de désirs amers,

    Et nous allons, suivant le rythme de la lame,

    Berçant notre infini sur le fini des mers.

     

    Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent

    Pour partir, coeurs légers, semblables aux ballons,

    De leur fatalité, jamais ils ne s'écartent,

    Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !

     

    Amer savoir, celui qu'on tire du voyage !

    Le monde, monotone et petit aujourd'hui,

    Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image :

    Une oasis d'horreur, dans un désert d'ennui !

     

    Charles Baudelaire (Les Fleurs du Mal)

     

     

     

    « Hâte-toi...Antonin (René Guy Cadou) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    24
    Le 7
    Samedi 9 Novembre 2019 à 16:55
    Ok merci mais j’ai le recueil mais il n’y ait pas dedans alors sous un autre nom peut être
    23
    Le 7
    Samedi 9 Novembre 2019 à 15:03
    Dans le recueil des fleurs du mal
      • Samedi 9 Novembre 2019 à 15:17

        Oui, ce poème fait partie du recueil "les fleurs du mal"... pour le reste, ton prof de français devrait pouvoir te le dire !.. Bon courage ! (Pour le recueil, c'était déjà signalé dans mon billet...)

    22
    Le 7
    Samedi 9 Novembre 2019 à 15:02
    Es que l’appel du large, le poème que tu as publiée est dans le recueil des fleurs ?? Et si oui dans quelle section se trouve t’il
      • Dimanche 10 Novembre 2019 à 23:58

        Le poème est le n°1 d'une partie intitulée "Le Voyage"  CXXVI   Ce texte est bien dans le recueil des Fleurs du Mal.

    21
    Le 7
    Mercredi 6 Novembre 2019 à 17:00
    Et quelqu’un sait dans qu’elle section se trouve ce poème et son numero svp
    20
    Le 7
    Jeudi 31 Octobre 2019 à 15:19
    Merci pour le nom et le titre du tableau
      • Jeudi 31 Octobre 2019 à 16:05
        Le titre est "Bateaux"
    19
    Le 7
    Lundi 28 Octobre 2019 à 15:15
    Qui a peint le tableau
      • Lundi 28 Octobre 2019 à 20:28

        Bonsoir le 7... Le tableau est de Nicolas de Stael

    18
    Lundi 8 Avril 2013 à 11:23

    c'est merveilleux ! tu aurais pu être l'un ou l'autre...

    17
    Lundi 8 Avril 2013 à 07:55
    Oops, c'est H-P (rouge de confusion)
    16
    Dimanche 7 Avril 2013 à 22:31

    C'est Baudelaire qui a dit ça, ou c'est Henri-Pierre ? ç'aurait pu être Maupassant aussi ! 

    15
    Dimanche 7 Avril 2013 à 18:03
    De la vanité du voyage, nous occupons toujours nos bagages...
    14
    Mercredi 3 Avril 2013 à 09:30

    je crois que Baudelaire a écrit quelque part que dans le voyage, le plus ennuyeux, c'est le voyage... Il faut dire que depuis Baudelaire, les conditions mêmes du voyage ont bien changé ! A son époque, ce devait être bien pénible et bien inconfortable ! Quant à la motivation du voyage, je suis assez d'accord pour dire que c'est une fuite de soi-même, le plaisir vient en même temps : loin de tout, loin de tout ce qui fait le morne quotidien... Courir après son rêve... et pour finir, être rattrapé par le quotidien... Bonne journée Nathanaël

    13
    Mercredi 3 Avril 2013 à 08:49
    Cela n'est pas un voyage mais une fuite et à se fuir soi-même il n'est pas étonnant de ne trouver que désert d'ennui, dirai-je. Mais ce qui disent allons ! je les envie.
    Belle reproduction Eva. Vivement que le soleil lui, voyage sur nos peaux blanches et affamées de ses rayons.
    Bonne journée.
    12
    Mardi 2 Avril 2013 à 12:26

    aujourd'hui toujours le vent froid, et... le soleil 

    11
    Mardi 2 Avril 2013 à 12:25

    en mettant le passe-montagne ! 

    10
    Mardi 2 Avril 2013 à 12:24

    mais oui Danae ! toi tu es une vraie voyageuse ! je le sais bien ! 

    9
    Mardi 2 Avril 2013 à 11:45
    Moi je dis toujours "allons" et le monde n'est pas une oasis d'horreur et d'ennui ! Bisous Eva, tu me reconnais là !!!
    8
    DAN
    Lundi 1er Avril 2013 à 18:44
    C'est vrai qu'en ce moment c'est difficile de partir car, comme tu le soulignes, le froid est encore là qui nous empêche de nous évader, heureusement il nous reste les mots pour s'échapper !
    7
    Lundi 1er Avril 2013 à 18:40
    Nous , très froid et il pleut ! bravo pour la copie !

    Bises Eva , ce soir, plutôt envie de couette...
    6
    Lundi 1er Avril 2013 à 18:02

    figure-toi qu'il fait soleil ! mais il fait un froid !.... oui, j'ai envie de prendre l'air, de prendre le large... mais en ce moment, ce n'est pas possible... L'illustration est une copie que j'ai faite d'une toile de Nicolas de Stael... Il y a longtemps, ce fut assez facile pour une fois, de grands applats bleus et gris... J'avais beaucoup aimé ça (huile sur papier-toilé) Bises Noëlle

    5
    Lundi 1er Avril 2013 à 16:56
    Pas le moral Eva ? l'aquarelle est de toi ? triste réalité, et dehors , c'est tout gris et froid !

    je t'embrasse

    Merci pour ce poème
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :