• L'enlèvement d'Hylas

    Hylas participe à l’expédition des Argonautes et fait une halte en Bithynie près des côtes de Mysie avec ses compagnons. Etant allé puiser de l’eau à la cascade, il est enlevé par les nymphes du lieu, qui, éprises de sa beauté, l’entraînent dans les profondeurs à jamais. Héraclès, aidé du Lapithe Polyphème, erre dans les bois à sa recherche, l’appelant en vain. Pendant ce temps, les Argonautes, profitant d’une brise favorable, ont levé l’ancre sans attendre le retour des héros descendus à terre. Polyphème demeuré dans le pays fonde la ville de Cios ; Hércalès, de son côté promet aux Mysiens de les laisser en paix s’ils continuent à rechercher Hylas.

     

    La tradition se maintint aux époques historiques où l’on voyait chaque année des prêtres parcourir la campagne en criant à tous les échos le nom d’Hylas. (source : Wikipedia)



    Rapt d'Hylas par les Nymphes (panneau en opus sectile provenant de la basilique de Junius Bassus sur l'Esquilin, Palais Massimo alle Terme)




    John William Waterhouse (Hylas and the Nymphs - 1896)

    Dans l’eau vive d’une cascade, Hylas se laisse séduire imprudemment,

    L’étourdi oublie le bateau et ses compagnons, Hylas oublie qu’il devait ramener l’eau…

    Hylas enlevé par les nymphes s’est noyé dans leurs yeux, s’est noyé dans leurs bras,

    Hylas entraîné oublie qu’il savait nager…

    Hylas en coulant dit : emmenez-moi, emmenez-moi, là où l’on est heureux…

    Et les Nymphes, l’une après l’autre en riant, tirent Hylas au fond de l’eau,

    Tout au fond… là où l’on est heureux…

     

    eva baila, le 22 juillet 2009 ©

     

    « Amour (Omar Khayyâm)Claude Roy, la rivière endormie (1999) »

  • Commentaires

    36
    laura
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:23
    Je ne suis pas passionnée comme toi par la mythologie... Mais tes textes et tes photos donnent un moment de plénitude.
    Je t'embrasse Bella!
    Tu te souviens?
    35
    Mardi 17 Janvier 2012 à 20:25
    Alors interdit de plonger !
    34
    Mardi 17 Janvier 2012 à 19:32

    si je pars au fond de l'eau, je ne reviendrais pas Noëlle... Je ne sais pas nager et je ne sais pas plonger en apnée non plus... Après tout, ce peut être une solution...

    33
    Mardi 17 Janvier 2012 à 19:20

    oui... sans retour, sans retour...

    32
    Mardi 17 Janvier 2012 à 19:17
    deux superbes oeuvres différentes
    bonne soirée
    bises
    31
    Mardi 17 Janvier 2012 à 13:49
    Eva tu veux partir au fond de l'eau ? peut-être retrouveras tu Hylas et ses nymphes...tu me diras...

    Superbes peintures !

    Bises
    30
    Mardi 17 Janvier 2012 à 12:48
    Se détacher de la contrainte pour aller au rêve de soi, sans retour.
    Comme tu le dis bien.
    29
    Mardi 17 Janvier 2012 à 00:02

    Pauvre Hylas ! Il s'est bien fait avoir !...

    28
    Lundi 16 Janvier 2012 à 18:10
    Qui ne se laisserait séduire par de si belles jeunes filles ? Je note que dans la mythologie, il y a une liberté de moeurs bien plus grande que dans nos contrées. C'est un monde rêvé où tout ne serait que grâce et volupté, comme dans le paradis perdu...
    27
    Lundi 16 Janvier 2012 à 15:11
    Très bel article Eva. Bises bonne semaine
    26
    Samedi 30 Avril 2011 à 17:19
    Deux très belles oeuvres .
    A bientôt
    25
    Mardi 26 Avril 2011 à 23:34

    J'ai eu une semaine si chargée en tout que je ne me souviens plus de rien... Si ça continue je n'aurai plus qu'à faire comme Hylas... me mettre à l'eau !!! Je t'embrasse aussi chère Laura.

    24
    Mardi 26 Avril 2011 à 23:26

    Pauvre Hylas !!!!

    23
    Mardi 26 Avril 2011 à 23:05

    Tiens ! Un revenant ! Bienvenu Jayce au pays des nymphes...

    22
    Mardi 26 Avril 2011 à 21:48

    Je vous jure qu'on n'a jamais retrouvé Hylas !  Ils l'ont tous cherché bien longtemps, mais ne l'on pas retrouvé !!

    21
    Mardi 26 Avril 2011 à 21:47

    Ce n'est plus très à la mode mais j'adore les Préraphaélites ! 

    20
    Mardi 26 Avril 2011 à 20:29
    de magnifiques images de l'histoire, Eva
    belle soirée
    19
    Mardi 26 Avril 2011 à 19:30
    Superbe ce deuxième tableau. Bonne soirée.
    18
    Mardi 26 Avril 2011 à 16:17
    L'histoire est bien contée et la photo en dit long sur l'attirance de ces belles femmes,, normal qu'Hylas ait succombé à leurs charmes ! Bises Eva
    17
    Mardi 26 Avril 2011 à 10:49
    heureux homme cet hylas !!! ;0)
    16
    Mardi 26 Avril 2011 à 09:55
    Enlevé par des nymphes, je n'aurais rien contre à condition toutefois que l'on ne me recherche surtout pas. Bises à vous Eva et bonne journée. Dominique
    15
    DAN
    Mardi 26 Avril 2011 à 08:56
    J'aime beaucoup le deuxième peinture, son style représente la transition entre l'art pompier, lui même issue du classique, et les impressionnistes. Dans cette oeuvre on décèle la peinture d'un Renoir ou d'un Manet.
    14
    Mardi 26 Avril 2011 à 08:37

    J'aime beaucoup la mythologie, elle est pleine d'enseignements et toujours finement observée... et puis c'est une source inépuisable d'inspiration pour les artistes de tous les temps, peintres et poètes...

    13
    Mardi 26 Avril 2011 à 08:35

    Mais oui, j'adore Hylas, celui qui profite de l'instant présent...

    Comment résister à l'idée de partir "là où l'on est heureux" ?... il ne pouvait pas deviner que c'était un voyage sans retour...

    12
    Mardi 26 Avril 2011 à 08:09
    Cela donne de jolis résultats quand Eva laisse vagabonder son imagination en regardant de jolis oeuvres et en lisant une belle légende. Intéressant de voir la même histoire traitée par deux artistes différents. Hylas n'a aucune chance de s'en sortir, quel que soit le cas.
    11
    Mardi 26 Avril 2011 à 06:30
    merci pour ce beau partage
    10
    Mardi 26 Avril 2011 à 00:13
    Eh bien ça change de tous les rapts des Sabines et autres Europe...
    J'aime bien le personnage du premier homme-objet, surtout qu'il y trouve le bonheur comme ta plume sensible le dit si bien
    9
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 23:53

    Moi j'en connais plein ! J'adore ce tableau et cette fresque en marbre...

    8
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 23:49
    J'en connais un qui ne s'appelle pas Hylas et qui serait rudement heureux d'être à sa place...
    On peut dire que cette légende a permis à Waterhouse de donner libre cours à ses fantasmes. Quel homme ne voudrait se faire dévorer par une nuée de charmantes nymphes? Bises.J.
    7
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 21:31

    qui peut rester insensible à la beauté ? @ bientôt Bernard...

    6
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 20:23
    Encore un couillon qui s'est laissé avoir! lol. A+
    5
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 19:00
    Photo superbe de ce beau travail d'art. Une image magnifique avec de grands détails et tonalités. Excellent traitement sur cette image.
    4
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 08:24
    Magnifique, Eva qui danse, et ce Hylas, quel étourdi et puis le charme des nymphes !!!
    C'est très beau !
    Bonne journée Eva
    3
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 00:01

    la magie des Préraphaélites...

    2
    Mercredi 22 Juillet 2009 à 21:50
    La deuxième peinture est vraiment magnifique!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Mercredi 22 Juillet 2009 à 20:57
    J'aime beaucoup l'art en général et je suis toujours fasciné par ces peintures ! Bien vu !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :