• L'or des sentiers perdus

    L'or des sentiers perdus

     

    "Les premiers pas du souvenir avancent dans l'herbe rase qui désire vivre au plein soleil et se gorger des rêves humides de la nuit. L'herbe était notre compagne. Nous vivions toujours mêlés à sa fraîcheur, complices de l'humble vie qu'elle recelait. Nous arrachions les touffes frémissantes à pleines poignées, en traînant sur l'aire, devant la maison. Nos mains prenaient la couleur de l'herbe, nos pas en gardaient l'âcre parfum. Sous nos yeux patients, elle devenait forêt mystérieuse, quand nous suivions entre ses brins ténus le travail des fourmis affairées qui traînaient avec ardeur des fardeaux écrasants.

    Nous étions les seigneurs de l'herbe ; le visage caressé par elle notre plus léger souffle provoquait bourrasques et tempêtes et jetait un instant le trouble dans cette petite république d'insectes...

    Max Rouquette (Secret de l'èrba - Verd Paradis) 

      

     

     

    Celou.bkn sur facebook      Graindecel

    « Mouchette"Par dessus tous les temps..." »

  • Commentaires

    4
    Mercredi 12 Juillet 2017 à 11:23

    Aborder la journée avec tant de beauté et de délicatesse. Un régal. Merci chère Eva que j'embrasse

      • Mercredi 12 Juillet 2017 à 12:03

        Oh Henri-Pierre ! les images de ton beau Maroc partagées par Celou... Oui, beauté et délicatesse, et Celou les accompagne toujours de mots merveilleux empruntés à des poètes et des écrivains ... Je t'embrasse aussi !

    3
    Mercredi 12 Juillet 2017 à 11:16

    Merci Eva pour ce beau cadeau!

     

      • Mercredi 12 Juillet 2017 à 12:05

        C'est toi Celou, qui nous fais des cadeaux de Lumière, de couleurs, de paysages extraordinaires. Soit bien remerciée pour ta générosité dans le partage. Je t'embrasse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :