• La chèvre de M. Seguin (3)

     

     

           Quand la chèvre blanche arriva dans la montagne, ce fut un ravissement général. Jamais les vieux sapins n'avaient rien vu d'aussi joli. On la reçut comme une petite reine. Les châtaigniers se baissaient jusqu'à terre pour la caresser du bout de leurs branches. Les genêts d'or s'ouvraient sur son passage, et sentaient bon tant qu'ils pouvaient. Toute la montagne lui fit fête.

            ... c'est là qu'il y avait de l'herbe ! jusque par dessus les cornes !... Et quelle herbe ! Savoureuse, fine, dentelée, faite de mille plantes... C'était bien autre chose que le gazon du clos. Et les fleurs donc !... De grandes campanules bleues, des digitales de pourpre à longs calices, toute une forêt de fleurs sauvages débordant de sucs capiteux !...

     

     

     

           La chèvre blanche à moitié soûle se vautrait là-dedans, les jambes en l'air, et roulait le long des talus, pêle-mêle avec les feuilles tombées et les châtaignes... Puis tout à coup elle se redressait d'un bond sur ses pattes. Hop ! la voilà partie, la tête en avant, à travers les maquis et les buissières, tantôt sur un pic, tantôt au fond d'un ravin, là-haut, en bas, partout... On aurait dit qu'il y avait dix chèvres de M. Seguin dans la montagne...

          

                                                                                                                     Alphonse Daudet  (Lettres de mon moulin)

     

     

     

      

    photos eva baila ©

     

    « La chèvre de M. Seguin (2)La chèvre de M. Seguin (4) »

  • Commentaires

    22
    Dimanche 27 Mai 2012 à 11:27

    oui, pour toutes ces merveilles... et en plus, dans le 4ème épisode... elle rencontre l'amour !

    21
    Dimanche 27 Mai 2012 à 09:45
    Le jeu en valait la chandelle.
    20
    Mercredi 23 Mai 2012 à 23:33

    sauf que, ça ce sont des photos des Pyrénées ! 

    Aujourd'hui il a fait très chaud ici ! ça va durer quelques jours à ce qu'il paraît...

    19
    DAN
    Mercredi 23 Mai 2012 à 22:52
    Nous sommes presque fin mai et tes photos nous ravissent, car elles rappellent qu'il y a parfois un printemps en Normandie, mais pour cette année c'est mal partie, ça me fait tourner chèvre moi...
    18
    Mercredi 23 Mai 2012 à 21:34

    Ah c'est vrai Noëlle ! Toi, tu aimes la montagne !...  Bises et bonne soirée à toi

    17
    Mercredi 23 Mai 2012 à 17:18
    Superbes photos Eva , pour la petite chèvre ! ! et des coins que j'aime !

    Des bises
    16
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 23:44

    Tenir une chèvre au piquet, oui, c'est vraiment une idée de droite ! Viva la libertad !

    15
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 17:55
    Comme quoi on peut être de droite (d'extrème) et trouver de jolis mots, sensibles et fins. Cela me donne envie de relire ces lettres. Bisous et bonne fin de journée. Dominique
    14
    Mardi 2 Décembre 2008 à 00:56

    Bonsoir Viviane, et merci pour le compliment.

    13
    Lundi 1er Décembre 2008 à 21:51
    Photographies magiques...
    12
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 18:51

    Effectivement, la liberté est euphorisante ! Au diable la punition !

    11
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 18:51

    Bonne soirée Cocole. Amitiés. eva.

    10
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 18:48

    Hi ! Hi ! Hi !

    Amitiés à toi Alain.

    9
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 18:47

    Première photo : Col d'Aspin (avec le Pic du Midi à l'horizon), dernière photo : Val d'Aran. Merci de votre passage. Amitiés. eva.

    8
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 18:19
    Le décor parfait pour l'histoire! bravo! bise
    7
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 18:06
    Bonsoir..Nous ne savons si encore les élèves apprennent ce textes;mais pour beaucoup "La chèvre de Monsieur Seguin est une référence et donnait l'envie de lire "Lettres de mon moulin"..qui est lui aussi une référence pour beaucoup Daudet = Lettres de mon moulin..Photographies toujours magnifiques..Un seul regret (Amical) le lieu géographique de la prise de vue ( Première et Dernière photo ).Bonne soirèe et un bon lundi,bises
    6
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 16:47
    Les photos sont vraiment superbes, les couleurs, la diversité des fleurs sauvages dont le chardon a ma préférence: la fleur s'épanouit dans les épines. Et ce passage tellement extraordinaire de l'histoire: l'euphorie provoquée par la découverte de la liberté et de l'abondance. Bel hommage à Daudet! Merci Eva! El duende.
    5
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 13:53
    C'est très beau Eva, ça donne envie de se rouler dans l'herbe ! Grosses bises, Alain MARC
    4
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 13:42

    Jacques, j'aime beaucoup ce texte, et cette petite chèvre symbole d'indépendance et de joie de vivre, victime de son inconséquence et de son désir de liberté ! Ravie de ton retour dans la sphère des blogueurs... eva. 

    3
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 12:43
    Elle en a bien de la chance, cette petite chèvre blanche, héroïne d'un bien joli texte superbement illustré par tes soins. Bon dimanche
    2
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 11:55

    Bonjour Samia, je suis contente que tu aimes ce texte. C'est un texte que les élèves de primaire apprennent aussi en France parfois... (j'espère encore !)

    Amitiés. eva.

    1
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 11:50
    Bonjour Eva, Un joli texte de la chèvre de Monsieur Seguin, que j'aime beaucoup puisque c'est le premier texte en langue française, j'ai aimé pendant mon école primaire. Les paysages sont magnifiques, quand j'étais chez les nomades dans le Sahara, j'ai pu photographier, leur trois chèvres, je ne pouvais pas braquer par respect mon appareil photo sur leurs enfants ou la femme qui nous a accueilli en nous préparant du thé, et un pain chaud avec l'huile d'olives...quelle bonté et hospitalité pour des gens qui n'ont pas des moyens pour vivre convenablement que trois chèvres... Bon dimanche, bises PS: coche l'option des images, pour que je peux t'offrir des gifs et images pour les belles occasions
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :