• "la lueur bleue qui éclate..."

     

    "Les seuls gens vrais pour moi sont les fous, ceux qui sont fous d'envie de vivre, fous d'envie de parler, d'être sauvés, fous de désir pour tout à la fois, ceux qui ne baillent jamais et qui ne disent jamais de banalités, mais qui brûlent, brûlent , comme des feux d'artifice extraordinaires qui explosent comme des araignées dans les étoiles, et en leur centre, on peut voir la lueur bleue qui éclate..."  Jack Kerouac (Sur la route)

    Photo Thami Benkirane Benkirane's Photoblog  Iconoclasse  Le blues de Fès  Photoeil  Thamiro  Too Banal  FaCeBooK

     

     

    « RitalsLe Manuscrit de Voynich »

  • Commentaires

    8
    Dimanche 19 Mars 2017 à 09:26

    Un auteur lu il y a bien longtemps, du temps de la jeunesse et de la rébellion qui va avec! C'est une très belle idée que l'association de la photo et de cet extrait percutant!

    7
    DAN
    Vendredi 17 Mars 2017 à 17:47

    J’aime beaucoup les pseudos que se sont donné les photographes blogueur comme « photoeil » c’est génial et un peu fou, mais n’est-ce pas le sujet de ton article… enfin presque !  wink2

      • Vendredi 17 Mars 2017 à 17:55

        ah ah ah ! puisque tu fréquentes un peu FB tu dois savoir qu'il se dit "Artriste" ! et "photeur de trouble" ! Tout comme avec la lumière et l'objectif, Thami adore jouer avec les mots, les sons... Bonne fin de soirée Dan !

    6
    Vendredi 17 Mars 2017 à 17:07

    Un livre mythique que j'ai lu avec délectation !! Jack Kérouac est un auteur majeur !

    5
    Vendredi 17 Mars 2017 à 16:00

    Nous avons tous la folie bleue en nous. Mais les accommodations, les renoncements, l'envie d'y arriver, d'être "reconnu", etc. ont vite fait de l'étouffer et de plonger l'homme dans le banal raisonnable.

      • Vendredi 17 Mars 2017 à 17:41

        Les renoncements sont arrivés avec mon grand âge... et auparavant, rien ne m'aurait fait étouffer ma "folie bleue"... Voilà ! Je t'embrasse mon ami...

    4
    Vendredi 17 Mars 2017 à 15:57

    Bonjour Eva,

    Je n'ai pas lu le livre, mais, mais, mais...Je l'ai écouté sur la route dans ma voiture car France Culture en avais diffusé une adaptation radio en 2005 avec Jacques Gamblin qui donnait sa voix à Jack Kerouac. J'ai toujours l'enregistrement.

    J'ai été captivé par le texte superbement illustré de musique de Jazz. Et j'azzdore le Jazz...

    Ton billet est, une fois de plus, une géniale idée.

     

      • Vendredi 17 Mars 2017 à 17:43

        Merci Pierre pour mon billet... Le génie est dû à Thami et Kerouac...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :