• la maison du peintre J.Torrents Lladò

     



    La Maison du peintre Joaquìn Torrents Lladò (Badalano 1946-Palma 1993) est un espace unique où le visiteur est complètement immergé dans le lieu et l'oeuvre de l'artiste, avec la possibilité magique de pénétrer sa vie et capter avec intensité la spiritualité de son travail créateur. Le décor est resté le même dans cette maison où il a vécu et travaillé jusqu'à sa mort en 1993.
     




    Cette maison est un modèle parfait de "palais de ville", demeures des grandes familles aristocratiques ou bourgeoises. La plupart des palais de Palma sont construits dans un style gothique catalan qui sera remanié avec le temps. Ce n'est qu'au XVIIIe s. que le patio central trouve sa configuration définitive. Orné de colonnes classiques supportant les arcs surbaissés, il comporte une haute loggia. On y accède par un escalier orné de balustrades en pierre ou en fer forgé.









     

     





     




















     




     

     

     



















































































     

     

    photos eva baila ©  Palma de Majorque mai 2009

     

     

    « la vie, l'amour, la mortLes jardins suspendus de Gerberoy. »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    31
    Vendredi 29 Août 2014 à 19:35

    Henri-Pierre, ce blog-ci est le blog d'eva-baila transféré depuis la plateforme d'overblog (pour cause de pub intrusive) les com ont été un peu chahutés à la migration, aussi, j'ai inversé la chronologie des nouveaux com déposés, le dernier sera le premier. Sorolla se prénommait aussi Joaquin... Il faudra que j'aille le voir, je l'aime beaucoup !

    30
    Vendredi 29 Août 2014 à 00:21

    Merci pour cette très belle visite, Eva.

    29
    Jeudi 28 Août 2014 à 13:08

    Coucou Eva, j'allais dire il faudrait quelqu'un qui joue du piano dans ce beau décor, et je lis que le piano jouait tout seul, ce doit être magique !Merci pour ce beau partage. On dirait qu'il s'inspire de Monet pour ses tableaux. Bises

    28
    Jeudi 28 Août 2014 à 00:41
    Henri-Pierre

    Quelle belle harmonie du talent et de l'intimité, comparable au musée Sorolla de Madrid.
    mais dis-moi Eva, je suis perdu dans tes blogs, je te redécouvre ici et ne sais plus où est le là-bas.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    27
    Mercredi 27 Août 2014 à 23:20

    Francesco, le piano que l'on voit sur la troisième photo jouait "tout seul" (le mécanisme d'un automate)... on voyait les touches bouger... cela ajoute encore à la magie de l'ambiance. Qu'une maison soit luxueuse ou humble, lorsqu'elle a été habitée par un artiste, un peintre, un poète ou un écrivain, elle est "habitée" pour toujours, et c'est très émouvant de retrouver les objets que cette personne a touchés. C'est émouvant de lire des lignes écrites de sa main... C'est toujours une grande émotion... A Barcelone, j'ai visité le Musée Picasso (il y a partout des musées Picasso, à Paris et partout dans le monde) et dans ce musée, j'ai vu des poteries faites par Picasso, avec l'empreinte de ses pouces, de ses doigts, de ses mains... 

    (mais c'est aussi la même chose avec une maison autrefois habitée par un être aimé, simplement les artistes appartiennent à tous ceux qui les admire, par un mystère de générosité, ils se sont donnés à tous ces étrangers qui aiment leur oeuvre)

    26
    Mercredi 27 Août 2014 à 22:21

    Une merveilleuse séquence d'images Eva, ambiances sublimes. Et que dire de la musique que tu as choisis, cela ne pouvait être que Debussy….

    25
    Mercredi 27 Août 2014 à 20:33

    Magnifique cette suite , j'ai bien pris du plaisir

    A bientôt

    24
    Mercredi 27 Août 2014 à 18:20

    tu vois bien ! d'ailleurs, Van Gogh aussi peignait en plein air... (moi je ne fais que du coloriage sur la table de ma cuisine ! tongue)

    23
    DAN
    Mercredi 27 Août 2014 à 17:23

    Remarque bien que,  peignant en plein air la plupart du temps mon atelier est le plus vaste qui soit happy !

    22
    Mercredi 27 Août 2014 à 17:20

    Bonjour Dan ! si tu as un atelier, alors tu es un peintre !!! (même avec 9m² yes ) Joaquim vivait de sa peinture et peignait pour les bourgeois, sa peinture plaisait beaucoup à en croire sa tanière !!! J'ai adoré ce musée....  

    21
    DAN
    Mercredi 27 Août 2014 à 16:46

    J'ai pu remarquer que les maisons de peintres étaient très jolies et très grandes avec un atelier où l'on peut peindre en toute tranquillité, alors je ne dois être un peintre moi avec mes 9 mètres carrés d'atelier...frown

    20
    Vendredi 6 Janvier 2012 à 00:11

    Voilà Henri-Pierre, un bel exemple d'échange de souvenirs... Si je reviens un jour à Madrid, je ne manquerai pas de visiter l'hôtel particulier de Sorolla... Je t'embrasse

    19
    Jeudi 5 Janvier 2012 à 16:01
    oh ma chère Eva, merci de cette correspondance à laquelle je n'avais pas pensé, tout simplement parce que j'ignorais l'existence de "ton" peintre.
    Cette maison est aussi belle et sensible que celle de Sorolla et de plus, leurs oeuvres ont des parentés évidentes.
    Merci de cette découverte
    18
    Samedi 22 Août 2009 à 22:07
    C'est squattable alors ? J'arrive Eva.. J'apporte les coca-cola..
    bisous
    clem
    17
    Samedi 22 Août 2009 à 21:57

    Oui... je ne suis pas difficile, le meilleur me suffit (lol !)
    Assied-toi sur un canapé, nous boirons qque chose ensemble...(en attendant Joaquin...)

    16
    Samedi 22 Août 2009 à 21:03
    Une demeure luxueuse.
    Bisous
    clem
    15
    Vendredi 19 Juin 2009 à 13:07
    Bien sur que oui !
    14
    Jeudi 18 Juin 2009 à 22:44

    tu as vu le gros plan sur la porte avec une serrure en cuivre ?

    13
    Jeudi 18 Juin 2009 à 21:48
    En tant qu'artisan menuisier ébéniste d'art , je trouve qu'il y a de très beaux ouvrages en bois . Merci et à Bientôt
    12
    Mardi 16 Juin 2009 à 21:38

    le rapprochement avec les cases de Sall fait crier l'injustice et l'inégalité... c'est pourquoi, vu mon impuissance à changer les choses j'ai décidé de me fermer définitivement à "l'autre moitié du monde"... (mais nous en avons déjà parlé ensemble...)
    Avec toute mon amitié et mon admiration pour vous Dominique.
    eva.

    11
    Mardi 16 Juin 2009 à 13:38
    Pour ma part tout me plait dans cette maison ! Et bravo pour les photos, ce n'est pas facile de prendre des intérieurs. Bien à vous. Dominique
    10
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:03

    Michel, que fais-je moi-même ici, loin du soleil réparateur ? Je perds ma vie à la gagner...
    Je ne suis pas très loin de Giverny, mais je n'ai jamais visité le jardin de Monet, pas plus que sa maison... Ce que vous en dites ne m'étonne pas trop...
    Ce que vous avez vous même montré de votre maison sur votre blog est très chaleureux.
    Les maisons sont toujours très imprégnées de l'âme de ceux qui les habitent, et c'est très révélateur sur la personnalité des hôtes. Le pauvre Monet a déserté, et laissé sa maison aux marchands du temple... 

    9
    Lundi 15 Juin 2009 à 07:50
    Je visitais la semaine dernière la maison de Monnet à Giverny et si (après avoir supporté l’impression de traverser une pépinière), le jardin m’a vaguement plu à l’arrière où les plans d’eau inspirèrent au peintre ses fameux Nymphéas, la maison me parut quasiment sinistre…
    Tout ça pour vous dire que votre reportage est autrement plus vivant et si le décor de cette demeure magnifique me paraît quand même quelque peu théâtral, trop bourgeoise, trop raffinée, elle a un patio sublime, lieu qui m’émeut toujours et me ravit. Joaquin était un beau garçon et un excellent portraitiste…
    La ville est magnifique et vos photos (sous la pluie normande matinale) sont un rayon de soleil… bref, que fais-je ici ?

    Merci Eva,

    Michel
    8
    Dimanche 14 Juin 2009 à 21:49

    oui, moi aussi je trouve ! (on n'est pas difficile hein ? lol)

    7
    Dimanche 14 Juin 2009 à 21:07
    Que dire? tout est magnifique. A+
    6
    Dimanche 14 Juin 2009 à 18:34
    Une bien belle bibliothéque ....Bises bonne soirée
    5
    Dimanche 14 Juin 2009 à 18:13
    ce qui me plait le plus, c'est la cour intérieur, et la galerie
    bonne soirée
    4
    Dimanche 14 Juin 2009 à 16:06

    C'était un peintre extraordinaire dans la mesure où ses portraits étaient "de commande" mais il les peignait de façon très spéciale : apparemment très classique, avec une touche impressionniste. Certaines autres de ses toiles sont franchement impressionnistes (comme on peut le voir sur mon blog). Le beau ténébreux est un auto-portrait (et il est ressemblant : j'ai vu dans ce musée des photos de cet artiste).

    3
    Dimanche 14 Juin 2009 à 11:28
    Dans un tel environnement il pouvait être inspiré, comme Monet dans son jardin de Giverny !
    2
    Dimanche 14 Juin 2009 à 09:38

    cette visite fut un véritable envoûtement... je crois que l'épouse de ce peintre (sa veuve, je n'aime pas ce mot) a fait don de tous les objets à la condition que tout reste en état, et restitue l'ambiance intacte... c'est une merveilleuse preuve d'amour, la preuve que la fidélité aux morts aimés existe... (parfois !!)

    1
    Dimanche 14 Juin 2009 à 07:39
    Un concentré de beauté et d'harmonie avec l'ombre de la belle dame omniprésente. Je retiendrai, le patio, la bibliothèque,les mandolines et...la mer qui danse sur les toiles...Bises.J.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :