• La peinture orientaliste au musée de Rouen.

     

    La peinture orientaliste au Musée de Rouen

     

    Salle orientaliste au Musée des Beaux Arts de Rouen.

     

    Le massacre des Abencérages (Georges Clairain) 1874

     

    Le Massacre des Abencérages, Georges Clairain (1874)

     

     

    « Roses et LysModigliani au Musée des Beaux Arts de Rouen »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    9
    Mardi 3 Août 2010 à 20:30

    oui Jean-Luc, moi aussi, c'est la première que je préfère, elle est tellement apaisée, et puis le tissu tendu au mur est si beau... Je t'embrasse et te souhaite une belle soirée.

    8
    Mardi 3 Août 2010 à 18:21
    Superbe duo , avec un petit coup de coeur pour la première, tellement plus douce ;)
    bises Eva
    7
    Mardi 3 Août 2010 à 09:42
    De bien jolis tableaux au musée de Rouen, que tu nous fais découvrir par tes articles. A+
    6
    Lundi 2 Août 2010 à 16:53
    C'est très joli...bise eva, passe une bonne fin d'après midi...
    5
    Lundi 2 Août 2010 à 11:51

    Moi aussi Danae, je préfère le premier tableau : à cause du tissu tendu sur le mur ! J'aime beaucoup les représentations de tissus en peinture... Bonne fin de journée Danae, et je t'embrasse (ici il pleut !)

    4
    Lundi 2 Août 2010 à 11:45

    Je crois bien que les deux toiles ne sont pas du même auteur, mais je ne peux pas te dire de quel peintre est la première (j'ai oublié de photographier le petit carton qui l'indique). La première toile m'a plue à cause de la tapisserie tendue au mur : j'adore les sujets imitant les tissus... La deuxième est bien entendu un sujet très classique directement lié à l'Alhambra de Grenade, qui fut mon premier grand voyage, celui qui m'a ouvert les portes de l'Afrique ! Un passé fascinant !

    3
    Lundi 2 Août 2010 à 11:05
    Je préfère évidemment la première scène, magnifique tableau. Bisous Eva
    2
    Lundi 2 Août 2010 à 10:13
    Remarquables. Les deux ne sont pas du même auteur j'imagine ?
    Le Palais de Grenade, ce haut lieu de raffinement théâtre d'actes de sauvagerie... Voilà qui nous ouvre le volet réaliste de l'histoire de l'Anadalousie... Scène d'un grand dynamisme et les coloris sont d'une grande délicatesse J.
    1
    Dimanche 1er Août 2010 à 22:04
    De très belles peintures.
    bonne soirée et bisous
    clem
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :