• Lazuli

     

    Lazuli

     

    les mots lazuli


    Quand je n'aurai plus de mots, quand je les aurai tous épuisés, quand ils seront usés, qu'ils n'auront plus de couleur, plus de parfum, plus de saveur, dis-moi que tu trouveras d'autres mots pour moi seule, toi, dis-le moi que tu les réinventeras...
    Ces mots nouveaux, tu les feras rebondir comme des balles de toutes les couleurs, comme les perles d'un collier rompu...
    Dis-le moi que tu les feras tomber sur moi, les mots en pluie, comme des gouttes d'eau... J'ai soif de mots, j'ai soif de tes mots comme un voyageur perdu dans l'infini...
    Au plus noir de ma nuit.. donne-moi du lazuli...

    eva 

    Photo Katia Chausheva 

    Page FaceBook de Katia Chausheva : ici

     

    Soutenir le Mirror Book de Katia Chausheva : ici

     

     

    « Missed"Semilla de sol" Ricardo Fernandez Ortega »

  • Commentaires

    20
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 06:09

    Une pluie de lazuli... c'est comme si l'azur se décomposait pour le plus grand ravissement de nos yeux... et nous vaguerions dans la pulvérulence bleutée d'atmosphères surréalistes... 

      • Samedi 28 Novembre 2015 à 11:34

        Oui, c'est ce qui m'a plu dans la photo de Katia : cette sorte d'atomisation (dans le sens de pulvérisation) du Bleu, ce bleu si particulier...

    19
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 16:57

    Du Lazuli,  c'est déjà  un très joli mot ! je veux bien moi aussi un peu de cette jolie pierre bleue !

    Superbe photo, merci pour le lien, et très beau texte !

    Merci à la poétesse, bisous Eva

    18
    el duende
    Mardi 24 Novembre 2015 à 21:09

    Moi, je trouve que la fin est une chute abrupte mais c'est presque comme si le lapis-lazuli était une drogue : comme l'opium qui provoque une addiction et donc un besoin, une soif intense. C'est ce que cela m' évoqué à la lecture. Entre nous soit dit : le lapis lazuli est ma pierre. Quand elle est veinée d'or... :-)

      • Mercredi 25 Novembre 2015 à 09:51

        "Veinée d'or" !... oui, si tout ça est naturel !... mais ce soit être assez rare (sauf en joaillerie bien sûr  mais je préfère les minéraux bruts, si fragiles, tellement fragiles qu'ils perdent (hélas) leurs belles couleurs à l'air libre...

    17
    Mardi 24 Novembre 2015 à 15:11

    Coucou chère Eva, le lapis lazuli est une pierre bleue qui ornait des bijoux que  j'avais rapportés depuis l'afghanistan où on la trouve dans les montagnes. Le tableau est magnifique et il t'a bien inspirée. Bises de la grimpeuse de cases africaines !!!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    16
    Mardi 24 Novembre 2015 à 11:13

    Le mystère, j'aime!

    15
    Mardi 24 Novembre 2015 à 09:33

    Oui.............il est matière tactile et âme.....................C'est un mystère.

     

    Bisous Eva

    14
    Mardi 24 Novembre 2015 à 09:26

    Eva le bleu Klein se suffit à lui même tandis que le bleu lazuli a besoin d'un support........Sourire.cool

      • Mardi 24 Novembre 2015 à 09:31

        Mais oui, j'adore le Bleu Klein ! Quand on aime Klein, on se demande ce que peut bien signifier "l'art abstrait"... Le Bleu Klein est tout sauf abstrait : il est si réel qu'on pourrait le toucher...Bonne journée Georges smile bises !

    13
    Mardi 24 Novembre 2015 à 00:22

    comme quoi les mots bleus furent un succès

      • Mardi 24 Novembre 2015 à 09:18

        aie aie aie ! je n'ai jamais été fan de Christophe, de ses mots bleus sirupeux, de ses talons de cow-boy et de ses décolorations ! J'ai dû écouter la video où il chante ça parce que je ne me souvenais même plus de cette chanson !! Bonne journée Gérard smile

    12
    Lundi 23 Novembre 2015 à 21:07

    Bon, je sens que je vais me faire des ennemis, mais je suis comme cela, j'ai le grand défaut de dire toujours ce que je pense. Je trouve ton texte magnifique, tendre, sensible, sensuel. L'image des mots nouveaux qui rebondissent comme les perles d'un collier rompu est superbe, et ces mêmes mots qui retombent en pluie, c'est une image merveilleuse, mais la fin, la fin ... donne moi du lazuli ! Je l'ai personnellement ressentie comme une cassure.. Pourquoi n'avoir pas laissé le rêve suspendu au plus noir de ta nuit...ou au plus bleu ? Si je me permets ce commentaire, c'est parce que je trouve que tes articles sont toujours d'une grande poésie, alors, quand quelque chose me choque, je le dis !

    Incidemment, j'ai regretté de ne pouvoir commenter 'Le Paradis blanc' car il n'y avait pas de lien l'autorisant. Le spectacle des baleines est l'un des plus beaux, des plus enthousiasmant et des plus émouvant que la nature puisse offrir. Il y a quelques années, je suis allé spécialement en Afrique du Sud pour les contempler lorsqu'elles séjournent le long des côtes avant de repartir pour le grand sud. Des souvenirs gravés à tout jamais.

    Bonne soirée Eva.. de la part d'un admirateur ronchon ...

     

      • Mardi 24 Novembre 2015 à 09:28

        Bonjour Jean-François, oui, la chute est "lapidaire" je te l'accorde, parce que à texte court, il convient une chute courte. "Donne-moi du lazuli" est un cri d'amour, une supplique : il signifie "donne-moi ce bleu éclatant dont je ne saurais me passer, parle-moi, aime-moi, aime-moi" !

        En ce qui concerne "le Paradis Blanc" je n'avais pas vraiment en tête le ballet des baleines... C'est LA chanson de Berger qui représente le mieux ce chanteur. Plus que n'importe quelle autre chanson de lui, elle EST le symbole de sa douceur, de son mystère... Berger est au Paradis Blanc, loin des turpitudes ordinaires, de la violence et de l'imbécillité ! 

        J'adore qu'on me dise tout ce qu'on pense, et rien que ça ! Merci Jean-François et bonne journée à toi !

    11
    Lundi 23 Novembre 2015 à 15:11

    Bonjour Eva,

    Katia Chausheva et toi, c'est une vraie rencontre ! Et qui t'inspire ! Quant aux mots, qu'un jour tu n'en aies plus, nous serons nombreux à ne plus en trouver avant toi ! Et puis la musique de Bach leur va bien à tes mots.

    Moi je te lirais volontiers en écoutant Erik Satie... Oui, en commentant, on parle toujours un peu de soi...

      • Lundi 23 Novembre 2015 à 19:01

        Oui Nicole, Katia, je l'aime, je l'admire, elle m'époustoufle : sa technique, sa poésie, sa force sont à mes yeux la renaissance de l'art du portrait, et j'admire son érudition, sa collaboration avec le monde du cinéma et du théâtre. Elle est tout ce que j'aime !.. Satie, c'est une idée... oui... 

    10
    Lundi 23 Novembre 2015 à 11:12

    "Je te dirai les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux, ceux qui rendent les gens heureux. Je t'appellerai sans te nommer.

    Le vent d'hiver souffle en avril, j'aime le silence immobile, d'une rencontre, d'une rencontre..."

     

      • Lundi 23 Novembre 2015 à 18:58

        Bonsoir Jamadrou, ces mots bleus là ont la force des petites pierres fines... On ne les dit pas avec les yeux, mais avec les ongles, les dents, les petits poings fermés... 

    9
    Lundi 23 Novembre 2015 à 09:14

    Bleu et noir.......................quel mariage suant de perles d'Amour.

    Là sur cette image je reviens sur ce que j'ai écrit..............ce n'est pas glauque c'est beau.

    Bises Eva et bonne journée.

      • Lundi 23 Novembre 2015 à 18:55

        Tu vois, y'a pas que le Bleu Klein ! y'a le bleu lazuli ! Bises Georges, et bonne soirée smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :