• Le bonheur, si je veux...

     

    Balcon à Luzech

     

    Luzech, août 2011 (photos eva)

     

    Chat à Luzech

    « Au fil de l'eau, gabarre fuméloise (2)Luzech, vallée du Lot (1) »

  • Commentaires

    23
    Mercredi 28 Septembre 2011 à 11:23

    je n'attendais rien, et je crois que j'ai eu tout ! (j'ai beaucoup de chance...)

    PS : je suis toujours épatée que tu me devines aussi bien...

    22
    Mercredi 28 Septembre 2011 à 07:44
    Ta fatigue mise à part, chère Eva, ton message par sa vision sage et sereine des choses qui relativise les attentes que l'on est en droit d'attendre de la vie est un bonheur que je déguste avant de partir pour sept heures de cours...
    Je me disais aussi il n'y a guère que l'homme fait son malheur en voulant toujours ce qu'il n'a pas et en ne se rendant pas compte de tout ce dont il jouit
    21
    Mercredi 28 Septembre 2011 à 00:01

    Il n'y a pas si longtemps, je pensais, et je disais cela... Mais... (est-ce mon grand  âge ?) depuis quelque temps, je considère que "des moments de bonheur" c'est déjà bien suffisant pour appeler cela Le Bonheur... (je dois me ramollir sérieusement... je me sens comme l'autre dans son tonneau... juste gober un rayon de soleil de temps en temps, -ou un rayon de lune-...  Le reste, tout ce qui est Grand, et qui pète haut ne m'intéresse plus... Oui, le Bonheur c'est une senteur, une couleur, un sourire sur un visage inconnu... Tout le reste, vraiment m'est égal... Je suis si fatiguée...

    20
    Mardi 27 Septembre 2011 à 23:52
    Je sais chère Eva qu'il y a des moments de bonheur et Dieu merci j'en ai.
    Mes le bonheur il y a belle lurette que je suis convaincu qu'il n'existe pas...
    19
    Mardi 27 Septembre 2011 à 22:12

    Pourquoi dis-tu cela Henri-Pierre, tu ne le veux pas toi, le bonheur ? Moi je veux (mais peut-être bien que je ressemble trop à un chat pour ne pas me contenter de ce bonheur-là : ronronner au soleil sur la pierre, en humant les senteurs... vivre l'instant présent, et guetter le suivant, qui ne manquera pas d'arriver -quand on sait attendre-)

    18
    Mardi 27 Septembre 2011 à 14:17
    Il n'y a que les animaux domestiques pour le vouloir le bonheur. Pourvu que nous le leur donnions.
    17
    Samedi 24 Septembre 2011 à 00:03

    Mais oui Nelly, tu sais comme je les aime !

    16
    Vendredi 23 Septembre 2011 à 18:35
    le bonheur, oui ! encore un chat, jolies ces photos !
    Bisous eva , bonne soirée
    15
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:13

    A la maison aussi, il y a un chat vagabond qui a choisi de s'installer dans notre jardin... Comme nous n'avons pas de bâtiments (sauf un abri de jardin pour les outils de jardinage) on lui a acheté une niche pour chien... Il y a 5 ans... Depuis, il est là !

    14
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:11

    tant mieux ! alors soyez ! 

    13
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:09

    oui, la couleur n'est pas commune (on voit davantage du bleu ou du vert amande) et c'est la couleur qui m'a retenue, mise en valeur par les fleurs du balcon...

    12
    DAN
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:09
    Eva
    On peut dire que notre "cahoin" nous a choisi, et non l'inverse, car ses "maîtres" (un chat peut-il avoir des "maitres ? ? )sont partis en Bretagne et vu que ce "cahoin venait toujours chez nous il nous l'on donné, je dirais plutôt laissé.
    Quant au terme Cahoin, c'est le patois typiquement du quartier Saint Pierre à Boulogne sur mer qui l'utilise, et ne dites surtout pas qu'à Boulogne ils parlent le "ch'ti, car ma femme est originaire de cette ville, et c'est vrai que cela n'a rien à voir avec le patois de Lille !
    11
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:08

    J'aime beaucoup photographier les fenêtres et les balcons... et les chats dans la rue !

    10
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:07

    J'avais remarqué les contre-marches carrelées, mais je n'avais jamais vu de dessous de balcon carrelé... Les Españols ont le souci du détail raffiné !

    9
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:01

    oui, il a l'air bien tranquille ! j'adore photographier les chats dans la rue, c'est plus facile que les écureuils !!! 

    8
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 09:00

    le "cahoin" ? je ne connaissais pas ce mot ! Ici on parlait du "Ca" puisque le che se transforme en K (vache=vac'  chat=ca ) mais dans le grand Nord, à quoi correspond le "oin" ? Tu as un chat aussi ? il fait de la peinture avec toi ? 

    7
    Mardi 20 Septembre 2011 à 23:28
    Une vie de chat! très belle ferronnerie pour ce balcon. En Espagne j'aime me promener le nez en l'air car le dessous des balcons qui ressemblent à celui-ci sont carrelés de faïence, c'est très joli.
    6
    Mardi 20 Septembre 2011 à 19:54
    Une maison de rêve avec un balcon fleurit, un roméo félin qui se languit au soleil... le début du bonheur ?
    5
    Mardi 20 Septembre 2011 à 13:28
    Ah la la ! Cette maison, c'est celle qui se niche dans nos rêves. J'admire le choix de la couleur rouge "sang de taureau" pour mettre en valeur le décor du fer forgé...
    4
    Mardi 20 Septembre 2011 à 11:54
    Si vous voulez être heureux, soyez-le . Tolstoï
    3
    Mardi 20 Septembre 2011 à 09:53
    Bien sûr je veux... Bises. Dominique
    2
    Mardi 20 Septembre 2011 à 09:24
    Oui, cela respire le bonheur......même le chat. Bonne journée.
    1
    DAN
    Mardi 20 Septembre 2011 à 08:32
    Aaaaah les "cahoin, (nom donné aux chats dans le pas-de-Calais) le miens fait exactement la même chose au soleil !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :