• Le bout du bout du bout du bout...

     

    Alice Liddlle photographiée par Lewis Carroll

     

    Comment pourrais-je changer de livre quand je n’en possède qu’un seul… Il est ma référence, il est ma bible, il est mon obsession, mon phantasme, ma certitude, mon seul voyage, mon credo, mes points de suspension, mon aéroplane, mon terrier, mon refuge, mon paradis, mon trou noir, mon ciel de nuit, mon ciel d’été, le bout de ma rue, le bout de mon chemin, le bout du bout du bout du bout…  

    « Le Chef des poissons...Rien d'autre que de la lumière... »

  • Commentaires

    9
    Mercredi 26 Octobre 2016 à 18:42
    Henri-Pierre

    Alice a de la chance qui déchaîne une si belle passion exprimée avec tant d'ardeur et de sensibilité

      • Mercredi 26 Octobre 2016 à 19:04

        Alice... (pas celle de Walt Disney, l'autre, la seule, la grande... la fée de Lewis Carroll)... Elle a hanté mon imaginaire de toute petite fille... longtemps, longtemps... encore, encore... 

    8
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 12:48

    Comment pourrait-on ne pas aimer tes mots ?
    (Même s'ils sont souvent nimbés d'une lumière noire ...)
    Je te souhaite une journée de merveille.

      • Dimanche 23 Octobre 2016 à 14:42

        Merci Nikole... quand il y a trop de noir, il reste à "appeler" la lumière des autres... des artistes, des peintres et des photographes comme toi qui font la moisson d'images extraordinaires...

    7
    jibie
    Samedi 22 Octobre 2016 à 07:45

    très  belle photo,  très beau texte

     

    bonne journée Eva

    6
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 09:34

    Difficile de laisser un commentaire, les yeux rivés sur ce si beau cliché et l'écoute d'une phrase comme une musique intime...
    Je t'embrasse

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 09:48

        Merci Louis-Paul, j'apprécie infiniment ta sensibilité et ton approche des autres, c'est une qualité précieuse. Je t'embrasse aussi.

    5
    DAN
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 11:49

    Ce livre, serait-il écrit au bout du rouleau ?   wink2

      • Mercredi 19 Octobre 2016 à 14:01

        Lewis Carroll n'était pas au bout du rouleau, et Alice non plus... wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :