• Le chat (Charles Baudelaire)


     


    Dans ma cervelle se promène,
    Ainsi qu'en son appartement,
    Un beau chat, fort, doux et charmant.
    Quand il miaule, on l'entend à peine,

    Tant son timbre est tendre et discret;
    Mais que sa voix s'apaise ou gronde,
    Elle est toujours riche et profonde.
    C'est là son charme et son secret.
    .......................

    C'est l'esprit familier du lieu ; 
    Il juge, il préside, il inspire
    Toutes choses dans son empire
    Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

    Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime 
    Tirés comme par un aimant,
    Se retournent docilement
    Et que je regarde en moi-même,

    Je vois avec étonnement
    Le feu de ses prunelles pâles,
    Clairs fanaux, vivantes opales,
    Qui me contemplent fixement.
                               
                                   Charles Baudelaire.

    photo eva baila ©

    « Montségur, l'épopée cathare.La montagne du dieu vivant (J.M.G. Le Clézio) »

  • Commentaires

    13
    Tof' l
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:16
    Voilà un chat-beauté-d'un-doute! dont les opales nous transmettent à leur tour la sagesse féline...
    12
    Samedi 17 Avril 2010 à 18:00
    Il est bien ressemblant dans ton dessin coussin ! Bonne soirée Eva
    11
    Lundi 1er Décembre 2008 à 07:56

    Chat sacrifié sur l'autel du savoir...Merci de ton passage.

    10
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 18:49

    Un chat bien rangé ! Bises à toi Jeanine.

    9
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 16:41
    Quel bel hommage et quel beau chat (d'école:)) Certains pensent que les chats ont un don surnaturel, qu'ils sentent les choses. En tout cas, on ne compte pas les écrivains qui ont des relations privilégiées avec le chat. Sa présence discrète et aussi sa façon de se déplacer, sans déranger la paperasse sur le bureau. C'est précieux chat!!
    8
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 12:11
    Bonjour Eva, J'ai lu la lettre pour un ami perdu, c'est vraiment peinant et désolant de perdre un ami, ou un proche chère pour nous, et tu as pu à travers ta lettre, lui rendre une éternité de son âme, qu'il repose en paix. Bon dimanche
    7
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 12:05
    Bonjour EVA, Peu de personne publie les poèmes de Charles Baudelaire sur son chat, il avait un amour fou pou son chat d'après l'histoire de sa maitresse Jean Duval, qui était jalouse de cet amour qu'il vouait pour son chat et un jour elle l'a jeté par la fenêtre, et Baudelaire l'a assommée avec une Statue!!! J'ai déjà mis le même commentaire sur un de ses poèmes que tu as publié. Bon dimanche et toutes mes amitiés
    6
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 10:52

    Certain chat attend un poisson sur un rocher, celui-ci attend les nourritures spirituelles dans un rayon de bibliothèque d'école... (ce chat, je l'appelais "chat d'école"). Merci de ton passage Bachir, et toutes mes amitiés. eva.

    5
    Samedi 29 Novembre 2008 à 23:40
    Un beau chat et un beau poème! ça ne m'étonne pas venant de toi Eva!
    4
    Samedi 29 Novembre 2008 à 18:02

    Baudelaire aimait les chats, et mes chats ont aimé Baudelaire ! Bises à toi Christel. eva.

    3
    Samedi 29 Novembre 2008 à 18:01

    C'est un chat de bibliothèque ! (pour chasser les rats de bibliothèque !)

    2
    Samedi 29 Novembre 2008 à 12:07
    Ma première pensée aussi en lisant ton article "Un chat qui aime la Lecture "...Bises et amitiès
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Samedi 29 Novembre 2008 à 08:46
    tu as un chat cultivé !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :