• Le cimetière joyeux de Sapânta (Maramures, Roumanie)

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 9

     

    Sapânta est sans doute le village le plus connu de Roumanie ! Il doit cette renommée à un artiste, Ion Stan Pâtras (1908-1977), à la fois peintre, sculpteur sur bois et poète, qui entreprit en 1934 son oeuvre majeure : les croix de ce qu'il est convenu d'appeler le Cimetière Joyeux. A partir des croix traditionnelles  de la région, surmontées d'une sorte de "toit", Pâtras sculptait en bas-relief le "portrait" du défunt, concevait une épitaphe pleine d'humour et peignait le tout sur un fond bleu soutenu, appelé désormais le "bleu de Sapânta". Près de 700 monuments funéraires constituent ainsi une chronique tendre du village et de la vie de ses habitants...

     

    Cimetière joyeux de Sapânta

     

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 3

     

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 4

     

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 6

     

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 7

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 8

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 9a

     

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 9b

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 9c

     

    Cimetière joyeux de Sapânta 5

     

    Pâtras ne se limitait pas à l'art funéraire : mobilier sculpté et peint, portraits de musiciens et d'artisans de la région sont exposés dans son atelier (photos ci-dessous : Str. Ion Stan Pâtras). Poursuivie jusqu'à nos jours par plusieurs de ses disciples, l'entreprise séduit, amuse parfois, émeut souvent... 

     

    Sapânta 2

     

    Sapânta

    « Province de Maramures (Roumanie)Vadu Izei et l'arbre à casseroles... (Roumanie) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    34
    Vendredi 5 Décembre 2014 à 12:07

    @Henri-Pierre : "le sourire des morts"... Les morts n'ont pas besoin des vivants, ce sont les vivants qui ont besoin des morts

    33
    Vendredi 5 Décembre 2014 à 10:43
    Henri-Pierre

    Le bleu Klein a un sérieux concurrent.
    Joli voyage au sourire des morts

    32
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 23:14

    C'est un très beau voyage Colette. C'est mon fils aîné qui l'a fait (un circuit "Arts et Vie", la route des monastères). Dans la catégorie "Roumanie" de mon blog, vous pourrez voir toutes ses photos.

    http://eva.baila.over-blog.com/categorie-12138343.html

    Il a été enchanté. Ce n'est pas une destination très demandée, mais elle est éblouissante, tant par le patrimoine architectural, pictural des monastères, que par la richesse des paysages ruraux. On voit à la campagne des scènes vécues chez nous il y a plus de 70 ans... C'est assez dépaysant.

    Mirò aussi aimait le bleu, il écrivait "ceci est la couleur de mes rêves"... Je l'ai lu au Musée Mirò de Barcelone, écrit de sa main à côté d'une tache bleue... ça m'avait beaucoup émue !

    Merci Colette d'avoir lu "le bout du chemin"... 

    31
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 17:28
    Un grand merci pour ce lien, Eva, je ne connais pas la Roumanie mais j'ai le projet d'un voyage, prochain je l'espère ! Ce cimetière est extraordinaire et comme ce doit être émouvant à découvrir. J'imagine des enfants à qui on parlerait d'un grand-parent défunt, aller au cimetière serait un peu lui rendre visite.
    Quant à ce bleu si présent, il parait que Frida Kahlo voulait tout peindre en bleu parce qu'elle trouvait que c'était la couleur de l'amour !
    Et je ne vous parle pas de l'article-le-bout-du-chemin parce que l'émotion me submerge et ce que j'en dirais ne la traduirait pas.
    30
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 08:52

    oui Mario, c'est un très joli cimetière, mais celui que je préfère, c'est celui-ci :

    http://eva.baila.over-blog.com/article-le-bout-du-chemin-114024342.html

    29
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 10:57
    cela aurait été un superbe sujet pour la Fête des Morts...Ces photos sont vraiment superbes et je partage !
    28
    Mercredi 9 Novembre 2011 à 22:04
    Encore une originalité!
    27
    Mercredi 9 Novembre 2011 à 18:15

    Voilà, tu as bien dit le mot : "légèreté"... tout est léger ici, loin des gros-grands tombeaux monumentaux de certains autres cimetières chez nous... Léger et joyeux... comme devrait bien l'être l'idée de la mort... Puisque c'est fatal, inévitable, ce doit être accepté légèrement et joyeusement...

    26
    Mercredi 9 Novembre 2011 à 16:36
    Je suis séduit par l'élégance de cette légèreté dans l'idée de mort
    25
    Lundi 7 Novembre 2011 à 23:31

    Je la dois à mon fils, je n'ai pas pu résister : je lui ai piqué ses photos !

    24
    Lundi 7 Novembre 2011 à 19:48
    Très intéressante ta série d'articles sur la Roumanie. Bonne soirée.
    23
    Samedi 5 Novembre 2011 à 18:54

    Tout est vraiment inattendu dans ce pays... Dans ce pays si méconnu ! Bises ma belle, et bon week-end !

    22
    Samedi 5 Novembre 2011 à 18:07

    Je comprends... Il y a des lieux où l'on peut accéder aux galeries... mais ce n'est pas toujours l'heure, ou bien parfois, la file d'attente est longue... dommage !

    21
    Samedi 5 Novembre 2011 à 14:33
    Tu dis vrai Eva, ces sépultures sont bien plus que des décors naïfs et originaux. C'est un autre regard sur la mort qui nous interpelle...
    20
    Samedi 5 Novembre 2011 à 10:14
    Tres joli ce cimetierre et c'est plus gai que les notres aha
    bon week end
    19
    Samedi 5 Novembre 2011 à 10:08
    Ton commentaire à propos de la photo des murs peints de la cathédrale de la Dormition m'a permis de corriger mon billet... enfin, d'y apporter une précision: j'ai mis 3 photos intérieures dans mes 2 articles qui ne sont pas de moi, mais d'un livret que j'ai acheté à Moscou, car les photos sont interdites dans les cathédrales. Il fallait que ce soit dit. En ce moment, je fais des travaux de papier peint et rédige mes articles tard le soir... la fatigue me laisse passer des fautes d'orthographe que je découvre après coup ou des oublis comme cette précision à propos des photos. Bon samedi, Eva.
    18
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 23:40

    Merci Danae, merci pour le lien sur FB... C'est vrai, ce cimetière tout de bleu vêtu est lui-aussi un livre ouvert... non pas un livre de la mort, mais un livre des vies qui défilent et se racontent.... Bisous ma Danae.

    17
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 23:37

    et moi j'adore celui-là 

    http://benkiranet.aminus3.com/portfolio/51.html

    (oui, on va bientôt ressortir les grands châles.. contre les courants d'air et les torticolis...)

    16
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 12:45
    Je suis éblouie, je n'ai jamais vu un cimetière aussi beau et qui est loin de la tristesse de nos dalles en marbre qui recouvrent nos morts ! Merci Eva et aussi à ton fils. J'ai partagé sur fb tant c'est beau ! Bises
    15
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 10:54
    Superbe reportage! J'adore ce cimetière vivant où il fait bon flâner!
    Bonne fin de semaine lumineuse et chal-heureuse!
    14
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 09:27

    Je suis comme toi Benissa... et j'adore les photographier quand j'ai l'occasion

    13
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 09:20
    Comme c'est joli toutes ces tombes qui racontent à jamais ce que furent les vivants. Dommage que nous ne comprenions pas ce qui est écrit! De toutes les façons, j'ai toujours aimé les cimetières, quels qu'ils soient. Il s'en dégage une telle paix, une telle sérénité que je n'arrive pas à y ressentir de tristesse, mais plutôt du réconfort comme si tous ceux qui sont là passaient leur éternité à nous protéger, à veiller sur nous.
    12
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 07:25
    Oui, tu a le mot: Réjouissant!
    et encore tout ce bleu...
    Belle journée Eva, bises.
    11
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 23:10

    C'est si réjouissant ! Il fallait bien partager !

    10
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 23:10

    Tu vois, je te l'avais dit ! Bientôt : l'arbre aux casserolles !..

    9
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 23:06

    je suis contente que ça te plaise... Je pense que ça n'existe nulle part ailleurs... Des petites sépultures naïves, par lesquelles on rend hommage d'une façon un peu malicieuse à ceux qui reposent ici... Rester vivant par delà la mort... Mon rêve ! Mourir vivant !... Continuer d'exister... ici l'instit assis à son bureau, là le chauffeur de camion, ailleurs le boulanger, la paysanne et son rateau, le fils sur sa moto, la femme qui file la laine, le menuisier à son établi.... Quel talent, quel amour de la vie ! Une belle leçon... La joie, la joie, la joie ! 

    8
    DAN
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 22:36
    On va de surprises en surprises, d'étonnements en étonnements, de découvertes en découvertes, bref, je suis absolument conquis par ce pays et sa culture !
    7
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 22:15
    C'est...je ne trouve pas les mots!
    Je souscris aux commentaires précédents et te remercie de cette Note Eva.
    6
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 19:40
    pas commun du tout ce cimetière
    5
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 19:36
    Absolument magnifique. Enfin un autre regard sur la mort. Du jamais vu!
    4
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:45

    oui, voilà c'est ce que j'aime dans les cimetières dont vous parlez : tout le monde pareil ! en liberté et en fraternité ! Je voudrais être enterrée dans le cimetière de Fadiouth !

    3
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:04
    J'ai vu sur la petite île de Fadiouth au Sénégal un cimetière mixte, chrétien et musulman. Les tombes sont installées dans un joyeux désordre (les musulmanes toujours dans la même direction bien sûr). C'est beau à voir car enfin, au-dela de la mort les hommes sont en paix. Bisous et bonne soirée. Dominique
    2
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:00

    J'adore ce cimetière ! et j'aime aussi beaucoup (dans un autre style) les cimetières musulmans : où l'on ne s'occupe plus des morts une fois qu'ils sont dans la terre ! Quelle merveilleuse idée de laisser les morts dormir en paix, dans les herbes folles et les fleurs sauvages... 

    1
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 17:42
    Extraordinaire ce cimetière ! C'es vrai qu'il est joyeux et incroyablement coloré. Merci pour ce moment. Bisous et bonne soirée. Dominique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :