• Le Dorat, la collégiale

     

    Le Dorat

     

    Le Dorat possède l'une des plus belles collégiales du Limousin. Construite au XIIe S. elle fut ensuite fortifiée. Le clocher octogonal, couronné d'une élégante flèche de pierre, elle-même surmontée d'un ange en cuivre doré du XIIe s. contraste avec le massif clocher carré de l'entrée. 

     

    Le Dorat, Collégiale 1

     

         Bâtie en beau granit gris, la collégiale frappe par ses dimensions imposantes et ses proportions harmonieuses. La façade surmontée d'un clocher trapu épaulé par deux lanternons s'ouvre par un très large portail polylobé témoignant d'une influence mozarabe qui pourrait être attribuée auxpélerins de St Jacques de Compostelle. Les voussures festonnées de ce portail Ouest, apportent une note gaie et originale qui atténue la sévérité de la façade. 

     

    Le Dorat, portail Collégiale

     

    C'est par là qu'il faut entrer, pour embrasser du haut de l'escalier à douze degrés, la vue saisissante presque vertigineuse sur l'intérieur de l'église, sa longue et haute nef centrale voûtée en berceau...

     

    Nef

     

    Le Dorat, Collégiale, baptistère

     

    ... au bas des marches, le beau baptistère...

     

    Nef 2

     

    une émotion rare dans cette collégiale austère...

     

    Le Dorat,Coupole

     

    La croisée du transept, couverte d'une très haute coupole sur pendentifs, est éclairée de fenêtres romanes.

     

    Le Dorat,Coupole, détail

    photos eva, août 2011 (à suivre)

    « Le Dorat (Limousin)Le Dorat et la cérémonie de l'ostensoir. »

  • Commentaires

    15
    Mercredi 14 Septembre 2011 à 22:58

    Tu as trouvé les mots "majesté" et "élégance"... ça force le respect... Merci de ton passage Jacques

    14
    Mercredi 14 Septembre 2011 à 21:21
    Un beau bâtiment, en effet! Il y a plus de merveilles que ce qu'on ne sera jamais capables de voir.
    13
    Mardi 13 Septembre 2011 à 23:36
    Superbe architecture, quelle majesté d'élégance !
    A l'intérieur, on respire presque la fraîche odeur de ces pierres centenaires agencées là pour la sérénité.
    Merci pour cette intéressante visite guidée qui valait bien le détour.
    Amitiés
    12
    Lundi 12 Septembre 2011 à 14:21

    Nous avons décidé, de faire étape désormais (et autant que possible) sur le chemin des vacances... Il y a tant de belles choses à voir tout près des bretelles d'autoroutes...

    11
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 23:17
    Bonsoir Eva, je viens de vagabonder un peu sur les chemins de ton blog pour rattraper le temps perdu.
    J'ai quitté avec regrets la Sicile où j'aurais bien aimé mettre encore mes pas dans ceux qui t'ont menée là où je ne suis pas allée. J'ai partagé ce pincement au coeur que tu as ressenti en quittant ces lieux... certainement car je viens de ressentir ce même pincement encore, en revenant d'Espagne!...
    J'ai été heureuse aussi de découvrir quelques textes plus anciens que je n'avais pas lus, produits à une époque où j'étais moins assidue qu'à présent. J'aime beaucoup.
    Et voici que je fais grâce à toi connaissance avec une région que je n'ai toujours fait que traverser, le Limousin. Cette collégiale est impressionnante: totale découverte pour moi. Merci.
    10
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 22:55

    oui, c'est surprenant, et le plus surprenant c'est cette austérité... 

    9
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 21:24
    Il y a toujours une telle solennité dans ces édifices !
    Bonne soirée dans tes photos, eva, gros bisous
    Nelly
    8
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 19:44
    Continue de nous régaler de tes visites en pays limousin. J'aime beaucoup l'accessibilité de tes présentations : elles permettent d'apprécier chaque détail
    7
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 19:25
    Une magnifique bâtisse aux proportions surprenantes !

    ps : ça râle sur OB : je suis d'accord avec les commentaires, il faut rajouter son som à chaque fois, la case du bas est toujous cochée, la décocher sinon c'est l'overdose, et cette fenêtre intempestive qui apparait en bas à droite à chaque fois que l'on ouvre un article, c'est lourd !
    6
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 19:06
    Moi non plus je ne connaissais pas évidemment Eva. Mais je retiens. Dominique
    5
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 19:03

    Je ne connaissais pas, et j'ai été scotchée ! c'est très impressionnant !

    4
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 19:02
    Quand d'aussi belles photos sont accompagnées de textes aussi riches que documentés, comment ne pas être séduit par ce très bel article ? Notre France est belle ! Bises et bonne soirée Eva. Dominique
    3
    DAN
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 17:52
    Heureusement qu'ils ne sont pas tous sur OB, sinon, c'est la galère...
    2
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 17:46

    Une sévérité sidérante et cependant source d'émotions...

    En ce qui concerne OB, c'est toujours pareil... Ils pensent faire mieux (avec cette bande de partage, et ce rectangle qui surgit soudainement qd tu ouvres un article !) et puis des choses disparaissent comme cette mémoire des coordonnées des visiteurs... Au début j'ai cru que c'était parce que j'étais restée absente longtemps... Bon courage Dan (surtout si tu as 85 visites de blog à faire dans la journée !!)

    1
    DAN
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 16:44
    Une beauté certes un peu sévère mais qui a su défier le temps, et avec un tel matériaux il peut résister encore pendant longtemps.
    (PS cela n'a rien à voir avec ton article, mais OB a changé, car as-tu remarqué qu'il fallait à chaque fois que l'on met un commentaire sur over-blog, réécrire entièrement nom, pseudo, adresse, et qu'il n' y a plus la fonction "garder en mémoire ces informations".
    Par contre la case "Me prévenir par un email du prochain commentaire sur cet article" est coché automatiquement, et il faut ne pas oublié de la décocher si on ne veux pas recevoir un mail à chaque commentaire.
    Je trouve tout cela bien dommage de la part d'over-blog !
    Voila excuse moi pour cette digression.)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :