• Le Dorat (Limousin)

     

    Porte Bergère 3

     

    Au Nord des Monts d'Ambazac, s'étend la Basse Marche, région de plaines riches en labours que sillonnent, en des vallées modestes, de claires rivières aux eaux poissonneuses. Pays de transition aux affinités berrichonnes et poitevines, avec ses églises et ses cités fortifiées, et dont les terres sont coupées de haies vives et parsemées de bouquets d'arbres, la Basse Marche est aussi une contrée étonnante où, comme à Magnac Laval ou au Dorat, le sentiment religieux s'exprime par des manifestations originales, les ostensions (dont je parlerai plus tard).

     

    Le Dorat Impasse des Remparts 

     

    Porte Bergère

     

     

    Porte Bergère 2

     

    Le Dorat a conservé plusieurs maisons du XVIe s. et des vestiges du mur d'enceinte élevé vers 1420, notamment la Porte Bergère, flanquée de deux tours rondes à machicoulis.

     

    Porte Bergère 1

     

     

    Porte Bergère 4

     

     

    Le Dorat, impasse des remparts 2

     

     

    Le Dorat,Impasse des remparts

     

      photos eva, août 2011

    « DésertLe Dorat, la collégiale »

  • Commentaires

    17
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 22:54

    bien sûr, mais de loin c'est un peu idéalisé tout ça... En réalité, les "improductifs" d'autrefois n'avaient même pas le temps d'être vieux... Comment veux-tu que le 4ème âge soit agréable à vivre ? Comment veux-tu que les 95-105 ne soient pas conservés dans des établissements spéciaux ? Autrefois ils pouvaient rester sur le pas de la porte à raconter des histoires aux enfants (ils n'avaient jamais plus de 65-70 ans) mais aujourd'hui ? les "parqués" ne trouvent même plus les mots et ne se souviennent plus de rien... La vieillesse d'aujourd'hui est triste parce qu'elle se prolonge au delà de ce qui est raisonnable... On ne meurt plus vivant, on finit par mourir longtemps après avoir été momifié...

    16
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 20:06
    Un pays de caractère et de vestiges. Que de belles découvertes pour moi !
    15
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 19:20
    Les remparts, désormais inutiles, détiennent tant d'histoires prisonnières dans leurs pierres qu'ils font penser à ces ancêtres vénérables qui, du temps où les "improductifs" n'étaient pas parqués dans des mouroirs, transmettaient aux nouvelles générations la fierté de leur histoire ; les générations étaient de facto réconciliées.
    14
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 15:28

    Je ne ressens pas cela ainsi... La vie est toujours là qui continue, (parfois sans doute avec les fantômes de ceux qui ne sont plus là...) Mais maintenant que tu m'y fais penser, j'ai perçu cela une fois : à Monségur au château cathare...

    13
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 11:59
    Ces cités fortifiées me font toutes le même effet, surtout quand elles sont vides : un sentiment de grande solitude. C'est comme un théâtre déserté où il manquerait les acteurs principaux. Il y a le cadre, grandiose, bien préservé,
    et il l'essentiel, la vie qui s'est volatilisée.
    12
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 09:24
    Ah Eva un bien joli village surmonté par ce chateau fort. Je te souhaite une bonne journée. Bisous
    11
    Dimanche 11 Septembre 2011 à 04:59
    Bonjour Eva, je connais un peui ce village, très sympa, ma cousine y habitait à l'époque, et comme j'ai résidé 14 ans vers Limoges, tu me comprends...bise et bon dimanche..
    10
    Samedi 10 Septembre 2011 à 08:51

    oui, c'est bien reposant, ce bijou, au bord de l'autoroute n'est pas très visité, mais il vaut le détour... Bon week-end Dominique

    9
    Samedi 10 Septembre 2011 à 08:46

    Je suis comme vous Michel, j'adore les pierres, et j'ai convoité longtemps une petite grange dans le village où mon mari est né... Elle était toute seule sur une colline, face à une tour en ruine, et au milieu de vergers de pruniers d'ente... A présent, nous n'y allons même plus, les terres ont été morcellées, et c'est un lotissement !... C'est à pleurer ! ("la façade de la maison appartient à celui qui la regarde"). Je vous embrasse Michel.

    8
    Samedi 10 Septembre 2011 à 08:42

    Cette porte bergère est la seule restée des quatre existant à l'origine. Je montrerai la superbe église en pierre grise.... Bon week-end Nadine.

    7
    Samedi 10 Septembre 2011 à 08:41

    Mais oui, ça me le fait aussi, c'est qu'ils ont dû encore changer quelque chose (la barre de partage notamment !) et ce matin, il y a des camarades qui ne retrouvent même pas leur blog ! Ils ont un message d'erreur à la place ! Bon week-end Danae et bises...

    6
    Samedi 10 Septembre 2011 à 08:39

    La peste, le cholera, les famines... le droit de cuissage... la mortalité infantile et celle en couches, le seigneur à cheval à fond à travers les récoltes ... (arf !!) Bon week-end Dan !

    5
    Vendredi 9 Septembre 2011 à 19:55
    Un bien beau post, reposant,calme de notre belle campagne française. Bisous et bonne fin de journée. Dominique
    4
    Vendredi 9 Septembre 2011 à 14:48
    Dès qu'il y a de la pierre, je frémis. Rien ne remplacera ce matériau dans la beauté des constructions. Rien. On s'accommode de ce qui se fait actuellement, mais à part quelques maisons très réussies d'architecte, l'ensemble reste assez inintéressant. Bien sûr ici c'est grandiose, mais même une minuscule maison en pierre révèle des trésors de beauté. Merci Eva.
    3
    Vendredi 9 Septembre 2011 à 11:16
    J'aime beaucoup ces chateaux médiévaux et ces vieilles pierres, témoins d'une riche histoire. Bonne journée Eva
    2
    Vendredi 9 Septembre 2011 à 11:10
    Il existe de belles régions à visiter en France. Aujourd'hui pour mettre des coms sur over blog,je dois réécrire mes coordonnées partout , ce n'est pas drôle ! Bisous Eva
    1
    DAN
    Vendredi 9 Septembre 2011 à 00:29
    Tout le charme des cités médiévale, le charme aujourd'hui, car, à l'époque, y vivre ne devait pas être facile !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :