• Le grand charme poignant de la vie...

     

    Magnolias

     

    photo eva ©

     

    "Tout le grand charme poignant de la vie vient peut-être de la certitude absolue de la mort. Si les choses devaient durer, elles nous sembleraient indignes d'attachement"

                                                                                                Isabelle Eberhardt

    « Poisson d'avrilMarcello, Marcello ! »

  • Commentaires

    21
    Mardi 5 Avril 2011 à 22:26

    Mais oui Philippe, moi aussi je voudrais que les vacances durent longtemps... En réalité, je voudrais qu'il n'y ait que cela : le printemps, les fleurs, les fruits, les vacances, la liberté.... C'est curieux, on se ressemble au moins en cela !!

    20
    Mardi 5 Avril 2011 à 21:18
    C'est peut-être vrai mais j'aimerais pourtant que les choses durent plus longtemps : le printemps, les floraisons, les vacances, ...
    Bonne nuit
    19
    Dimanche 3 Avril 2011 à 19:25

    Il est vrai, comme le dit Grain, qu'Isabelle Eberhardt était une sacrée aventurière, et une femme libre...

    18
    Dimanche 3 Avril 2011 à 19:16
    Comme une évidence que certains refusent, la mort est au bout du chemin et chaque jour nous en rapproche. Chaque journée, chaque rayon de soleil, chaque fleur , chaque signe d'amitié sont donc de biens infiniment précieux qu'il faut savoir apprécier. Très juste citation.
    17
    Dimanche 3 Avril 2011 à 11:20

    Je ne sais pas si 2ème citation est de Woody Allen, en tout cas, elle est très logique...

    Et celle de "la vie comme maladie mortelle sexuellement trnasmissible" est délicieuse... J'en ai oublié l'auteur. "La mort comme unique vérité absolue" : je partage cette définition depuis fort longtemps, elle est si évidente, elle est évidente pour moi depuis l'âge de 3 ans (et je considère comme un privilège d'avoir pu intégrer ça aussi tôt d'une façon douce et insidieuse...)

    La philo, c'est comme la politique, on en fait à chaque instant de la vie, et pas forcément en vains discours... (ce n'est pas toi qui dira le contraire...) Toutes mes amitiés Jacques.

    16
    Dimanche 3 Avril 2011 à 00:16
    La vie comme maladie mortelle sexuellement transmissible, la mort comme unique vérité absolue, "Dieu a drôlement bien fait de placer la mort après la naissance car sinon, que saurait-on de la vie ?" (Woody Allen non ?)
    C'est philo aujourd'hui chez toi eva...
    Amitiés
    15
    Samedi 2 Avril 2011 à 22:46

    Cependant, la vie manque parfois de charme poignant... et on se dit alors... heureusement que ça ne dure pas l'éternité...

    14
    Samedi 2 Avril 2011 à 22:46

    oui, et ce n'est pas plus mal...

    13
    Samedi 2 Avril 2011 à 22:44

    bon, en voilà au moins deux qui sont d'accord ! 

    12
    Samedi 2 Avril 2011 à 20:08
    Je n'en suis pas persuadée. Il y a des situations répétitives dont je ne laissais jamais. Enfant j'imaginais le paradis comme un jour de bonheur indéfiniment répété. Un jour de soleil l'été chez ma grand-mère.
    11
    Samedi 2 Avril 2011 à 18:43
    quelle belle parole
    bonne soirée, Eva et gros bisous
    10
    Samedi 2 Avril 2011 à 18:28
    Je ne suis sans doute pas seule à partager pleinement cette pensée.
    Bon week end à toi. Profitons du soleil : c'est un cadeau.
    9
    Samedi 2 Avril 2011 à 17:31
    Il ne manque plus que le parfum ! Chez moi la terre est trop calcaire. Mais c'est superbe cet arbre.
    Bises
    Dany
    8
    Samedi 2 Avril 2011 à 15:03
    Tout comme si l'arc en ciel durait plus longtemps, on ne l'apprécierait plus autant ...
    très belle photo, merci eva ! bisous
    7
    Samedi 2 Avril 2011 à 13:54
    C'est pour cela qu'Isabelle Eberhardt a croqué la vie à pleines dents...Elle a pour moi le charme du magnolia!
    6
    Samedi 2 Avril 2011 à 13:19
    jolie citation, et beau magnolia...
    bon week end
    bises
    5
    Samedi 2 Avril 2011 à 12:56
    Oh oui, savoir que la vie est éphémère la rend plus précieuse.
    4
    Samedi 2 Avril 2011 à 10:20
    C'est bien la seule et vraie certitude. Bisous et bon WE. Dominique
    3
    DAN
    Samedi 2 Avril 2011 à 10:07
    Je suis complètement en accord avec la citation de Isabelle Eberhardt !
    2
    Samedi 2 Avril 2011 à 09:54
    "Si la lueur des cerisiers fleuris sur les collines durait plus longtemps que quelques jours, nous ne l'aimerions aussi tendrement." Yamabe no Akahito
    1
    Samedi 2 Avril 2011 à 08:28
    Très belle citation merci Eva... merci pour ces magnolias
    Doux we à toi, bises !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :