• le mariage pour personne...

    le mariage pour personne...

     

     

     et aussi à ce lien :

    https://www.youtube.com/watch?v=I9OXwNd8EUs

     

    Cette chanson a été inspirée à Brassens par Pupchen, (son grand amour), qu'il n'a jamais épousée, et avec qui il ne cohabitait pas : chaque jour était pour eux un rendez-vous dégagé de toute contingence matérielle triviale...

    "De servante n'ai pas besoin / Et du ménage et de ses soins / Je te dispense / Qu'en éternelle fiancée / A la dame de mes pensées / Toujours je pense..."

     

    « La petite VeniseBarcelone (2) »

  • Commentaires

    9
    Lundi 24 Novembre 2014 à 12:47

    quel plaisir d'écouter Brassens… et de le voir…. Merci Eva du partage….. 

    8
    Lundi 24 Novembre 2014 à 10:47
    7
    jibie
    Lundi 24 Novembre 2014 à 05:46

    la photo résume tout,


    les barreaux  surtout.

    6
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 23:37

    Ha ha, c'est vrai que de nos jours ton titre fait un peu provoc!

    J'acquiesce  parfaitement à ce que tu dis sur le mariage. Si j'avais considéré le mariage comme une contrainte, une prison, il est évident que je n'en aurais pas voulu....Mais, au contraire, le mariage a été le début de ma vie de femme libre!  L'amour çà remplit d'une telle confiance en soi!

    41 ans après le miracle se poursuit et je n'imagine même pas qu'il puisse en être autrement...

    5
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 22:03

    "Eternelle fiancée..." de très jolis mots....il suffit d'y croire !

    Merci Eva , Brassens est mon premier amour....

    Bisous , bonne nuit

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    DAN
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 16:55

    Je ne peux que souscrire à ce que tu écris Eva, on doit être des "dinosaures" aux yeux de certains jeunes !
    Bonne fin de journée Eva ! yes

    3
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 14:47

    Dan, Danae, Brassens me manque beaucoup, et Moustaki également... Comme toi Dan, je suis mariée depuis fort longtemps avec le même partenaire, nous formons une équipe formidable... N'empêche que j'ai toujours été contre le mariage que j'ai toujours considéré comme une institution bourgeoise destinée essentiellement à préserver le patrimoine. Depuis quelque temps, le mariage est une occasion pour la plupart des couples de se mettre en scène : on fait la fête, et parfois on emprunte pour payer les frais de ces fêtes hollywooodiennes... et... quelques mois après, on divorce à cause d'une tache sur la moquette !... C'est l'époque qui veut ça : on change de travail, on change de lunettes, on change de voiture... et on change de partenaire ! Que deviennent les enfants nés de ces mariages modernes ? tout le monde s'en fout ! ils sont balottés de maison en maison, et sont l'objet de déchirements inadmissibles... Lorsque je me suis mariée, le principal avantage que j'y ai trouvé, c'est que je porterai le nom de mes enfants à venir et de leur père que j'aime... C'était le signe matériel que nous formerions une vraie famille, avec le même nom... A présent, avec les réformes successives de l'Etat Civil, ce n'est même plus automatique... Alors ? alors : oui à l'amour, non au mariage ! 

    2
    DAN
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 13:23

     

    Certes, le non demande en mariage est un bien jolie chanson, mais tous les caractères ne s'accommodent pas forcément de cet état de fait, c'est à dire vivre chacun chez soi, la vie à deux a quand même de très bons côté moi qui suis marié depuis 34 ans, mais il est vrai aussi que l'amour des début n'est plus le même que celui de la presque fin, et je ne me vois pas passer le reste de ma vie en solitaire dans mon coin. Comme on dit chaque âge à ses plaisirs à nous de les découvrir au fil du temps, et ça qu'on ne me dise pas que c'est de l'habitude !
    Bon dimanche Éva !

     

    1
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 13:01

    Bonjour Eva, l'amour sans les contingences matérielles, quoi de mieux !!! Gros bisous du dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :