• Le mépris (Alberto Moravia)

     

    Capri, I Fariglioni

     

    "Soudain, à un tournant, nous apparurent les Faraglioni et je fus content d'entendre Emilie pousser un cri  de surprise et d'admiration. C'était la première fois qu'elle venait à Capri et jusqu'ici elle n'avait pas ouvert la bouche. De la hauteur où nous étions, les deux grands rochers rouges surprenaient par leur étrangeté, semblables, sur la surface de la mer, à deux aérolithes tombés du ciel sur un miroir. Exalté par ce spectacle, je racontai à Emilie qu'on trouve sur les Faraglioni une espèce de lézards qui n'existe nulle part ailleurs : des lézards bleus à force de vivre entre l'azur du ciel et le bleu de la mer..."

     

    5 Capri, villa Malaparte

     

     

    "...Après les Faraglioni, notre sentier serpenta le long de pentes dénudées sans habitations ni jardins. Enfin, dans un coin solitaire, nous apparut une longue et basse construction qui étendait sa grande terrasse au-dessus de la mer : la villa de Battista..."

     

    Extraits du roman  "Le mépris" d'Alberto Moravia, traduit de l'italien par Claude Poncet

    (Illustrations : Les Faraglioni et Villa Malaparte où fut tourné le film de Jean-Luc Godard) photos eva.

    « La blancheur de l'aube...Paestum (Campanie) »

  • Commentaires

    15
    Dimanche 6 Mars 2011 à 10:34

    J'espère qu'il existe, je vais surveiller ton site ! Bon dimanche Claire

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    Samedi 5 Mars 2011 à 18:40
    Ce sont des images magnifiques et il faut que je trouve ce petit lézard bleu dans mes bouquins...
    13
    Samedi 5 Mars 2011 à 11:58
    Bien belles photos encore Eva. Bises à vous et bon WE. Dominique
    12
    Vendredi 4 Mars 2011 à 09:27

    J'ai aimé le film parce qu'il est tourné sur l'île, mais il ne restitue pas tout à fait l'esprit du livre qui est bien plus "Moravia". J'adore Moravia depuis que j'ai 18ans et à l'occasion j'ai relu ce roman, et j'y ai trouvé encore bien des choses dont je me souvenais à peine, mais qui s'étaient imprimées dans mon inconscient sans que j'y porte vraiment attention... C'est la magie de la lecture...

    11
    Vendredi 4 Mars 2011 à 01:35
    J'ai beaucoup aimé ce livre, ces descriptions de paysages. Et le film qui en a été tiré aussi.
    10
    Jeudi 3 Mars 2011 à 18:54

    Je me souviens des plages de sable derrière les collines du Cotentin (il y a très longtemps), des collines fleuries de genêts... Les côtes du Cotentin alternent les plages de sable et les rochers... J'avais bien aimé. Cependant... Les rochers de Capri n'ont pas d'équivallence en beauté, c'est grandiose... Je regrette juste de n'être pas restée une semaine à Capri, pour tout découvrir...

    9
    Jeudi 3 Mars 2011 à 16:29
    Joli lieux. Mais aux côtes abruptes, je préfère les plages.
    8
    Jeudi 3 Mars 2011 à 10:18

    Mais oui Danae, ça colle parce que quand j'ai fait les photos, je pensais exactement à ce texte... ça aussi c'est une passion à moi : mettre mes pas dans ceux qui sont passés avant moi (en particulier les écrivains que j'ai eu la chance de découvrir dans ma belle jeunesse !) Bises Danae.

    7
    Jeudi 3 Mars 2011 à 10:06
    Là je suis épatée, tant tes images collent avec le texte ! un vrai bonheur. Bises chère Eva
    6
    Jeudi 3 Mars 2011 à 08:57

    je suis bien de ton avis. Bonne journée Dan (loin du Bleu !)

    5
    DAN
    Mercredi 2 Mars 2011 à 23:40
    Une cote que l'on ne se lasse pas d'admirer !
    4
    Mercredi 2 Mars 2011 à 23:13

    Un site idyllique, un film mémorable, et un écrivain de grand talent, merci de ta visite et bonne soirée à toi aussi.

    3
    Mercredi 2 Mars 2011 à 22:59
    deux superbes photos...bonne soirée Eva et à bientot...
    2
    Mercredi 2 Mars 2011 à 21:49

    Tu as des parents formidables ! Apprendre à se servir d'un ordi à 80ans ça prouve une grande modernité d'esprit !

    1
    Mercredi 2 Mars 2011 à 21:19
    Je ne connais pas ce bouquin mais je connais ces 2 rochers. Joyeux retour vers le sud italien.

    Maman verra peut-être mon message car on a acheté un ordi pour les 80 ans de papa. Petit à petit, il arrive à faire des choses (manier la souris est déjà une difficulté)mais je n'ai encore vu aucun commentaire sur mon blog. Je crois qu'il n'ose pas encore.

    Bonne nuit.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :