• Le testament d'Orphée

     

     


     

     

    "Faites semblant de pleurer mes amis, puisque les poètes ne font que semblant d'être morts"

     

    36987_cropped_700_700_100_8e83295b7af2a75c5ae09de786f72af0.jpg

     

     

    "Gitans qui d'un centaure êtes la descendance

    ruant avec vos noirs sabots

    et piétinant sur les tombeaux

    pour d'un mort obtenir qu'il se lève et qu'il danse" 

    Jean Cocteau

     

     

    En 1959, Cocteau réalise son dernier film : Le Testament d'Orphée et s'y met en scène avec tous ses amis dont Jean Marais, Edouard Dermithe, Maria Casarès, Pablo Picasso... Il évoque tous les thèmes qui ont constitué sa poésie, son cinéma. Cocteau tourne avec les gitans d'Arles à qui il voue une véritable passion. Son ami et photographe Lucien Clergue raconte le tournage et les photos qu'il fera sur le plateau.

     

    http://education.francetv.fr/videos/le-dernier-film-de-cocteau-le-testament-d-orphee-v113152

    « ô douleurs de l'amour (Robert Desnos)Noël, sol invictus »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    10
    Mercredi 25 Décembre 2013 à 16:40

    J'ai pensé beaucoup à toi Myrto... Vraiment ! J'espère que ta Maman sera vite rétablie. Bises

    9
    Mercredi 25 Décembre 2013 à 16:25

    avec Cocteau, c'est toujours un peu le rêve éveillé... La poésie à portée de tous... Généreusement...

    8
    Mardi 24 Décembre 2013 à 01:37
    Ce centaure dressé sur ses jambes est saisissant et le billet que tu as édité est un plaisir.
    Joyeux Noël Eva. Qu’il comble au mieux toutes tes espérances !
    Ma petite mère est hospitalisée depuis dix jours, pour moi ce sera Noël de vide et d’inquiétude.
    Je t'embrasse chère amie.
    7
    Lundi 23 Décembre 2013 à 19:53
    Quel délicieux moment où la poésie sort du rêve pour s'étendre au vivant
    6
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 23:48

    Le grand Cocteau ! Jean Marais disait après la mort de Cocteau : "Je m'attends à chaque instant à l'entendre au téléphone"....

    5
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 23:46

    J'ai vu ce film hier soir à la TV pour la première fois, alors que j'en connaissais beaucoup d'autres de Cocteau... Moi aussi j'adore !

    4
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 23:40

    Plus que tout, plus que la poésie surréaliste de ce film, plus que les images qui se succèdent un peu comme un dessin "cadavre exquis", j'ai adoré les déambulations élégantes de Cocteau dans les ruelles des Baux de Provence... Cocteau, quelle classe !  évidemment que les poètes ne font "que semblant de mourir"... comme les Peintres, comme les Musiciens ! Bonnes fêtes de fin d'année Alain ! 

    3
    DAN
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 23:18
    C'est assez spécial mais c'est du Cocteau quoi, toujours est-il qu'il a raison de se poser la question "pourquoi" aurons-nous jamais la réponse...?
    2
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 23:12
    En voici, une démarche artistique intéressante Eva, et j'adore !
    1
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 22:50
    Cela, c'est quelque chose !
    Un sujet qui mérite d'y revenir un jour, tu l'as si bien présenté !
    AM
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :