• Le train (Pierre GRANIER DEFERRE)

    Le train (Pierre GRANIER DEFERRE)

     

     Revu sur Arte, le 7 octobre : "Le Train" avec Romy Schneider, l'un des plus beaux visages du cinéma français, l'incarnation d'une féminité lumineuse, passionnée mais aussi tourmentée.  

     

     

    Egalement aux côtés de Jean-Louis Trintignant et Romy : Roger Ibañez 

     

    Le train (Pierre GRANIER DEFERRE)

    « "Tu pourras" Gianmaria Testa / Katia Chausheva"Andaluces de Jaén" Paco Ibañez chante Miguel Hernandez »

  • Commentaires

    7
    Samedi 13 Octobre à 18:26

    Un film délicat et très fin comme le souligne cet admirable Trintignant qui l'en est pas moins!

      • Samedi 13 Octobre à 19:03

        Oui Alezandro, j'ai choisi cette video-interview des deux acteurs (plutôt qu'un extrait du film) parce que les remarques étaient fines (et amusantes)...  dans les histoires d'amour, on n'est pas mariés ensemble... "si ! ça arrive" répond Trintignant avec un grand sourire.. "Vous vous aimez beaucoup" demande Anna... "on est mariés" répond Trintignant...

        et puis... "c'est pas soldat les taupes ! Quand j'étais petit on m'appelait le hibou"... 

        Il y a sur youtube une interview récente de Trintignant très émouvante : il dit que lorsque son père est rentré chez lui sur un char américain, il avait 7 ans, on a tondu sa mère parce qu'elle avait eu une histoire d'amour avec un allemand, et son père lui a reproché : "comment tu as pu laisser faire ça ?" Jean-Louis avait 7 ans ! comment aurait-il pu empêcher sa mère de tromper son père absent ? C'est terrible... son père lui en a toujours voulu, et Jean-Louis dit que tout enfant il avait des idées suicidaires, qu'il était très solitaire et très seul... 

        Trintignant est aveugle et malade d'un cancer. Il continue à jouer sur scène (il dit des textes au théâtre). Il raconte qu'il a un trac fou parce qu'il a peur de ne pas se souvenir de son texte. Trintignant chez Delahousse

    6
    Vendredi 12 Octobre à 20:34

    Entre le commentaire de Henri-Pierre  et ta réponse, qu'ajouter? Un film superbe dans tous les sens du terme, et autour de Romy (oui la plus belle et la plus vraie aussi) et de Trintignant, tous les deux magnifiques, les autres acteurs à ne pas oublier et bien sûr tout le reste, les décors, la direction d'acteurs, la réalisation….Il y aurait tant à dire sur ce merveilleux film! Je t'embrasse  et merci pour les coquelicots.

    5
    Mardi 9 Octobre à 17:57

    Vu et revu.
    Un vrai film avec de vrais acteurs, tellement justes que le personnage qu'ils incarnent absorbe leur propre être.
    Des êtres ordinaires dans des situations extraordinaires, ceux qui essaient de survivre et ceux qui osent vivre. Que Trintignant et Romy soient parfaits, rien d'étonnant, ils ont toujours offert leur ego, presque sacrificiellement, au feu de ceux qu'ils incarnaient, mais il y a aussi Régine, gourmande et désespérément avide, si juste, si vulnérable et si tristement gaie.

    Une vraie leçon de cinéma

      • Jeudi 11 Octobre à 21:06

        Je ne sais pas si Trintignant et Romy sont parfaits, ce que je sais, c'est qu'ils sont authentiques... et Romy est la plus belle de toutes les belles... belle pour toujours...

    4
    Mardi 9 Octobre à 12:36

    la très belle Anna,  très beau film, très dur, vu et revu, merci Eva

    et merci pour Roger Ibanez, je  ne savais pas, une jolie famille !

    Je t'embrasse ,bonne journée !

      • Jeudi 11 Octobre à 21:03

        Avant d'avoir vérifié son nom au générique, j'ai su que c'était Roger Ibañez, tant il ressemblait à son frère Paco à la même époque... Oui, une bellle famille de résistants, de ceux qui sont fidèles à leur idéal... Bises Noëlle...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :